Skip to main content Help Control Panel

Nautical Trek «   Les tribus «   La Tribu des Petits Bateaux Rigolos «  

Le CartOOn 400Le Pou du Lac, Hybride de Sharpie et de Blankeneser Fischern à coque en TLe Tjotter, Petit Batave Rigolo

Le Pou du Lac, Hybride de Sharpie et de Blankeneser Fischern à coque en T

L’histoire a commencé par une info ″comme ça en passant″ dans un commentaire de Jacques (aka Sailfish), le jour de  Noël 2011, à propos d’un gréement de jonque modifié, #36 :

" Cela avait l'air très prometteur, au point que je compte bien tenter de réutiliser ce type de gréement sur mon projet d'hybridation de Sharpie et de "Blankeneser Fischern" à coque en T "

Hoho ! C’est le genre de truc qui excite la curiosité, ça, et faut pas trop nous titiller !! Donc il y a eu une page (en fait plusieurs bouts de pages que j'ai rassemblés ici) ...

 

Premiers commentaires sur le projet :

 

Eric17@ SAILFISH, le 24 décembre 2011:  Blankeneser Fischern à coque en T ??

Euh oui ... qu'éto qu'o l'é, ton projet ??   et as-tu des photos de ton Optimist re-gréé ?

 

 

Jacques VRANKEN@ Eric17, le 24 décembre 2011: Blankeneser Fischern à coque en T

 Pour ce qui est de l'Optimist à voile de jonque, j'ai pas de photos et je le regrette, je peux cependant encore faire un croquis. Ce gréement avait été réalisé à la va-vite pour rejoindre le mouillage de mon SAILFISH 18 les jours de grand vent (tout seul à la mono pagaie c'était pas évident).

En ce qui concerne : " qu'éto qu'o l'é, ton projet ", mon projet final consiste en une espèce de coque de Sharpie avec une voile de jonque à foils, (enroulable - mât incliné sur jumelle et contre étais), composé de deux coques superposées de 5,30 m x 2,40 m  (au dessus de la flottaison) et max. 0,80 m sous la flottaison avec 1,75 m sous barrot et un poids lège de max 450 Kg sur ballast liquide.

J'ai des solutions pour la réalisation de l'ensemble du projet, pas mal sont tirées d'embarcations existantes. Comme l'astuce consiste à les rassembler sur un seul bateau, il subsiste des inconnues quant au résultat du clonage. L'argent et le temps investi risquant d'aboutir à un beau gros flop, j'ai décidé de commencer par me lancer dans la construction d'une version de test réduite à 2,30 m, facile à modifier (dans le but d'affiner ), avec pas mal de pièces de récup. et des matériaux pas chers, histoire de voir si l'idée en vaut la peine.

Ainsi le projet final (5,30 m) en est resté à l'état de croquis, de "pré plans" et de calculs, par contre pour le "protobateau" de 2,30 m j'ai des plans et des solutions. Le chantier devrait débuter au printemps 2012 et le "Pou-du-Lac" terminé au plus tard avant la fin de l'année.

Surtout qu'en cherchant un modèle de voilier je suis tombé sur un projet assez similaire au mien (Voir : Hugo Vihlem April Fool with standing Headroom  par Sean Herron )

Au sujet de la coque en T et des bateaux de pêche de Blankenese aux 18 e et 19e siècles tu peux aller parfaire tes connaissance de la langue de GOETHE en visitant le site http://www.pfahlewer.de (sur la belle reconstruction de Ronja, dommage que les photos soient si petites).

 

Comme je ne suis pas un génie de la C.A.O. je n'ai développé que des plans papiers qui sont trop grands  pour mon scanner A4 ".

Entre-temps j'ai téléchargé DELFTSHIP que j'arrive pas à faire causer français malgré le téléchargement de l'add on FRANÇAIS en .ing. Si tu as un conseil, il serait bienvenu ?

Je vais consacrer une partie de mes congés de fin d'année à bidouiller dans DELFTSHIP pour essayer d’envoyer autre chose que des croquis  à la MATT LAYDEN.

Bon réveillon, A plus

Jacques

 

 

Eric17@ SAILFISH, le 24 décembre 2011:Blankeneser Fischern à coque en T & April fool

Pour Delftship, désolé, je me suis arrêté au téléchargement et à la démo (mais en français siouplait) : ça me gave, le papier est nettement plus sympa (même si ça prend 10 fois plus de temps ... on peut pas tout avoir !)

 

 

Jacques VRANKEN@ Eric17 : le 18 janvier: Coque en T 12 PIEDS

Les réductions de mes projets personnels sont encore en gestation ( J'ai pas de carte graphique assez puissante que pour jouer avec des CAO en 3D même pour "Google Sketch Up") => je réduit à la main. Comme il y avait du très bon vent ces derniers temps, j'ai préféré naviguer.

Pour faire patienter voici un lien vers un projet ricain à coque en T de 12 pieds assez similaire au mien : 12 Footer with Standing Headroom ShantyboatLiving, c'est réalisé à l'aide de vidéos.

Jacques

 

Eric17@ SAILFISH le 18 janvier:  Coque en T 12 PIEDS

Viiindieu, c'est un tank, son truc !! 18 mm partout, au minimum... le poids ne lui fait pas peur, mais c'est vrai que pour immerger sa quille habitable, il va en falloir !

On doit pouvoir faire des formes plus élégantes aussi (je ne suis pas encore dégoûté par les courbures du "Lill'Bigo - Premise14"), celles de tes bateaux frisons sont assez belles.

Par contre c'est idiot d'encombrer le fond avec des plombs, des bidons et des batteries, alors qu'il y a plein de volume inutilisé devant et derrière, et question stabilité, ça doit aller sans faire plus profond.

Si tu n’as pas peur des courbes (strip planking), il existe aussi un plan de bateau en forme très profond, à quille longue et très large, dans ces tailles. Je l'avais laissé de côté dans mes listes, because poids, je vais le rechercher...

retrouvé: Farthing 15 - MacNaughton! (et ici, merci Bert !)


LOA 14'8" (4.47m), LWL 11’0" (3.35m), Beam 5'4"(1.63m), Draft 3'0" (0.91m), Displacement 2,160 lbs (980 kg), Berths 1. Et avec une voile de jonque, pour le même prix !

OK, c'est un T avec une barre trèès épaisse et une jambe très courte, et pas bien large...

 

Par contre :

En regardant le Blankeneser Fischern Boot de plus près, je pense que ça ne serait pas trop dur à faire, en greffant une "pirogue" profonde et étroite sous la coque d'un voilier à coque en V, du genre Wild Onion de  John Atkins (ou Wild Oats, ou un autre, comme Liza Jane, si tu préfères une coque à V plus profond ! Et un p'tit crobard perso pour finir..).

Mais bien sur, on est ici à 18 pieds, pas à 12 comme dans ton projet, Jacques, et ça change tout ...

Je trouve les 14 pieds du Little Bigornick déjà bien petits, alors 12.. ??

Et en plus, ton projet est un Sharpie avec une partie profonde, pas une coque en V....

Bon, tu nous la fais quand, ta page Blankeneser à coque en T ? large smile

 

 

Yann QUENET@ SAILFISH le 25 décembre 2011: très très beau projet Jacques

,j'ai hâte de voir ça (de grâce ne nous fait pas attendre, envoie nous des croquis, même en esquisse, avant ta mise au propre sur delphship)

Je pense aussi comme Eric, pour dessiner un seul bateau le temps d'apprentissage de ce logiciel ne vas peut être pas te faire gagner beaucoup de temps par rapport au fait de dessiner a l'ancienne mais c'est a chacun de voir... à très bientôt

 

Jacques VRANKEN@ Eric17 le 19 février 2012 :

Bonjour Eric,

Merci pour les infos sur le Farthing 15 (mes préférences vont cependant à un fond plat pour échouer sans béquilles), désolé pour le temps mis à te répondre, mais j'adore naviguer dans la neige, en plus je me suis perdu dans les arcanes du site qui devient un véritable labyrinthe, et viens seulement de trouver  la manière de te répondre en passant par le lien sur ton pseudo où il faut encore choisir les discussions  privées.

Je compte bien envoyer les schémas de mon proto test de Sharpie à coque en T + voile de jonque à foils sur enrouleur guidée et soutenue par un contre étai réglable pour :

1- permettre le basculement de voile vers l'avant lors des virements de bord (le mât sur jumelles est oblique - sur le proto c'est un beaupré (taille réduite oblige) - la drisse de l'unique GV devant aussi servir de compensateur de vrillage.

2- solutionner les problèmes d'enrouleur (l'enrouleur est placé contre le dispositif de maintient de la bôme fixé sur le contre-étai)

3- avoir du creux sur les deux bords sans devoir gambiller.

ATTENTION : comme dit précédemment, ce projet concerne un prototype réduit à 2.30m, pour max deux personnes à la journée, il est  destiné à effectuer des tests sur le concept. Le projet final (si le proto s'avère prometteur) c'est un bateau de 5,60 m.

A voir les jolis dessins que tu envoies, histoire de faire aussi qqch. de présentable, j'ai fini par trouver de quoi réaliser des schémas sur ma vieille bécane, mais pas de modélisation 3D, je dois donc en établir moi-même la vue en perspective (cavalière respectant les proportions sur les axes des dièdres droits). En plus toutes mes courbes sont des coniques (avec Bézier c'est la galère !) 

Je ne sais toujours pas si ce proto très personnalisé et conçu sans soucis d'esthétique, uniquement pour tester les concepts peut intéresser beaucoup de monde (mis à part les fans de Bolger), je me propose donc de t'adresser qq. schémas via notre discussion privée en te laissant le choix de les publier sur une page accessible à tous si tu les estimes dignes de quelque intérêt.

Bien à toi

Jacques.

 

Eric17@ SAILFISH le  19 février 2012:

pas de pb pour le temps de latence, moi aussi j'ai eu une semaine chargée, et puis bon, on n'est pas payés pour remplir des pages sur le site !!

Si ça devient une obligation, où est le plaisir perplexed

 

Pour la nature de ton projet, pour amateurs de Coque/Michalak ou pas, je le trouve intéressant, ça réveillerait un peu les kroumirs conservateurs...

Bon, des fois faut avoir les nerfs solides : si tu passes voir le fil de Jérôme sur Bateaubois (forum/construction/transportables/ un p'tit bateau rikiki puis / Norwegian Wood , là aussi vaut mieux savoir où c'est dans le site), il s'en prend plein la tête, avec des commentaires franchement pas tendres.

Mais d'une part, à mon avis c'est mieux d'avoir des commentaires salés que de ne rien avoir du tout, comme c'est le cas en ce moment sur nautical trek, et d'autre part, tu peux toujours baptiser ton projet "Laisse Braire", et te foutre d'eux en les traitant de kroumirs rassis et intégristes : ça "plait" toujours, et ça met de l'ambiance  large smilelarge smile

Je n'ai pas les mêmes idées que toi, sans doute pas les mêmes goûts, mais ton projet m'intéresse, comme il intéressera Yann et Jérôme (qui eux ont ou sont en train de construire en vrai, ça calme toujours les mauvaises langues).

Donc à mon avis, tu devrais publier, dans le tas (= au milieu des sarcasmes) il y aura des avis ou des suggestions intéressantes, qui t'éviteront des erreurs : ça c'est du temps et des € de gagnés !

Pour les images, je ne sais pas trop quoi te conseiller : je ne me suis toujours pas mis sur Delftship ou autre, ces logiciels ne sont pas compétents pour les coques à bouchains avec torsion, ils n'y comprennent rien !!  Les jolis plans publiés dans la page  Little Bigornick sont de Yann, pas de moi, mais il n'arrive pas à faire comprendre à sa machine comment tortiller cette étrave.

Donc j'en suis au même point que toi, avec soit des images microscopiques sur Paint Shop Pro 1 pixel <-> 1 cm, soit des ébauches de plans au crayon papier - mine ultra fine - sur papier millimétré échelle 1/10, beaucoup trop grandes pour mon scanner A4 (et aussi pour mon trèèès vieux PSP après découpage et recollage). On peut toujours faire des photos avec un numérique, mais il faut alors repasser les traits, les faire bien gras pour que l'image soit lisible à la taille "expédition sur internet".

De ce point de vue là, le logiciel de JMarc est assez tolérant, j'ai envoyé de grosses images (2000 x 2800 environ) qui ont été affichées sans problème après réduction par le logiciel.  Pour que ça soit adapté à la taille des écrans, ~1000 x 800 c'est impec comme dimensions...

En JPEG ça passe mieux, les vignettes (affichage réduit / images cliquables) en PNG sont très moches, trait en pointillé et couleur immondes (je sais pas si c'est du 16 ou du 256 couleurs, mais c'est nul). Donc je travaille en PNG et je convertis en JPEG pour envoyer.

Et pour ma part, je ne suis pas près de me lancer dans des vues axonométriques à la main, j'ai fait ça autrefois et ça pend des journées entières !!! Le plus simple serait de faire sur papier A4 le plan trois vues, de le scanner puis de l'importer dans un logiciel et de lui demander de faire ça en 3D. En plus, ça permettra de faire des copies d'écran à n'importe quelle échelle, taille courrier ou autre (en PDF pour imprimer - ou faire imprimer - en grand, par ex).

Donc, entre le boulot, la famille et les "comment faire ?", je suis un peu bloqué en ce moment, ça n'avance pas beaucoup non plus sur le front Lill'Bigo  sheepish

à toi de jouer, donc  large smile

mais j'ai très envie de voir tes images !

à+

Eric

 

22/02/12 Réponse de Jacques

(et donc vrai début de cette page)

Je ne pensais pas que tu allais réagir aussi vite, Eric,  et pendant ce temps je suis allé m'amuser comme un petit fou au milieu des bancs de glaces flottantes avec mon vieux Sailfish !

(Note de eric : au passage, j'en profite pour mettre quelques images du Sailfish, petit bateau anglais, construit à environ 1000 exemplaires, mais pas très connu en France) :

(avec une fiche extraite - par copie d'écran - de l'AUTRE catalogue, Sailboatdata.com, équivalent British de Nautical Trust. Là aussi un travail de ouf, à consulter impérativement pour tous les bateaux d'Outre Manche... et de chez nous aussi !)

En partie d'accord avec les remarques du Captain Jo pour la stab :

Pour le proto de test j'ai fait un calcul en partant de la situation admissible la plus défavorable : C.G. au niveau de la ligne de flottaison - calcul en eau douce sur une base prismatique puisqu' en fait mon proto représente une section d' un mètre cinquante du projet final - ( Règle 1 du principe de construction du proto de test : exagérer tous les défauts pour voir quelles seraient les meilleures corrections à apporter et lesquels sont rédhibitoires ) je joins donc un schéma simplifié en PDF (que j'ai "jipéguisé" pour facilité de lecture ! Note E17).


On remarque de suite qu'à 20° de gîte le CG fixé arbitrairement à la LF reste au dessus du CC. C'est pas génial, ça risque d'être très vivant, mais il y déjà 40cm de déplacement latéral favorable au couple de redressement, c'est la raison principale pour laquelle j'ai carrément opté (au propre comme au figuré) pour un fond plat de sharpie à francs bord verticaux, histoire d'avoir un effet similaire aux trimarans. En plus à la gîte, sous la surface on obtient une sorte de coque cathédrale (coque en W) avec un assez bon profil hydrodynamique.

 

 

Avec 408 litres de déplacement pour un test sur une réduction à 2,30m dont la LF rase la fausse sole:

1/ j'ai de la marge pour abaisser le CG avec du lest tant fixe qu'amovible ou encore des ballasts, de manière à conserver l'assiette en eau de mer et en eaux saumâtres.

2/ je limite la surface mouillée.

 

Même chose avec Bigornick, pour l'accroche des "box keels" au près :

j'ai déjà remarqué que la quille "aerorig" de mon Sailfish n'était pas performante à cette allure; gros dérapages à faible vitesse, il faut bien négocier les virements de bords quand les éoliennes ne tournent plus.

On devrait cependant pouvoir coincer plus d'eau sous le vent en jouant tant sur l'angle droit entre les parois de la quille et la fausse sole que sur les francs bords verticaux quitte à placer des glissières de bouchains (chine runners).

Jacques toujours, 24/02/12 :


Pour test, le Poudulac a deux postes de barre :
 
  • soit à l'intérieur (idem Paradox), assis sur un strapontin 5cm au dessus du niveau de la fausse sole, le dos à l'arrière de la cabine (le bas des hublots se trouve 60cm au dessus de ce niveau)
  • à l'extérieur encore face à la proue, assis 5 cm au dessus du pont arrière de 70 cm de long, avec les jambes dans la cabine (Il n'y a pas de cockpit, et, pour la visibilité, la hauteur du roof a été limitée à 70cm au dessus du pont)
 
Il est possible d'installer une ou deux couchette de 1,80 m au niveau de la fausse sole, de part et d'autre de la quille "Blankenese" # (pour avoir une meilleure idée des positions, voir dessin de mes élucubrations, ou le pdf joint)
 
Comme je viens de trouver une astuce pour la perspective cavalière de mes projets, cela va avancer plus vite.
 
En ce qui concerne les petits bonshommes (une de mes remarques habituelles sur l'utilité de l'échelle humaine sur les dessins, NDE17), c'est vrai qu'ils mettraient bien de la vie dans les croquis, tout en donnant une bonne idée des dimensions;
Je vais essayer d'en faire un debout , un assis avec une chapka et une pipe, plus un dans un sac de couchage.
 
# Sauf à trouver une antériorité avant le 17e, c'est ni les ricains ni les engliches qu'ont eu l'idée en premier, alors rendons à "Kaiser" ce qui lui appartient ! D'ailleurs, en allant voir sur le lien => Woodenboat Forum que tu as placé dans ton commentaire n°4, "je viens de lire quelque chose sur le plan Bolger", j'ai remarqué qu'ils se posaient des questions sur les raisons de l'absence de "box keels" sur les bateaux anciens.
 
Ainsi je propose qu'on baptise ensemble ces quilles larges du nom de "Blankenese" ou "Blanc-nez" dans la langue de Voltaire. On peut même s'organiser une petite E-cérémonie avec les autres contributeurs !

 

Réponse de Eric17 : "Blancpifs", DZE page

Les "Nez-Blancs", ça me plaît bien, nettement plus que "quille-boite" cheers !

Et tu proposes de l'arroser avec quoi, le baptême ? (un truc en flacons carrés s'impose, je pense. Mais je me demande bien comment on va faire passer ça par les tuyaux de l'usine à gaz ...)

Je sens que Yann va t'en pondre quelques exemplaires à son tour, des z'habitants des Boites à Sardines avec de gros nez blancs !! Et ça ne m'étonnerait pas qu'il te propose en même temps d'élégantes courbes marines pour remplacer tes "doucines Louis Caisse" !

Une question : est-ce seulement pour le Test-modèle, ou pour la version en vraie grandeur aussi, que tu veux un canote plus large que long ? ça risque de donner une stabilité de route bizarre, en plus de la stabilité latérale un peu vivante.

Et une réponse partielle : pour l'inexistence des quilles bianpif sur des bateaux anciens, ça n'est pas tout à fait vrai, au moins partiellement : dans le bouquin "Building Classic Small Craft" de John Gardner, on voit plusieurs plans de Dories, Wherries ou Sea Bright Skiffs avec de très larges skegs, qui ont exactement la même forme que l'arrière des box keels (si je retrouve dans quelle caisse il est, ce bouquin, je vous fais un scann..).

 

25/02/12 : "précisions", par Jacques ...

 

Pour le POUDULAC, j'aurais plutôt dû exposer des croquis du projet final  : " Razedraze " 5,30m ou 5,60m par 2,40m, quitte à prendre plus de temps pour les transférer sur ordi, et à les modifier au fil des résultats des tests avec le POUDULAC .

 

A première vue POUDULAC paraît bien effectivement être une suite d'aberrations, en plus il n'est pas conçu pour durer et encore moins pour traverser la Manche : plus large que long, CG au dessus du CC, énorme fardage et vous n'avez pas encore vu le mât incliné placé en beaupré sur un bout dehors, la godille en queue de baleine pour stabiliser le tangage dans le clapot, la voile de jonque carrée à foils, etc. ... Je pourrais l'allonger à faible coût en en lui faisant une coque en "peau de Curragh"

Sa longueur est liée aux plaques de coffrage 6mm que j'ai en stock, (d'où structure interne portante) la forme ultra carrée c'est autant pour faire vite que pour tester le plan antidérive

Comme déjà dit c'est un proto éphémère pour des tests à peu de frais; il correspond à la section centrale de "RAZEDRAZE", avec un avant bidouillé pour que la marotte ne plonge pas trop vite à la gîte. 

Razedraze aura une pointe de Sharpie. La marotte du POU c'est pour pouvoir tester le poste de barre intérieur en regard de la réduction de longueur

 

Je n'ai pas vraiment sacrifié le coefficient prismatique puisque la largeur du blancpif (seule surface mouillée) reste de 60 cm - pas de réduction de la largeur pour tester le plan antidérive et la stabilité latérale.

Pour ce qui est de la stabilité de route, j'escompte discerner un effet trimaran - c'est la raison du profil rectiligne de la coque (quitte à devoir placer des dérives aux bouchains)

Le roof est disproportionné pour pouvoir s'y tenir debout, et surtout pour pouvoir réutiliser les coûteux panneaux de Lexan des grands hublots sur Razedraze.

Le plan de roof en "Coke Bottle" doit compenser la souplesse du Lexan en le courbant. C'est avec ce matériau que j'ai remplacé les grands hublots de mon Sailfish 18, faïencés en deux ans après 38 années de service - éruption solaires ??  - placement à double joint avec boulonnage au travers d'un ruban central en caoutchouc - le bateau est dehors depuis deux ans, il a déjà pris pas mal de vagues par dessus le roof, rien ne fuit ni ne bouge - en plus c'est resserrable.

 

Le projet final est conçu pour satisfaire impérativement aux besoins suivants:

 

- Un voilier transportable de moins de 850 KG à vide,

- facile à mettre à l'eau et à gréer (mât sur jumelles),

- pour naviguer en solo avec possibilté d'embarquer de temps à autre un équipier (enrouleur + gréement simple),

- où l'on puisse se tenir debout (j'ai une vertèbre au diable),

- pour sorties à la semaine l'hiver et sous la pluie (sans timonerie interne, après trois jours de nav humide tout est trempé),

- échouer facilement (fond plat),

- suffisamment marin que pour faire du côtier (les Paradox font des allers-retours entre la Floride et les Bahamas).

Comme je n'ai jamais rien trouvé qui puisse satisfaire à ce cahier de charge, sauf à découvrir l'oiseau rare, je me  lance donc dans la suite POUDULAC=>RAZEDRAZE

 

Je crois que je devrais publier tout ça avec le cahier de charge et un croquis de Razedraze sur la page, histoire de ne pas vous faire mourir de rire ou de dégoût !!!

 

PSJe cherche quelque chose de bon en bouteilles carrées, on pourrait aller se le boire au cap Blanc-Nez.

 

Commentaire de Eric17 :

Pour empêcher les gens de rigoler et de sortir des âneries (et on n'est pas les derniers à aimer rigoler, par ici, moi en particulier !!), la seule façon, c'est de rester bien planqué sous sa couette et de ne surtout RIEN dire.

Donc, pas de pb, continue !

Ton CP 6mm, c'est du pin des Landes ? Parce que si c'en est, tu vas bien t'amuser : ça se gondole et se tortille tellement que tu vas faire une coque en forme sans l'avoir voulu !

Mais peut-être pas tout à fait les formes envisagées.... lol

Ben sinon, maintenant que tu as amorcé la pompe, il va falloir assurer ! et tu ne nous a toujours pas dit au bord de quel lac il fallait organiser la manif ! (avec photos du Sailfish / brise-glace ?)

Par contre, pour le test de plan anti-dérive, es-tu sur que les proportions Longueur / largeur du proto permettent un fonctionnement efficace?

D'autant plus que le lien précité laisse planer un gros doute sur la portance de ces plans épais : je pense que tu as intérêt à chiader tout de suite la question des lifting bodies, glissières de bouchains (ou séparateurs de flux suivant ma formule à moi), antivortex et autres end plates, avec l'idée de maximiser la dépression du côté au vent (extrados), par ex des chine runners verticaux sur les côtés de la sole, pour valoriser ta coque en W, en plus de glissières horizontales sur le bas du Bianpif. ça serait, même à mon avis, le principal truc à expérimenter sur ton proto ! Avec des jauges de pression (petits trous et manomètres) placés aux bons endroits.

Hahaa, va falloir que tu en fasses 2, pour comparer dans des conditions identiques ! large smilelarge smile
(J'ai même pensé, des fois, à des volets mobiles, pour augmenter l'incidence et la cambrure sans mettre tout le bateau en crabe, dans les tous petits airs... Quelqu'un s'est déja intéressé au gouvernail d'étrave ?)

perplexed je ne suis pas du tout sur de la forme de mes zones de dépression (ou plus exactement de l'importance de la dépression dans ces zones), sur mon crobard, là, et les flèches devraient être perpendiculaires aux surfaces : je referai ça plus tard, là il faut que je vaque ...

Si quelqu'un, Jacques ou Jérôme, a déjà fait ces schémas, ça serait le moment de les mettre ici smile

Et à ta place, Jacques, je garderais une forme de Scow, comme celui de Jérôme, avec un avant bien relevé, mais la marotte en pleine largeur : à la gîte, l'intrados (= le flanc sous le vent) est plat, l'extrados (le fond) présente une jolie courbure, ce qui parait optimal pour un lifting body. C'est pour ça que les Bolger Box ont le fond aussi cambré (pas seulement pour le passage dans la vague, effectivement, Jérôme, ni pour avoir une courbe des aires bien sinusoïdale).

Avec des murailles verticales et rectilignes, ça donnera un profil quasiment parfait, et ça marchera bien mieux que les formes symétriques (à la gîte) des Bolger Box, surtout avec des séparateurs de flux !!

 

PS1 : en blanc et bouteilles carrées, je ne suis pas un fanatique du Gin. Sauf en Martini, peut-être... Je peux aussi faire une étiquette carrée pour autre chose (ou commentaire #31, le dernier sur cette page). D'ailleurs ils en font un blanc, sur l'Île de Man, mais en bouteilles cylindriques.

Il faudra bien un jour s'attaquer à cette page "ballasts" : c'est le prochain sujet de Chris Waite, ça sera l'occasion !

PS2 : "Blancpif", ça te donne déjà un motif pour la peinture de la coque  large smile la couleur de la marotte est toute choisie !

PS3 : ça me vient à l'esprit en regardant mon crobard là au dessus : tu n'as pas peur de l'effet du vent, sous l'aile ??

 

Pour terminer, quelques images de créations Bolger, montrant que ton idée n'est pas farfelue :

Il suffit de Googler "box Keel Boat" pour en trouver toute une tripotée d'autres !





et 1631 réponses à la recherche "box keel" sur le forum yahoo Bolger ! (et ~300 000 à "box keel sailboat" sur google, mais ~97,5% n'ont rien à voir avec la question)


 

Vendredi (jour du poisson) 9 mars 2012 : des nouvelles de Jacques !

La quille change de nom : c'est devenu une "Quille Rémora"

Commentaire de Jacques : on garde "BLANC NEZ" et on oublie REMORA, surtout qu' Eric a très bien amélioré mon petit logo politiquement incorrect.

(tu parles, j'ai juste rajouté un nez blanc ! pour l'Oscar, ça va être un peu court  large smile )

J'ai fini par sortir deux croquis en perspective du projet final !

A voir ce que donne le profil sous la coque, je pense avoir été un peu vite pour lui donner un nom :  "Quille REMORA" semble plus évocateur que " Blanc Pif".
 
Pour info, dans les deux croquis, pour faire tenir sur une page A4 PDF, j'ai du réduire la taille du mât. De ce fait, plus assez de place pour mettre toutes les bandes de foils de la voile de jonque, il a donc fallu enrouler.

 

(eric17 : moi je trouve le "blanc-nez" plus sympa, mais bon ... Regardez bien ces images, il y a un paquet de détails vraiment chiadés). (SAILFISH: moi aussi je préfère BLANC NEZ, donc on le garde !)

Une autre image du Hassler de Bolger, pour finir, et établir la parenté :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

30/03 : Autre source d'inspiration, le "10 September Fool"

fournie par Gilles aka "lerêveur" :


On attend la suite, Gilles, ce projet là est tellement proche de celui de Jacques !

Lequel Jacques a retrouvé les dessins d'origine, dans la galerie Boatdesign de Sean Herron http://www.boatdesign.net/gall...674/ppuser/3673. Mais à part les spécifications du bateau, qui sont lisibles sur cette vue là (#3), ça ne nous apprend pas grand chose de plus ..

 

 

Et je n'arrive pas à retrouver j'ai dégoté ce schéma là  (perdu dans le fond de mon "Catalogue PBR", 875 Mo). "PHC", ça ne correspond pas trop à Sean Herron, comme initiales                  

 

 

 

 

 

 

29/03/12 Petit retour à la case départ, en réponse à Ferreira : la "voile de jonque à foils"

Comme cela a déjà été dit : Il y a une quelquezaine d'années par jours de bon vent pour rejoindre plus facilement mon Sailfish 18 mouillé loin des berges, après avoir en vain cherché à retrouver un gréement houari d'origine pour l'Optimist qui me sert d'annexe, et fait un essai peu concluant avec la voile de ma veille planche BIC j'ai fini par l'équiper d'une voile de jonque à foil bricolée avec le mât de la planche BIC et des chutes de Tarp .

Le système s'est assez rapidement révélé efficace (après ajout d'un potence au mât pour diminuer le vrillage de la voile)

Je n'ai pas effectué de comparaison avec une voile de jonque sans foils, mes constatations ne se basent donc que sur la littérature relative à ce type de gréement, assez souvent considéré comme peu performant et peu apte à remonter au vent .

 

Les 4 croquis décrivent l'installation (avant tout il ne fallait pas toucher au mât de la planche à voile => l'utilisation d'un contre étai pour maintenir la toile et de brelages en long pour fixer la potence  v.fig.2 -) en plus l'ensemble devait être facile et rapide à réaliser, ainsi que le moins coûteux possible (un max de récup)

Par facilité, les 12 foils avaient été taillés en trapèzes isocèles pour avoir un creux de +/- 8 cm sur la chute  v. fig. 4 -(le but était de maintenir la dépression sous le vent sur

Files

Opti VJ F fig 4 .pdf - 95,037 bytes, 409 downloads
edited by Eric17 on Mar. 28 2012 · details
Opti VJ F fig 3.pdf - 47,723 bytes, 235 downloads
edited by Eric17 on Mar. 28 2012 · details
Opti VJ F fig 2.pdf - 59,837 bytes, 212 downloads
edited by Eric17 on Mar. 28 2012 · details
Opti VJ F fig 1 .pdf - 114,597 bytes, 209 downloads
edited by Eric17 on Mar. 28 2012 · details
Razedraze Y Pont 2.pdf - 214,075 bytes, 277 downloads
edited by Eric17 on Mar. 11 2012 · details
Razedraze Y coq.pdf - 72,456 bytes, 263 downloads
edited by Eric17 on Mar. 11 2012 · details
Poudulac-Postes - 34,128 bytes, 265 downloads
edited by Eric17 on Feb. 24 2012 · details
Poudulac - redressement - 32,177 bytes, 309 downloads
edited by Eric17 on Feb. 23 2012 · details

Comments

avatar
Captainjo
17 posts

1 on Feb. 19 2012


Question

 

bonjour à tous,

ha oui j'ai aussi fait pas mal d'essais sur le papier concernant les coques en T ou plus simplement à quille épaisse, destinées à augmenter le volume de la coque, la hauteur sous barrot en créant un petit espace de plancher pour les jambes.

Mais une question théorique : est ce que ça ne commence pas à diminuer le couple de redressement à un certain angle de gite, 20-25° au pif ? une sorte de lest "négatif" ? ou alors il faut compenser cet effet par un surplus de lest, donc ça oblige à prévoir un déplacement moyen-lourd.

c'est pas génant pour un canot' de 2.5m, mais pour plus de 5m que disent les calculs estimatifs du déplacement ?

pour ce qui est de s'en prendre "plein la tronche", c'est pas vraiment un problème, exposer de tels plans en public est un risque qu'il faut assumer à l'avance.

 

jerome

avatar
Eric17
5522 posts

2 inspired from Captainjo on Feb. 19 2012


Question

@ Captainjo :  "@tous", tu as raison, c'est encore une création collective, cette page, mais je compte bien refiler le bébé (= la propriété de la page) trèèès vite à Jacques. C'est que cet homme là est encore normal, cad pas internet addict, et qu'il n'habite pas dans son ordi !

En plus je maîtrise mieux "la machine infernale" et ses bugs : m'en a fait déjà 2 aujourd'hui (des histoires de lien ouvert, ça efface toute la page en dessous d'un lien mal inséré) mais d'après Jmarc mes réparations "à la pelleteuse" ont été efficaces.

Pour la stabilité, tu dois là aussi avoir raison : chaque fois qu'on s'éloigne de la section "cercueil" ou "barge", on perd un peu de stabilité de forme, à largeur et déplacement égaux. Si on met un gros volume dans les fonds, le père Archimède nous envoie une grosse poussée pas trop bien placée, normal. On peut vérifier ça avec des sections découpées dans du bristol, en comptant les petits carrés immergés suivant l'angle de gîte et en calculant le centre de carène, pour des formes type "Tétris" (et c'est la même chose si, à largeur égale, on fait des flancs évasés, au lieu de flancs verticaux comme ceux de ton batiau).

Par contre si tu mets le lest tout au fond de la 'jambe' du T, le gain de stabilité de poids doit pas mal compenser la perte de stabilité de forme.

Je mets "doit", je n'ai pas vérifié, mais le calcul ne devrait pas être trop difficile, quand Jacques nous aura donné les paramètres.... ça va être un peu plus juste avec des ballasts flotte, surtout si le "Lac" a une densité de 1, au lieu des 1,025 de la mer !

@Jacques : des - chiffres ! des - chiffres !! large smilelarge smile

PS1 : c'est quel lac, Jacques ? (c'est pour savoir faire la manif)

PS2 : ça serait rigolo, un Tétris où on tiendrait compte de la disposition des carrés (et de la viscosité du milieu) pour savoir comment ça va tomber sur le tas ....
PS3 : après vérification : ça existe et ça s'appelle Hell Tetris ! Les gens savent plus quoi inventer, ma bonne dame !

avatar
Captainjo
17 posts

3 on Feb. 20 2012


Plan Bolger

 

hello,

Ha mais regardez ça, un plan Bolger : le "Hasler" !

http://hallman.org/bolger/635/lines.gif

http://hallman.org/bolger/535/09.html

http://hallman.org/bolger/535/03.html

avatar
Eric17
5522 posts

4 inspired from Captainjo on Feb. 20 2012


Plans Bolger

@ Captainjo : Bien vu Jérôme ! tu as trouvé ça où ?? (les 3D sont dans la galerie Flikr de Bruce Hallman, mais le premier ?) et c'est quoi les dimensions ??

Comme on n'est pas sur Bateaubois, on ne risque pas de se faire lapider, ... mais bon, c'est quand même assez moche lol

Il y a aussi ces 2 là, de Bolger et chez Hallman aussi :

Celui qui est posé à plat est un Bolger Brick avec "box keel", celui qui est appuyé contre le mur est un Bolger Bee.

 

Trouvé : ColHGHassler, pp 77 & 78, ou , et Bolger design #535

(Remarque & correction, un an plus tard : les pages changent tout le temps chez Bruce Hallman, en janvier 2013, c'est page 86 & 87 de cette galerie, et  Col.H.G.Hasler dans Phil Bolger and Friends boat designs)

6.10m x 2.44m ... et 2880 kg de déplacement ... Outch !!

Il y a des infos dans un topic Woodenboats Modified Bolger Sharpie, où Bruce Hallman, "Bolgerophile officiel", cite #14 des choses intéressantes : 

" Il est intéressant que vous posiez des questions sur les voiliers à Box Keel, parce que je viens de lire quelque chose sur le plan Bolger Nanocruiser 680, qui repose sur le Bolger expérimental "Flying Cloud" (plan 614, circa 1990), où PCB a commandé une maquette à l'échelle 1/2 pour tester le concept sur l’eau. Cette citation est particulièrement intéressante:
"Le premier essai a montré que la box keel épaisse ne constituait pas un bon plan antidérive : la maquette a navigué, y compris au près, mais au près serré il y avait une dérive inacceptable (intéressant car une quille plate du même profil aurait bien fonctionné)"
En d'autres termes, la surface latérale des côtés de la box keel ne donne pas les mêmes résultats qu’une quille-aileron de surface latérale identique (expliquez pourquoi!?!)
Quoi qu'il en soit, dans le plan 680, (pas encore construit) PBF a ajouté une plaque de style "chine runner" au fond de la partie centrale de la box keel, pour obtenir plus de résistance à la dérive. "


Et nous voilà revenu à un de nos vieux serpents de mer  !! (même si dans la page en lien/Nanocruiser, ces plaques ressemblent plutôt à des oreilles de Mickey..)

 

j'ai aussi trouvé dans la galerie Flickr de Bruce Hallman des images qui m'ont rappelé un autre projet :

le jaune me fait furieusement penser à un Paradox géant à étrave tornitrurée (un autre de mes projets... mais en fait ce Tahiti est une grosse vedette à moteur !), mais, sur le vert, Bolger a mis un léger dièdre dans les fonds, ce qui autorise une légère cambrure (en lien et place du triangle plat du Premise).


Et il y a même, sur la page 83 de cette galerie, un "Plane+Row-Dingy" qui réunit nos 2 projets : box keel ET étrave tornitrurée !! Avec end plate (le truc marron sur l'arrière), en plus : pas tout à fait des chinne runners, mais presque...

Je m'attendais à tout, sauf à un rapprochement aussi rapide entre les 2 projets ! Ahem... tu n'a pas envie d'une "jolie" étrave, Jacques, des fois ?? 

Mais pour le Lill'Bigo, je le verrais quand même mieux sans box keel... et en enlevant cette boite, le plan du Premise-LillBigo est fait, plus la peine de s'embêter !!

avatar
Yann QUENET
190 posts

5 on Feb. 20 2012


Ho non les mecs!, encore une idée géniale à la con qui va me turlupiner pendant des plombes, c'est vraiment pas mal du tout, y'a un plan qui reprend la quille large dans le catalogue de Jean Pierre Broons ça s'appelle le Puck (peut être en avez vous causé entre vous?)le dessin est moins typé qu'un Bolger mais le concept reste le même, mais il y'a des dérives latérales, la quille large doit plutôt agir comme une deuxième coque immergée que comme systéme antidérive, en plus ça doit effectivement créer un effet de flotabilité à la gite donc besoin de lestage had hoc te sortant direct de la catégorie poids plume, mais pour un croiseur tout terrain pépère c'est tout a fait concevable.

avatar
Eric17
5522 posts

6 inspired from BIGORNICK on Feb. 20 2012


Fiche "Puck" / N Trust

@ BIGORNICK : il y a effectivement une fiche Puck sur Nautical Trust (avec galerie d'images), et même un Avis sur Puck  très intéressé de Jmarc... Je crois que la photo de 3/4 avant dans la galerie, déformée et écrasée par la focale, et donnant à ce bateau un air de "péniche", a rebuté pas mal de gens...

Tu as essayé la camomille ? c'est très bon, le soir

avatar
Yann QUENET
190 posts

7 on Feb. 22 2012


j'ai étudié récemment un petit 4m hauturier pour ma pomme, ça n'a rien a voir mais j'y ai mis une quille longue traditionnelle, je pense que l'on pourrait adapter le même profil mais avec une quille large, les lignes seront a modifier ç'est juste une idée comme ça....

avatar
Eric17
5522 posts

8 inspired from BIGORNICK on Feb. 22 2012


Bas de plafond ?

@ BIGORNICK : ou haut de plancher, je sais pas, mais à quoi ça sert une box keel si ton gars doit se mettre à 4 pattes ?

mais j'aime bien ton "quillon" à end-plate...

avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

9 inspired from eric17 on Feb. 22 2012


Bas de plafond ?

@ Eric17 : ça lui permet quand même de s'asseoir avec une hauteur confortable au dessus de la tête tout en conservant un franc bord et fardage raisonnable, non ?

En tout cas, merci de nous faire découvrir ces bateaux et concepts sortant de l'ordinaire. ça fait plaisir de voir que je suis pas tout seul à me taper des délires, quitte à avancer contre vent et marées wink

Bon ben, comme les autres, j'attends maintenant les croquis de Jacques...

avatar
Eric17
5522 posts

10 inspired from Jmarc on Feb. 22 2012


Trou à pieds ?

@ Jmarc : le 1er pdf de Jacques est arrivé, c'est une vue de face avec ligne de flottaison à la gîte 20°, que j'ai converti en jpeg (Jacques est un peu paumé dans l'usine à gaz NT... ).

Mais nous on a de quoi s'amuser aussi, maintenant !

Pour le RoundBigornawak, je me demande si la présence d'une "boite à pieds" justifierait l'augmentation de volume, et donc de déplacement. Il n'a qu'à faire comme tout le monde (ou comme le fakir hydrophobe de Yann), le gars : s'asseoir avec le menton sur les genoux, non ?? Et voyager léger !

Mais effectivement, si on veut juste un "foot-well", ça prendra moins de place : ça correspond assez bien à ce qu'on voit sur plusieurs plans Bolger (le 2ème dessin n'est pas un Bolger, mais un bidouillage à partir du Tideway 14 Selway-Fisher).

Côté délires, c'est toi qu'as donné le mauvais exemple lol

PS : le 12/12/12 j'ai 1384 pions d'avance sur toi au compteur d'envois ... tu me diras, quand tu en auras marre que je squatte ton site... 

Gilles

11 on Mar. 13 2012


Coque en T

Bonsoir

Voir aussi le projet de 10' September fool

avatar
Eric17
5522 posts

12 inspired from Gilles on Mar. 14 2012


10' September fool ?

@ Gilles : déjà tu as marqué un point, Google est muet, tu lui as coupé le sifflet 

je demande un indice supplémentaire, m'sieur !!

avatar
Jacques VRANKEN
Subscriber, 17 posts

13 inspired from eric17 on Mar. 15 2012


10' September fool ?

@ Eric17 & Gilles:

Sur  le moteur de recherche " coup d' gueule" Y a comme un serpent qui se mord la queue avec le "10' september fool" devinez où on retombe perplexed Notons quand même que c'est bien plus agréable que "11 september fool"

 

Ferreira

14 on Mar. 16 2012


Jonque

Ca existe en vrai la voile de jonque à foils? C'est un peu un mixte entre le gréement Dinael ( Mondfreid) et le gréement qui équipait à son lancement le cata " Réhu Moana" de D. Lewis. Voile de jonque au milieu d'un mât winshbone. Système expérimental qui s'écroulera dans un des premiers coups de vents au large de l'Islande.

avatar
Eric17
5522 posts

15 inspired from Ferreira on Mar. 16 2012


"voile de jonque à fentes & mât cantilever"

@ Ferreira : ça a existé (je ne retrouve rien dans mes archives, ça devait être dans mon "DD disparu"), mais il va falloir en demander plus à Jacques ... dans la prochaine "page fille" de la page "Pou du lac".. 

et, pffff ...  ça nous rajeunit pas, tes trucs : Réhu Moana, Monfreid ... sheepish


Le gréement Dinaël, par contre, c'était surtout une version modernisée du gréement latin, avec une voile enverguée sur une vergue pivotante coudée, et pas "suspendue" comme celle de Jacques (ou le "portique" de Rehu Moana et autres mâts bipodes). J'ai habité 1 an à Port La Nouvelle, je voyais l'Obock tous les jours, mais hélas jamais sous voile (en fait il servait surtout de "réserve de poulies pas cher" à tous les indélicats du coin...).

Finalement je préfère largement le gréement Montaubin, ça marche sans rotules ni haubans, et y'a pas de poulies à faucher !!

Mais les mâts bipodes (ou dipole) ont été expérimentés avec succès, (ou , et depuis 4000 ans !) et j'attends que Jacques nous explique l'intérêt de son "cantilever" (ça fait plus joli que "potence", on a eu notre dose d'instruments de torture avec le Premise, et ça doit être surtout une question de liberté de mouvement de la voile : le V du dipole permet l'orientation d'une voile triangulaire, mais pas d'une "carrée").


J'attends aussi avec impatience des nouvelles de l'éventuelle "voile de jonque cambrée" de Cap'Djo ...

 

Réponse 5 jours plus tard sur son site, merci Djo ! Et djonc ça ne sera pas une voile de Djonque, mais il va falloir pas mal de tension sur la drisse et le hale-bas, par rapport au système de Toni Ruiz ...

avatar
Lerêveur
25 posts

16 on Mar. 30 2012


September fool

september fool   

avatar
Eric17
5522 posts

17 inspired from lerêveur on Mar. 30 2012


Google muetitude again

@ Gilles  :   ? ? ? tu sors ça d'où ?

y'a plus grand chose sur le site aroundinten.com sad   d'anciennes archives ?

avatar
Jacques VRANKEN
Subscriber, 17 posts

18 inspired from eric17 on Mar. 30 2012


Google muetitude again

@ Eric17 :

Eh ben  en tapant " aroundinten sur Google.be au départ du moteur "Firefox" je suis tombé sur des pages de "Aroundinten" ou "Around in ten" avec  parfois des commentaires  dignes d'intérêt.

Il y a même une page " Images correspondant à Aroundinten" pour remplir la nôtre avec tout plein de quilles "blanc nez"

A + Jacques

avatar
Eric17
5522 posts

19 inspired from SAILFISH on Mar. 30 2012


Google muettisance again

@ SAILFISH : mais rien sur le "10 september" ... La plupart des images - ou des bateaux - de la page google images sont déjà cités dans les pages NT de Gilles, KAGA , micro-yachts ou autres. Il faudrait s'inscrire sur le around in 10 yahoo group pour en savoir plus et avoir accès aux images & fichiers.

On a LE spécialiste sous la main, là, avec 30 ans d'archives, 2 bateaux dans son hangar et une traversée sur un Bris dans sa musette !!

Alors Gilles, fini les cachotteries, dis nous en plus !

avatar
Jacques VRANKEN
Subscriber, 17 posts

20 inspired from eric17 on Mar. 31 2012


Google muettisance plus again du tout

@ Eric17 :Je ne savais pas que tu faisais encore la chasse au "poisson de septembre" . Pour le cas, si ce n'est déjà fait, jette un oeil sur : http://www.boatdesign.net/gall...674/ppuser/3673 et comme mon lien n'a pas l'air très HTM HELL  tu peux taper "A CAN FOR NUTS" sur GOOGLE  c'est comme cela que je l'ai trouvé.

Jacques.

Lerêveur

21 on Apr. 2 2012


Le gars du " september fool" disait qu'il avait fait ce dessin en prenant l" april fool" d' hugo vihlen comme base.Mais jamais trouvé + d'infos. A l'époque sur aroundten, on trouvait pas mal de trucs sur les micros-boats.J'ai 2, 3 grandes fardes pleines d'infos sur le sujet, chaque feuilles plastifiées, car à force de les consultées, elles tombaient en ruines...

Pour ce qui est du pour ou contre d'une" boite" dans le plancher pour y mettre les pieds, je pense que ça augmente de bcp le confort en place assise. Lors de mes croisières en suède à bord de mon bris, j'ai passé de très longues heures assis sur mon plancher, en navigation ou au mouillage et bon sang que c'était inconfortable..Dans une de mes maquette, j'avais imaginé une quille large et creuse pour pouvoir y mettre mes jambes( vais y mettre photos prochainement). Sur mon micro 8 (Kaga), j'ai acheté un siège bacquet de rallye, ce qui je pense est le top pour le confort. A bord du bateau de franck, il prend bcp de place, mais là j'ai la place pour mettre les jambes comme si j'étais assis sur une chaise, donc pas nécessaire.

Merci pour les infos sur le gréement de jonque à foils qui me plait bcp.

avatar
Eric17
5522 posts

22 inspired from lerêveur on Apr. 2 2012


Bug

@ Lerêveur : oui, on veut bien de tes infos, puisque le site aroundinten a été quasiment vidé de son contenu ....

Pour cette page ici, il manque le fin du § sur la voile (#¤&@§ bug !). En attendant que le Chef (vénéré, mais pas très présent ces temps derniers...) répare ça (là je ne peux rien faire), voici ce qui manque :

"

Par facilité, les 12 foils avaient été taillés en trapèzes isocèles pour avoir un creux de +/- 8 cm sur la chute  v. fig. 4 -(le but était de maintenir la dépression sous le vent sur toute la largeur de la voile).

Ces portions de sections tronconiques étaient loin d'un beau profil aérodynamique en cuillère, elles se sont cependant révélées très prometteuses.

Avec ce gréement j'ai pu efficacement remonter jusqu'à +/- 45° du vent vrai tout dehors par 4 bft et sous un ris à 5. Pour ce faire il fallait mettre la toile légèrement à contre en tirant dessus à la main en l'absence de rail et de chariot d'écoute.

(Avec moins de 4 m² de toile et 70 kg de lest mobile au vent, dans un Opti . c'était pas la mer à boire)

En affinant le creux et les dimensions des foils on devrait obtenir qqch. de performant. (Avis aux amateurs de calculs aérodynamiques, pour ma part sur le Pou du Lac je continuerai à tâtonner, cette fois avec des trapèzes de Textair léger à bases légèrement incurvées)

La prise de l'unique ris s'effectuait manuellement par enroulement du premier train de foils sur la latte du bas, après l'avoir décrochée de l'œil inférieur du contre étai ( voir fig.3). Il fallait bien souquer les nœuds aux garcettes - nœuds de grappin au lieu de nœuds de garcettes

  • et prendre garde à ne pas entortiller l'anneau de prussik de la prise d’écoute. Une foi tout cela fait (de préférence avant de quitter la berge) ne pas oublier de recliffer la "latte bôme" à l'oeil inférieur du contre étai.
NB: Pour la facilité : -tout sortir, bloquer la drisse, enrouler - nouer et redescendre la toile.

Outre sa fonction de blocage du mât, le contre étai offrait l'avantage de permettre à la voile de tourner sur presque 360° d'un bord à l'autre (génial pour les arrivées au vent arrière il suffisait de mollir la drisse et de choquer l'écoute en grand jusqu' à laisser aller faseyer la toile en avant dans l'axe du bateau. Bien plus simple qu'un face au vent assorti d'un affalage en catastrophe -pour se retrouver à sec de toile avec la coque encombrée d'un fatras de Tarp et de lattes.)

Après une moyenne de 2 trajets berges>mouillage  par WE et retour durant tout un hiver, les foils des deux laizes centrale finirent par présenter des détériorations; principalement au niveau des jonctions entre leurs guindants et les lattes. Je pense que c'est le point faible des foils, les plus fortes tractions se reportent en ces deux points. En plus dans le cas d'un gréement de jonque les mouvements longitudinaux des lattes aggravent encore la situation.



Merci le Tarp, grâce à lui on sait qu'il faut renforcer aux extrémités. "

(je virerai ce commentaire quand ça sera réparé, mais je pense qu'il faudra faire une nouvelle page pour la voile, la page actuelle est pleine à carquer (la preuve, ça a craqué..)

avatar
Eric17
5522 posts

23 on Aug. 27 2012


Gréement intéressant

@Jacques : as-tu vu le gréement du KD 122 Voyager de Bernt Kohler ?

avatar
Jacques VRANKEN
Subscriber, 17 posts

24 inspired from eric17 on Aug. 29 2012


Re gréement intéressant

@ Eric17 :

Salut Eric,

La page est débloquée dirait'on, on va pouvoir relancer le débat.

Je suis de suite allé voir ce projet de cata de Kolher , hélas pas de commentaires ( ou je ne les ai pas trouvés ). Le gréement de la GV a un air de famille avec mon projet de Blanc-Nez.

J'avais aussi pensé à un mât compas pour la facilité de démâtage, j'ai laissé tomber à cause des surpoids dans les hauts (sur un cata c'est moins grave que sur un mono)  D'un autre coté se pose le problème de la cambrure de l'amure tant longitudinale que latérale (il suffit de voir combien un génois peut cambrer l’étai). C'est sans doute la raison du compas haubané à l'intérieur sur ce cata. En plus les croquis montrent une espèce de haubanage horizontal, à mon avis à nouveau pour raidir l'étai central. Ainsi je me pose la question de savoir comment on hisse, on affale et prend des ris ?

Je me demande aussi comment la GV est endraillée fourreaux (=> usure ?) ou mousquetons ?

Comme dans un houari classique il convient d'éviter toute cambrure latérale ( la longitudinale permet de gérer les creux )  et qu'il me semblait quasi impossible de garder l'amure rectiligne sauf à amener des compressions monstrueuses au niveau du mât, j'avais au départ opté pour un gréement au tiers ou l'amure peut être cambrée, comme sur les Paradox , par après, pour la même raison, je suis passé à la voile de jonque améliorée avec des foils pour la remontée au vent.

PS: Le projet du " Rêveur " semble bien avancé, faudra qu'il vienne faire un tour à la Plate-Taille cet hivers je lui ferai des photos sous voile dans la neige.

Bien à toi et bonne rentrée.

Jacques

 

avatar
Eric17
5522 posts

25 inspired from SAILFISH on Aug. 30 2012


Blocage, bipodie et mollitude

@ SAILFISH :  les commentaires n'ont jamais été bloqués, c'est le foutu texte principal qui bugue (à cause d'un lien foireux que j'ai mis vers April - ou september - Fool... que je ne peux pas enlever, puisque les commandes de droite ont disparu..)

je ne retrouve pas non plus mon dossier sur les mâts bipodes dans mon DD, quel bazar !

il y a pourtant des choses intéressantes dans ce système, même si, effectivement, le fait de dissocier les fonctions "tenue du gréement" et "support de la ralingue de GV" ne simplifie pas le problème.

Pour les histoires de rectitude du guindant, je pense que si on en tient compte lors de la conception et la fabrication de la voile, ça doit changer pas mal de choses : les focs et les GV actuels sont dessinés pour des guindants parfaitement rectilignes. Si on concevait un foc pour un étai mou, on pourrait je pense avoir une forme correcte (du moins je pense ..). Par contre un étai mou sur un foc dessiné pour un guindant tout droit, c'est sur que le creux va pas être là où il faut...

... à condition de contrôler la "mollitude", ce qui serait aussi compliqué que de maintenir la rectitude sheepish

j'aimerais bien l'avis d'un maître voilier là dessus ...  Sylvain, tu es dans le coin ?

 

avatar
Jacques VRANKEN
Subscriber, 17 posts

26 inspired from eric17 on Aug. 30 2012


Re1 blocage, bipodie et mollitude + creux

@ Eric17 :

Moi aussi j'aimerais savoir comment un maître voilier va sortir de ce casse-tête.

Sur un monocoque, il va falloir gérer la remontée du creux à la gîte, sans doute pour ça le choix d'un cata par Kohler.

Avec une voile au tiers dans les coups de gîte des surventes la vergue a tendance à plonger sous le vent , sa vide le creux et aide à reprendre l'assiette ( et le pot de confiote qu'a changé de bord ). J'ai remarqué que la voile de ce cata avait un très fort rond de chute serait-ce pour la même raison ?

Ou alors comme un bipode ça réparti les pressions, l'étai central est tendu à mort. Perso, je ne vois alors plus d'intérêts aux compas que pour le démâtage, ça doit quand même fort perturber dans les hauts où le V est plus proche de la toile, => quid du rond de chute ?

Faudrait des commentaires de l'architecte.

Effectivement le lien sur April Fool est foireux. Mon Firewall lance une alerte troyen. Il semble que le nom du site a été récupéré par des malveillants.

Avec le Pou du Lac et Razedraze, j'en suis arrivé comme toi pour ton projet, en plus nos parents on de gros problèmes de santé, ça n'arrange pas l'avancement des choses.  J'arrête pas de tergiverser et me demande si je ne vais pas construire plusieurs maquettes flottantes au 1/5e pour prétester les "zyppothèsques" comme au bon vieux temps de la royale quand on connaissait pas les intégrales.

Bien à toi

 

Jacques

 

Tools
* Post a comment
Monitor
Recent pages
Recent files
Recent comments