Skip to main content Help Control Panel

"Evolving Little Bigornick"

note liminaire : c'est moi (eric17) qui raconte, pendant ce temps là Yann fait des plans, c'est pratique !

le nouveau titre, c'est juste pour faire comme les Angliches...

Little Bigornick 1 : le Sharpie 350

Yann  propose sur son site les plans (gratos) d'un tout petit bateau, le sharpie 3.50 : plate de 3m50 avec bulbe rétractable et voile au tiers, super fastoche à construire, une façon de se faire des sensations à moindre coût, un peu sportif mais on peut y mettre moins de toile... 

Mais ça ne nous (Olivier & eric17) allait pas : on voulait une cabine (un petit bout de -, faut pas rêver, non plus), et moi c'est la dérive lestée (ou quille relevable) que je n'aimais pas : lourde et encombrante, je préfère les dérives légères, même latérales, et les ballasts liquides !

C'est pratique, yaka demander, donc Yann s'est remis au boulot, et nous a sorti, dans les "discussions préalables PBR", un nouveau projet :

 

 

Little Bigornick 2 :

" J'ai essayé de faire une petite synthèse du PBR 14 (c'est juste une silhouette au pif) résumé : 14pieds de coque, 150kg lège 150kg de ballast (remplissage par pompe manuelle), charge +-200kg, dérive sabre unique latérale, roof démontable (comme ça tout le monde il est content), bi-safrans , gréement auto-porté enroulement des voiles autour des mâts, 20cm de tirant d'eau dérive haute.1,15m dérive basse? GV 5m2 tape-cul 2m2... qu'est ce qu'on peut rajouter? "


Admiration des foules ébahies, mais comme Olivier s'inquiétait de cette dérive en biais, on a eu une réponse immédiate :

@ Pirouetteol :  la jambe de bois de travers

"

Ha oui je n'ai pas expliqué la philosophie de cette drôle de dérive...

Mettre un puits de dérive central est assez contraignant et compliqué (pour moi il n'y a pas photo, les chines runners sont l'Alternative !)

CEPENDANT certains ne pourrons pas trop apprécier cette innovante option car défavorable quant le batio navigue à plat (au portant par exemple) et c'est aussi préjudiciable si tu fais de grandes distances à la godille ou à l'aviron, ou même au moteur (ex dans le coin a pétole de Jmarc) car le bateau ralentit quand le mât est vertical ! (cf commentaires sur bigornick).

Donc l'alternative à ces deux inconvénients (dérive centrale et chines runners) c'est les dérives latérales, le top sur un monocoque relativement étroit est d'avoir les dérives inclinées vers l'extérieur du bateau, de façon a ce qu'elles soient proches de la verticale quand le bateau prend sa gîte aux allures de près, c'est évidemment la solution TOP, mais :

1 C'est lourd : dérive +-5kg +puits renforcé 3/4kg x 2 += 18kg reste plus que 82 kg pour le bateau si ont prend tes critères.

2 C'est deux fois plus long à construire.

3 C'est deux fois plus cher.

4 Ca complique la nave car il faut remonter la dérive au vent.

Avec l'option "dérive longue inclinée vers l'intérieur du bateau", c'est certes moins efficace que deux dérives.


Si cette unique dérive était verticale, à la gîte du mauvais coté la dérive sortirait en partie de l'eau (gag)

A la gîte coté dérive (schéma au centre), c'est pas le plus top, mais la dérive plonge plus profondément et augmente le tirant d'eau, donc l'effet anti-dérive

A la gîte opposé à la dérive (schéma à droite), le tirant d'eau est moindre, mais la dérive agit beaucoup mieux car plus à la verticale.

c'est un compromis certes, mais qui me semblait intéressant 

Je voulais aussi revenir sur les dérives « frites » très intéressantes, mais il faut aussi savoir que les dérives doivent être lestée pour qu'elle descendent (toujours ce foutu régime) et il faut aussi un système de rotation et de fixation de ces dérives, qui sans être insurmontable complique un peu l'affaire ... 



c'est ma foutue manie de tout minimaliser "

Cette fois ci, approbation générale bravobravo  (c'est à dire des 2 autres)


Pourtant,  l'étrave m'inquiétait : la forme "fer à repasser" ne serait pas optimale dans le clapot...

 

 

Idée commune (Yann y pensait, et moi je l'ai fait sur mon doris : quand on vous dit que les grands esprits etc etc) : sculpter une étrave en mousse et la stratifier, c'est assez rigolo à faire, et pas bien cher !




(c'était avant que je découvre la mousse PVC, c'est donc en CP et styrofoam, avec 3 couches de verre par dessus)

donc voici la 3ème version de Yann :

 

 

Little Bigornick 3

" Variante avec marotte et fausse-étrave/quille/brion en forme en styrodur stratifié sur la structure cp


le roof amovible n'est en réalité qu'une casquette pour faire une cabine semi sèche (ou semi humide), un faux plancher de cockpit permet d'avoir une réserve de flottabilité au dessus du ballast. ça permet aussi de rehausser le fond du cockpit par rapport à la ligne de flottaison.

Le lest liquide n'a plus besoin de pompes manuelles contraignantes, il se rempli tout seul par gravité, juste un évent dans le fond du cockpit se ferme avec une vanne toute conne (quand ça fait plus pffffff mais glouglou c'est que les caissons ballast sont pleins, et on ferme la vanne. Estimation du lest liquide +/-150 litres, des trappes étanches dans le fond du cockpit permettent de rincer les caissons en fin de saison, de façon a ce que ça pue pas trop la vieille moule avariée.

Je pense qu'on pourra tabler sur sur le poids de la coque nue aux alentours de 100kg, sans le roof, les safrans la dérive, l'armement voiles ect.  On pourrait même imaginer transporter la bateau sur la galerie de la bagnole, et le reste dans une petite remorque bagagère !


La cabine pourra être fermée par une toile de dralon avec fermeture zip.

Pour les mâts je ne sait pas encore trop, car faut que ce soit super léger : j'ai pensé à un mât composite bambou/époxy/verre, je vais plancher un peu la dessus … "

 

" Eric17 : Mmmouais .... la petit marotte était pas vilaine (sur le Scamp de Welsford, ça a l'air de très bien passer), c'est surtout le brion d'étrave qui tape dans le clapot... "

En plus je l'ai fâché en pinaillant sur la surface des voiles:

"

Eric17 : ça m'a tout l'air de tomber dans le secteur "planche à voile", ton histoire, et l'avantage c'est qu'ils en on tout un stock chez Emmaüs ! Je sais bien que les voiles de planche sont prévues pour marcher avec un mât cintré, mais bon ...  (Pour les voiles Montaubin, il semblerait qu'un seul maître voilier en France sache les couper : lors d'un appel d'offre pour ce type de voile - pour le 2CV - , ils ont eu 2 types de réponse : un devis à prix correct, et tous les autres avec 20-25% de plus : ils avaient tous sous-traité chez le 1er !)

Alors pour le mât  : même fournisseur, un bout de bois en renfort à l'étambrais, et si nécessaire 2-3 chaussettes en verre autour (un peu plus cher, mais bien plus pratique à mettre que du tissus en bandes. Alors comme on a fait des économies sur les voiles et les mâts, on va pas se gêner)

La surface, je l'ai retrouvée dans les archives : GV 5m² , tape-cul 2m²... va falloir taper dans les voiles pour mômes, ça va pas faire le bon grammage.! En fait c'est le tape-cul qu'est tout petit, ça c'est normal, mais y'aura rien à la dimension chez Emmaüs...



Pour le nom du mini-bigornick, je suggère "Littorine". C'est les petits escargots jaunes des grèves (Littorina obtusata). Ou alors "porcelaine" (Trivia monaca), les grains de café roses (c'est quoi, les noms bretons de ces trucs ?). "

 

" Yann : Ouais ouais 'fectivment c'est pas trop toilé, va falloir gonfler la surface (avec ce foutu vent, j'ai tendance a vouloir prendre des ris) en plus mes gugus dans la coupe sont un poil surgonflés pour donner une idée de canot, je vais revoir tout ça et remettre le tout au bon endroit quand ce sera le moment "

 

 

Pour la cabine sur la coupe il y'a 98cm sous barrot a l'entrée de la cabine, ce qui est peut être un peu court pour les grands mais ont peut comme l'a suggéré Olivier mettre une toile avec le rouf amovible pour soulever le roof a l'échouage ou au mouillage...


 

Little Bigornick 4, version Eric17


Proposition d'étrave profilée genre Polly Wee (en plus "carré", le brion), et gréement bourcet-malet. Je préfère cette forme de brion là, convexe, aux formes pincées et concaves des étraves Montaubin (pour une fois, je le critique ! Mais je suis, depuis que je l'ai découvert, un fana des créations de Chris Waite : Tit Willow, Octavia, et même sa "godille à pédales" - voir la fin de la vidéo) :


Alors avec une coque dans le style du Premise 16 de Chris Waite, évolution mieux proportionnée (à mon goût) de Polly Wee, et à ballasts liquides comme sa petite soeur, je crois qu'on n'est pas loin du but ...

Il faudrait que le brion soit un peu plus profond que sur les plans actuels, pour garder quand même un peu de volume. Cad ligne de quille presque horizontale entre la dérive et l'étrave (presque). On lui fait quand même une micro-marotte pour donner un peu de volume dans les hauts de l'étrave ?

Et un peu plus de franc-bord que sur le Premise 16, pour garder la silhouette et l'habitabilité du Little B.

Chris Waite a prévu un skeg sur ses 2 plans, mais je préfèrerais, comme toi, un double grouvernail. Donc 2 ailerons ? Longs ou courts ? ou pas du tout ? (pourquoi as-tu mis cette forme arrondie, sur Little B ?). 2 ailerons, ça faisait un peu bizarre, juste dans l'angle du tableau : j'ai tout viré !

 

Mais là je pense qu'on n'est pas loin de la réponse

Y'a plus qu'à faire le plan du "cageot" ....

(un vrai plan, celui-là, à côté, est juste pifométré)

 

chromatologie thérapeutique

de Yann : alternative au fraise bonbon écrasé...splachtch!

Très sexy, le logo "La Sirène", MERKI Yann   respect

(je modifie mon image précédente, mais je garde mon "framboise écrasée" et mon tape-cul de Hobie, et ... j'aime mieux le "Vanille - caramel" que le "Ketchup - béchamel"  lol )

mais il y a toujours une solution, pour la paix des ménages :

 

Projet international ?

N'en déplaise aux jaloux-z'et aux moqueurs ("cageot", pfff…), LBk pourrait bien devenir un projet international ! Réponse ultra rapide de Chris Waite :

 

"

Merci pour votre e-mail, je suis ravi que vous soyez intéressé par le «Premise».
L'idée est venue de l'espoir de trouver un moyen de construire simplement une coque à fond plat avec une étrave et un arrière un peu plus marins. L’arrière est assez simple, mais il s'avère en réalité que le brion me cause certains problèmes : il semble que tout contreplaqué qui se plie assez pour former les courbes nécessaires dans cette zone se révélera un peu trop souple pour le reste de la coque.  J'ai trois pistes d'action possibles:

- premièrement, j'ai du CP d’environ 6 mm, que je vais essayer de courber à la vapeur et avec des serviettes et de l’eau bouillante.

- d'autre part que je pourrais utiliser du 4 mm et l’habiller de quelques couches de fibre de verre,

- ou enfin je pourrais le construire en deux couches de 4 mm.

Cependant tout cela concerne le "Premise 12" (3,5 mètres), et le '16 '(4,7 mètres) devrait s'avérer plus facile. J'utilise les pieds anglais, et afin de tirer le meilleur parti d'une feuille de CP - 4 pieds par 8 pieds, j'ai tenté la construction d'un '12 ', mais je ne suis pas satisfait de cette coque, donc je suis en train de la recommencer.

Au moins cette fois je pense avoir mis en œuvre un meilleur moyen pour former le brion : pour pouvez suivre cela sur le site HBBR Nabble, où j’expliquerai mon cheminement.

J'ai joint toutes les informations que j’ai sur le '16 '; je soupçonne que vous en voudriez probablement plus, alors faites-moi savoir ce que vous pensez. Et nous pouvons rester en contact



Chris "

 

Little Bigornick (Wee Winkle) International 2

En avant première (et exclu mondiale), suite des essais de Chris Waite :





Au premier coup d'oeil : ça ne semble pas être de la tarte, le pliage du 5.5 mm : les différents madriers (dont la sinistre "croix chevalée", quasi reconstitution du "tripalium" romain) maintiennent rectiligne la ligne de quille, des tasseaux sont fixés à l'endroit supposé du bouchain, les fils de fer permettent d'exercer la tension nécessaire à la torture, les serviettes et l'eau bouillante aident à assouplir la peau...  (c'est Guantanamo, ou les caves du bon roi Louis !? je conseille au CP d'avouer tout de suite, même s'il a rien fait !!).

                                     ah oui, ce qui reste du premier essais :

On observe qu'après avoir fait la chochote pour prendre la bonne courbure, le CP la garde gentillement, quand son indépendance lui a été rendue. C'est particulièrement le cas après un bon chauffage : sous l'effet de la chaleur (sèche ou humide), les fibres de bois on glissé les unes par rapport aux autres, et gardent cette position en refroidissant. Je préfère pour ma part la chaleur sèche à la vapeur : la fibre de bois se "lève" moins, le bois se fend moins en l'absence d'eau. Sur les bateaux en bois classique, on préférait autrefois le pliage à l'huile, dont il ne peut être question si on veut employer de la résine par la suite.

 

Je me demande si la méthode des "ailes collées", illustrée dans le commentaire #23 ci-dessous - sur le Core Sound 20 - ne serait pas plus simple (pas très angélique non plus : ça me fait plutôt penser à un paletot de canard gras...). Je remets les images, ça ira plus vite :


Dans cette méthode alternative, le "paletot" est vaguement maintenu en place par un cadre en V  (bois de justice ou fourches caudines ? on n'en sort pas !) et prend sa forme librement (ah, quand même !), quand on resserre et qu'on ligature (pfff, ça recommence) progressivement les différents morceaux.

(... en fait d'international, c'est Amnesty qu'on va pas tarder à avoir sur le paletot dos)

 

03/01/12 : Nouvelle série d'image envoyée par Chris :


D'abord 2 versions du Premise 16', avec modif du tableau arrière : on peut modifier indépendamment l'avant et l'arrière, il suffit d'une paire de ciseaux et d'un rouleau de scotch ! C'est ainsi que tous les modèles ont été conçus, sans plan de découpe des bordés : Chris fait une découpe approximative, joint les bouts de carton et découpe ce qui dépasse quand ce qu'il obtient lui plait ! ( Il faut que je rachète du bristol, bien plat - bien raide, le mien n'a pas apprécié d'être roulé, et donne de sales courbures...)

... et un plan de découpe du carton, spécialement fait pour nous, merci Chris  !

L'échelle n'est pas la même pour les 2 dessins, puisque Chris a mis la feuille des "découpes" en métrique (il fait ses propres maquettes au 1/12, 1 pied <-> 1 pouce). Avec l'armature en CP du type montré sur la maquette du P24 (juste en dessous, là ..), pas de pb pour vous faire une maquette !!

 

Ensuite une maquette d'une ancienne version, nettement plus grande, le Premise 24' : après avoir déterminé la cambrure de la quille et le maitre bau, Chris a posé la partie haute du bordé, puis le fond et le foutu brion (manque une image ...). Ce bateau, prévu pour un ami avec cabine et HSB, a une cambrure nettement plus marquée (tout en restant rectiligne du maître bau au pied du brion), mais le principe est le même : fond plat pour se poser gentillement à marée basse, tableau légèrement courbé pour l'esthétique, et surtout étrave torturée pour un meilleur passage dans le clapot.




La mise en forme de cette étrave reste problématique, avec le CP de 5.5mm du Premise 12' : c'est "venu", mais avec des craquements, et plus d'efforts d'un côté que de l'autre. Il va falloir quelques couches d'epoxy pour stabiliser et consolider tout ça. Le cordage noir est là pour empêcher les fils de fer de glisser, ou de sauter à la figure du constructeur, au cas où ils casseraient ! Suggestion d'un autre membre du groupe de british : puisque la tension se fait avec du fil de fer, pourquoi ne pas utiliser des tendeurs pour clôtures ? Et enfin une autre forme de tableau arrière, juste pour montrer qu'on peut en changer comme on veut !


j'ai tenté de repérer les génératrices droites du développement - quasiment cylindrique - du brion et du fond. Sur une maquette assez grande, on pourrait facilement les repérer avec une règle, et donc poser des tasseaux sur un mannequin pour une construction sur moule mâle comme celui du Hartley TS14 (3ème technique possible, après celle "à la volée sur bois de justice" et celle du "paletot CoreSound" ! Mais sur le Hartley, il s'agit de la structure définitive du bateau, et non d'un moule perdu).




Notez que les génératrices du Premise 24, du BayCruiser 20 SwallowBoats et du Hartley PS 14 sont disposées quasiment de la même façon. Sur le Hartley 14, la courbure du brion est moins marquée, grâce à la présence du 3ème bouchain et au dièdre du fond.


Par contre sur le 24', la partie triangulaire entre le brion et le maitre bau est complètement plate (on doit avoir un autre triangle plat à l'arrière, sous le skeg, avec le tableau arrondi). En gros, chaque transition entre 2 zones de courbures différentes engendre un plat (à peu près bien placés sur le fond, mais très hypothétiques sur les côtés, dans mon dessin, surtout sur l'avant...  D'après Chris, cette analyse des courbes correspond bien à la réalité).

Pour l'étrave, le courbure inverse est un choix esthétique de Chris, sur LBk ça serait plutôt une mini-marote, donc pas de plat à l'avant.
je ne sais pas du tout si c'est grave, point de vue passage dans l'eau, mais de loin ça n'est pas trop moche.

(Les courbes du Premise 24' sont plus accentuées que celles du Little Bigornick, en particulier la remontée arrière)

 

Je me demande comment le logiciel de Yann va pouvoir gérer ces courbes là perplexed

Sur Little Bigornick 4, ça devrait donner un truc de ce genre :   (plan complètement pifométré)

 

 

10/01/12 Dernières nouvelles du front anglais :

Pour l'arrondi du tableau arrière, choisi par Chris pour des raisons esthétiques, un léger défaut est apparu, et il faudra faire des pinces pour le corriger (ça donne un plancher en forme de "sablier" sur l'arrière).


A l'avant "le bouchain ressemble aux babines d'un chien qui aurait trouvé une truc bizarre, et qui n'aurait pas du tout l'intention de vous laisser le lui reprendre" !! (là, j'aurais du mal à faire un dessin précis, mais je crois voir ce qu'il veut dire...  En fait je visualise mieux le coup d'oeil provocateur du chien que le traçé serpentin de sa bouche !!)

Et entre ça et le milieu est apparu, pour une raison encore inexpliquée, un très vilain plat, qui n'existait pas sur la maquette ....

pas de nouvelles photos sur le site, mais à mon avis les "oreilles prudes" doivent changer de trottoir en passant devant l'atelier de Chris ...


Chris a du mal à interpréter la traduction Google ( http://translate.google.com/tr...ittle-bigornick ) de cet article : quelle boucherie, effectivement ! J'ai modifié quelques tournures de phases pour que le foutu robot comprenne mieux, mais j'avoue que ça n'est toujours pas ça (parfois c'est même pire)....

Et en plus chaque fois que je vérifie la traduction, le compteur de clics incrémente d'un point, c'est de la triche !!

12/01/12 C'est pas gagné....

Nouvelle série de photos du Premise12 de Chris : mmmmm ... pas top


Le contreplaqué résiste, mais sans élégance : les boursouflures vergeto-cellulitesques évoquent plus le comportement d'un CP de qualité médiocre  torturé (c'est à dire à double courbure) que l'élégante forme de l'étrave du BayCruiser 20. Aucune comparaison non plus avec le fini des autres créations de Chris (Octavia par ex). Les 2 (ou 3) plis verticaux, au premier plan sur la 3ème photo, évoquent clairement des lacunes dans le CP : "qualité médiocre", ça c'est sur, et ça ne doit pas aider ...

Le conseil de Chris : faire ça en 4 mm et stratifier. Effectivement, soit on a atteint les limites du système, soit il faut employer d'autres moyens (les "ailes" du Hartley TS14, ou le moule du Baycruiser20) pour convaincre le foutu contreplaqué....

Ou même une partie en Strip Planking pour ce brion cintré : c'est le principe retenu par Mark Gumprecht pour les bouchains de son Drifter 17, et par Ellard Derek pour le Secret 20,

ou encore le contreplaqué moulé utilisé par François Vivier pour plusieurs de ses bateaux : 2 plis de CP minces, les chutes pour faire des renforts à l'intérieur, et une bonne stratification par dessus : rapide, élégant et efficace !

... ou le bloc de mousse du départ ?
(et je vous passe les suggestions des autres membres du très british Nabble Club : non seulement Chris en bave avec son bateau, mais en plus il se fait charrier par tout le monde, en particulier le webmaster !!)

 

Pourtant, normalement, ça devrait venir en CP ..... grrr

 

Mais il est sur que Chris Waite explore vraiment les limites ultimes de la construction CP à bouchains...

 

Pendant ce temps là : la fixation de la muraille est en cours, et se passe sans problème majeur...

 

 

31 janvier 2012 : coque terminée !

Les murailles ont été posées, cousues, collées puis décousues

Mais il subsistait quelques bobosses (et creu-creux) sur le brion : quelques taquets visés dans la coque et habilement mis en tension (ou pression) ont remédié à ces défauts, et la première varangue épouse parfaitement la forme de la coque.


La coïncidence (improbable) entre cette varangue et les perturbations tectoniques du brion devrait permettre de limiter les réparations à quelque chose de plus léger que les nombreuses couches de verre envisagées auparavant.

Les défauts restants ne devrait pas être trop apparents "en jetant un coup d'oeil en passant", et l'ensemble est tout à fait charmant (beaucoup plus satisfaisant que l'exemplaire précédent)...

 

23/02/12 : les cloisons & renforts

 

La mise en place des lisses de renfort (et de support / planchers et/ou couvercles des ballasts) avance bien. Chris a hésité pour la stratification intérieure : il la réalise d'habitude, non pas avec des tissus de verre, mais avec des draps en coton ! Voilà une solution tout à fait conforme au impératifs du développement durable : si ça n'est pas recyclable, au moins ça ne laisse pas de déchets ultimes. Et comme l'a prouvé TaraTari, c'est mécaniquement tout à fait valable.

Mais Chris a observé que les premiers signes de vieillissement étaient des craquelures du CP, aussi bien côté concave que côté convexe des courbures. Or ces craquelures seraient cachées par le tissus. En plus, toutes les parties cachées ne sont, par définition, pas soumises aux agressions des UV et du sel.

Donc, pas de strat interne ! Et mise en place directe des lisses (préformées sur un moule rustique, avec une ou 2 bouilloires bien chaudes et quelques jours de reflexion ... + quelques expressions fleuries).

Puis montage à blanc du puits de dérive. Il ne manque plus que les planchers / couvercles des ballasts.



 

Je me posais juste une question : est-ce bien la peine de s'emmerder avec un fond monolithique, si c'est pour y faire aussitôt des trous sur 90% de la longueur, pour le skeg et la dérive ?

Il serait tellement plus facile de réaliser la mise en forme du brion avec un montage "en porte-feuille" comme sur les Coresounds, avec les 2 côtés ligaturés à plat (verticalement comme dans l'image ci-dessous), puis ouverts suivant le joint central et mis à plat, à l'aide d'une croix "spread eagle" pour que ça soit bien plat, et ensuite consolidé par un renfort de CP ("butt joint")....

 

25/02/12, rectifications de Chris Waite :

Le fond d'une seule pièce lui semble être le principe ("Premise") même de ce Sharpie amélioré (dont les dimensions ont été dictées par celles des feuilles de CP). Les trous, dans ce fond d'un seul tenant, ne représentent que 40 % de la longueur totale, 60 % si l'on tient compte de la fente du brion.

Le percement de ces longs trous n'est devenu obligatoire qu'après coup, en particulier quand il a choisi d'adopter des ballasts liquides, et décidé de placer leur vidange au point le plus bas, cad le bas du skeg. Puis de mettre une dérive pivotante ..

Pour le 24', il avait bien pensé faire le fond en 2 couches de CP de 9 mm, la première avec un joint central, la deuxième en travers, avec l'aileron (skeg) vissé - à travers le fond - dans un renfort interne (comme c'était aussi prévu pour le 12').

Et les draps sont en 50/50 Coton/Polyester, de chez Tesco (leur Carouf à eux).

 

Eric17 : OK, c'est logique. Mais SI l'on sait qu'on doit faire ces trous après, ma méthode l'est aussi, non ?

Par contre, pour le Little Bigo, qui a une dérive décalée et un double gouvernail (donc pas d'aileron central, et peut-être pas d'aileron du tout si les safrans sont compensés), ça l'est moins ...

En plus, la marotte - juste cousue - donnerait à l'étrave un degré de liberté en plus, ce qui lui fournirait l'occasion de se décaler et tortiller suivant sa volonté propre (qui coïncide rarement avec celle du constructeur) lors du "déploiement des ailes" et de la mise en forme de brion... pas glop.

 

Bon ... je pensais avoir trouvé un plan rusé sheepish

 

 

Little Bigornick 5 de Yann

 

C'est sur le feu, ça va pas tarder (il me fait languir) .....

Mais, d'après les mails perso (yann avait peur de finir par gaver tout le monde, avec nos incessants messages sur la page d'accueil), le logiciel a du mal à comprendre ces génératrices: je me disais bien que ça n'allait pas être de la tarte ! Comme les génératrices sont quasiment horizontales, ça va obligatoirement faire une cabosse sur les sections horizontales - et en particulier la ligne de flottaison - au niveau du bouchain... et en plus El Capitano a plein de taf ....

Bêhéêé, c'est une coque à bouchains, justement, les sections verticales devraient être 'pas trop mal', mais on ne peut pas tout avoir ...

 

Mais la question principale est :

"Cette jolie étrave arrondie n'est-elle pas en train de tuer le projet ?"

Pour la simplicité de construction, en effet, on repassera  ... confused

surtout quand on voit toutes les difficultés, prévues ou non, rencontrées par Chris....

Mais comme on est aussi têtus que lui, on va quand même continuer : on ne va tout de même pas se laisser emm..bêter par des bouts de contreplaqué, hé !!

 

12/01/2012 : livraison de Yann :

Premiers crobarts : il y'a encore pas mal de taff et la forme ne plait pas trop à Eric (cent fois sur le métier remet....gnagnagna!) on va finir par le trouver, le canot parfait!


 

Commentaire de Eric : oui, je le trouve trop carré (murailles trop verticales), avec un gros cul carré (de vieille)... Avec la "tête de chien" (plus cellulite & vergetures) de Chris, ça va faire un sacré mélange. A force de bidouiller, on a perdu les formes élégantes du départ... Yann m'assure qu'avec les gouvernAUX (je viens de décider que c'était ça le pluriel), ça lui ferait un p'tit cul de gazelle...

Le gréement, du coup je ne sais plus. La voile aurique de "épinards-oeuf dur" est jolie, les voiles Roxanne de "Iceberg" (Growler ?)sont magnifiques, mais j'aimais bien aussi le système Paradox+Adventure (ne serait-ce que pour le nom !)...

J'ai essayé de faire une maquette, au 1/20ème comme je n'avais pas de carton dans la bonne dimension : résultat minable, trop imprécis, pas beau, impossible de réaliser correctement le brion. Et hop, poubelle !


Est-ce que ces défauts viennent du plan ou de ma maquette foireuse ? Je recommence ce WE, je verrai bien.

le profil me plait toujours bien smile

 

 d'ici là, Yann va peut-être nous sortir une nouvelle version large smile

 

La maquette

La maquette, ça va pas être si simple que ça. J'ai imprimé les silhouettes pour découper le CP au 1/10ème, fait quelques collages pour assembler le "moule", mais un problème subsiste : suivant la ligne du bouchain (qui a varié suivant l'évolution des plans), on ne va pas obtenir DU TOUT la même chose... Ce sont donc 2 maquettes qu'il va falloir faire:  ça arrive... et dans le même temps, Yann refait des plans !

Les "découpes", c'est pour imprimer le tout en 1/10 et en A4 : il faut faire ça en 2 morceaux, avec superposition sur la ligne rouge, et les chiffres "imp" donnent la dimension de l'image à imprimer (On vous mettra les bonnes images quand ça sera OK).

En dehors de ça, je regardais les lignes du Rogue de J. Welsford ( http://dory-man.blogspot.com/2...ford-rogue.html ) : bonne bouille ! C'est pas le moment de rajouter des trucs sur mon "catalogue des 100 PBR", à la limite de l'explosion - en fait il a dépassé cette limite - mais il me plait bien aussi...

 

Je pense que tout ça va finir par plusieurs propositions : un pur Sharpie fer à repasser intégral... et facile à faire, une version en CP semi-torturé (pour le fun et parce qu'on est têtus !!), et sans doute une version en strip-planking ou à clins, au moins pour l'étrave (c'est très bien aussi comme mode de construction : chose amusante, c'est aussi ce que ses petits copains suggèrent à Chris Waite, sur sa page Evolving Polly Wee).

Et je crois que, comme pour les pages catalogue & autres, on va faire une deuxième page pour les  "propositions de plans pour Little Bigornick", sinon ça va faire trop long...  

 

 

 

 

 

PS : pour ceux qui trouveraient ce bateau trop petit, lire la page Living Small de Dave Zeiger (de TRILOBOATS.com )... Ce type m'intéresse de plus en plus ! Les scows aussi, d'ailleurs...

Comments

Christopheb3

1 on Dec. 16 2011


La cabine

Je sius vos cogitations avec intérêt .

Si je peux me permettre : je trouve dommage que l'on ne puisse pas s'asseoir dans la cabine (regarder la pluie tomber, assis, bien à l'abri dans la cabine ça c'est le luxe !

Mais peut-être n'est-ce pas réalisable ...

avatar
Eric17
5573 posts

2 inspired from christopheb3 on Dec. 16 2011


La cabine

@ Christopheb3 : je ne sais laquelle choisir parmi les réponses idiotes (hobbits, romains couchés, accordéon, etc) qui me viennent à l'esprit

Ben non, à ~4m, c'est pas facile d'avoir la HSB, même assis. Certains bateaux du catalogue le permettent, mais seulement les plus lourds, donc les plus creux. Et encore ....

Mais Yann me dit que les bonshommes sur ses dessins sont un peu trop gros. S'il a fini d'éponger les dégats des eaux chez lui, il te dira ce qu'il en est ....

Peut-être qu'avec un petit dôme tabarlyesque .... bonne idée, tiens ! Le genre "course", ça va pas plaire à Yann, mais il n'aura qu'à faire comme Moitessier, découper des fenêtres dans une vieille bassine galvanisée !! Pour pouvoir barrer de l'intérieur, ça serait mieux, effectivement.

Christopheb3

3 inspired from eric17 on Dec. 16 2011


La cabine

@ Eric17 : Moi je pensais plutôt  "tricher" (comme sur mon voile-aviron actuel) en augmentant un peu le franc-bord . Un clin supplémentaire ?

Cela permettrait de garder la forme de ce roof que je trouve parfaite .

Bien sur, on augmente un peu le poids...

avatar
Eric17
5573 posts

4 inspired from christopheb3 on Dec. 16 2011


La cabane

@ Christopheb3 :  et le fardage... Il y a déjà pas mal de franc bord, avec encore plus, il va faire du près en marche arrière, le p'tit père

... j'ai oublié ce que tu avais, comme voile-aviron

Christopheb3

5 inspired from eric17 on Dec. 16 2011


La cabine

@ Eric17 :  Tu tapes "Katelise 2" sur le site, et tu verras de quoi il s'agit...

avatar
Eric17
5573 posts

6 inspired from christopheb3 on Dec. 16 2011


Bon sang mais c'est bien sur !!

@ Christopheb3 : je suis cramé, moi : j'ai mis ta page en lien hier, #2 dans la page mère PBR, à propos du "petit flétan"....

Ah ouiii, mais tu n'as pas signé !! Alors comment veux tu qu'on sache, nouzautres ?? Mais il est super, ton canote !

Tiens, pendant que tu es là, trouve donc un autre nom que mon truc de vampires, là  ...

Christopheb3

7 inspired from eric17 on Dec. 16 2011


La cabine

@ Eric17 : Oh là là, pas de problème ! Il n'y a pas d'offense !

Je viens de voir que mon bricolage est cité dans la catégorie "résurrection" .

Du coup, c'est moi qui est fait une erreur  . Il fallait signer quelque part ?

avatar
Eric17
5573 posts

8 inspired from christopheb3 on Dec. 16 2011


Le sceau (ou seing ?)

@ Christopheb3 : ... c'est pas obligatoire, que je sache, mais bon : autant prendre la responsabilité de ses conneries propos, tu mets ça en haut ou en bas,                ou nulle part, comme tu le sens ! ....

et c'est pas de ta faute si je yoyotte ...

(du coup j'ai modifié ce message #2, et j'ai cafté que c'était toi !!)

avatar
Yann QUENET
190 posts

9 on Dec. 16 2011


Effectivement on devrait pouvoir s'assoir sous la cabine, ces dessins sont juste des formes générales destinés à trouver des nouvelles lignes esthétique et des options de construction, il faut ensuite affiner le tout et de prendre en compte les possibilités d'aménagements et de structures, peut être que, après des études plus poussées, la faisabilité du projet pourra être remise en question, surtout si les lignes générales doivent êtres trop modifiées (ou alors augmenter un chouille la taille du canot pour pouvoir caser sa carcasse a l'abri, remarque faites après coup après une nuit réparatrice)c'est une sorte de labo d'essai ou chacun peut donner son avis et faire avancer le truc en cassant les codes trop admis (tout ça pour dire ça! faut qu'j'arrête de m'écouter parler!)

avatar
Eric17
5573 posts

10 inspired from BIGORNICK on Dec. 17 2011


C'est du boulot !

@ BIGORNICK : je viens à la rescousse : ça prend un sacré temps, tout ça, on est quand même parfois censé justifier nos salaires, et même faire face aux aléas de la vie (comme Yann, qui en ce moment éponge un 'dégat des eaux', après la tempête...).

ça va venir, patience ...

avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

12 inspired from BIGORNICK on Dec. 17 2011


Sympa ce canot !

@ BIGORNICK : jolie bouille (la première, avec le profil d'étrave à angle droit a ma préférence en terme d'esthétique).

Pour la possibilité de s'asseoir confortablement dans la cabine, le Krill ou l'Aviateur 5.70 ont montré qu'avec 1m10 à 1m20 de hauteur sous barrot seulement, il était possible d'avoir une telle position. Il s'agit alors d'avoir une assise abaissée à 20 cm maxi au dessus du plancher.

Dans le cas de Little Bigornick, il y a la contrainte de la présence du ballast liquide et du plancher autovideur, y compris dans la cabine. Une petite excavation de 40 cm par 40 cm au niveau des pieds pourrait permettre de retrouver cette position d'assise. Dans ce cas, peut être faut-il prévoir de fermer véritablement la cabine qui ne sera plus complètement autovideuse...

Ou alors, si le rouf est amovible et la cabine pas complètement étanche, autant en profiter pour avoir un rouf "pop-up" qui permette, à l'escale d'augmenter la hauteur de 40 cm , voir plus

avatar
Eric17
5573 posts

13 inspired from Jmarc on Dec. 17 2011


Un peu mon n'veux!

@ Jmarc : moi aussi je préfère le menton pointu, et ça n'empêche pas de shaper un truc (en mousse) en lame de couteau. Faudra juste mettre un renfort dedans, en cas d'abordage viril sur la grève. Mais ça sera moins pratique pour monter sur la remorque.

Bof : à 150 kg, un coup d'épaule, et hop !

Pour une jolie étrave toute en CP, et pas trop compliquée à faire, voir le mode de construction de Princess Sharpie 22  (de Graham Byrnes, aussi architecte des Core Sound 17 et Core Sound 20...).

Pirouetteol

11 on Dec. 17 2011


pour la hsb, ,, un compromis pourrait etre le roof relevable avec tissu sur les cotés pour plus de place à l'étape.. l'étanchéité est peut etre plus dure à réaliser....mais il y a aussi du bon!

avatar
Eric17
5573 posts

14 on Dec. 24 2011


Forme de l'étrave

je viens de trouver un truc qui ressemble vraiment beaucoup à ce que je cherche : 'Polly Wee'

Comme par hasard, ça vient d'un de mes gourous, Chris Waite, créateur du Tit Willow et de plein d'autres trucs (Octavia, par ex).  

je retourne lire tout ça plus en détail...

avatar
Yann QUENET
190 posts

15 inspired from eric17 on Dec. 25 2011


Forme de l'étrave

@ Eric17 : excellentissime super jolie coque, je vais essayer cette option là aussi (like enigma et Irvind) on tient le bon bout !

Merci maître

Edited by eric17 on Feb. 25 2012

avatar
Eric17
5573 posts

16 inspired from BIGORNICK on Dec. 25 2011


Forme de l'étrave

@ BIGORNICK : j'ai pas encore eu le temps de tout lire (y'avait encore un reste de genres de cailloux à ouvrir, et à boire avec), mais il y a là une bande de british absolument redoutables, côté création et construction. Et qui racontent presque autant de conneries que nous, dans le style british (mais en moins facile à comprendre, pour moi ..).

Je me demande s'il faut faire une page sur les différents types de coques possibles (en gros Sharpie - Scow - en forme - bouchains classiques), ou si on fait ça dans TA page nique-nique ?? il risque d'y avoir des débordements sur le tracé des coques développables, avec principe de dessin des étraves en particulier (concaves/convexes, ça me travaille depuis un moment, ça !)...

T'as fait le logo LB style Douarneniste ? (pas eu le temps de chercher non plus dans les graphisme / abecedaires ou autres), j'ai mis un truc pas beau dans le 2ème tableau / catalogue PBR et ici, au dessus.

avatar
Eric17
5573 posts

17 inspired from BIGORNICK on Dec. 26 2011


Echelle des dessins

@ BIGORNICK : s'teup, est-ce que tu pourrais faire un dessin du nic-nic avec la coque d'une longueur exacte de 426 pixels ??

Là ça tourne entre 411 et 461 suivant les figures, et mon coup de 1 pixel = 1 cm (ce que j'ai fait pour mes dessins de PP17), c'est pratique pour mesurer des trucs, pour mettre des bonzoumes à l'intérieur, et si c'est la même échelle pour tous les dessins, on peut promener plus facilement des éléments de l'un à l'autre. C'est que mon vieux PSP me fait pas bien ça, les "resize" (il me fait des marches d'escalier sur les traits).

et je pourrai aussi me faire un fond d'écran  "LB & PP17", du coup 

enfin, quand tu auras fini ton ciment, y'a pas l'feu...   euh ...dans une version "Paradox +Hobie", comme voiles (donc faudrait avancer un poil le grand mât, je pense), s'teup.

à part ça j'ai fini la lecture de la construction (encore inachevée) de Polly Wee : il n'est pas au bout de ses peines ! Entre son CP bas de gamme et ses plans pifométrés, c'est loin d"être parfait, et je préfère nettement la 2ème version "Premise 16" (voir catalogue N°2 Word), plus large, et en fait mieux proportionnée : la largeur de PW (Pee Dubbya) a été calculée pour passer tout juste entre les bittes d'une rue piétonne (un raccourci entre chez lui et le port), et ça fait un peu étroit. Je vais lui demander s'il veut bien nous donner les plans provisoires, pour jouer nous aussi !

Par contre il me reste plein de trucs à lire / Voiles de jonque & Ballasts, ça va finir par arriver...

avatar
Eric17
5573 posts

18 inspired from BIGORNICK on Dec. 26 2011


Forme de l'étrave Paradox

@ BIGORNICK : il y a eu 2 autres évolutions du paradox, avec étrave améliorée : l'Enigma 460, et aussi un "Paradox normal modifié" (cette expression est vraiment idiote), le Noli, dont les plans sont disponibles sur un des groupes Yahoo. Je n'ai jamais vu d'images de ce bateau fini (il était pourtant joliment construit), je ne sais pas ce qui est arrivé.

Quelques images (sur les 36 disponibles) :


Mais sur le Paradox, il faut très vite que le bouchain redevienne bien carré, pour que la coque puisse fonctionner comme un lifting body et que les chine runners soient efficaces. On peut aller plus loin, sur Polly Wee comme sur Little Bigornick, et faire un vrai brion en forme

En passant, ça n'a pas l'air d'être de la tarte à mettre en forme avec ce rayon de cintrage, même avec du contreplaqué de 3 mm comme le fait C. Waite (on lui avait vendu pour du 4 mm). D'après un des intervenants sur le forum, c'est plus facile avec du CP de Bouleau : introuvable en France, sauf en qualité aviation, à un prix inabordable. Nicolas Vivier avait réussi à en trouver en Scandinavie..

ça doit être à peu près aussi difficile sur les BayCruiser 20 et BayRaider de Swallowboats... Ah zut, on ne peut plus voir ces images, faut être inscrit ... hop ...archives perso : sacré rayon de courbure ! Les reflets montrent les génératrices ( = droites) de ce développement conique.



Certains logiciels d'architecture navale disent bien que le brion du Muscadet, perfection des perfections, ne serait - pas - développable !!! (la géométrie comme le calcul prouvent bien entendu le contraire) :

 

avatar
Yann QUENET
190 posts

19 on Dec. 26 2011


La forme parfaite!

Yes je pense que l'on approche de la forme parfaite,il ne reste plus qu'a mettre au point la méthode de construction, c'est là que le bas blesse, car on arrive à la limite de la résistance élastique du CP de haute qualité (alors que dire du CTBX) ont atteind presque le domaine des charpentiers de marine magiciens, non seulement l'archi frole la frontière de la forme dévelopable mais en plus il faut trouver l'artiste qui puisse mettre en oeuvre son dessin et parler à l'oreille du CP sans entendre de sinistres craquements. le PBR s'adresse avant tout a des amateurs préssés d'aller sur l'eau, il ne faut pas ceder à l'appel de la torture des formes, surtout que perso, j'aime bien avoir une sole bien costaud et epaisse au pays des petits cailloux super durs et très très pointus! A mon sens la méthode que tu as utilisé sur ton doris devrait être la bonne, en plus ça crée une réserve de flotabilité et aussi une sorte de scratch box, ça simplifie la construction ça permet de fabriquer le bateau a l'endroit (avant le shapage)de border à la fin en faisant la plateforme du lest liquide sans effort et sans tracé impossible, et surtout le CP reste bien en dessous de sa résitance à la torture. Bref que des avantages...
avatar
Eric17
5573 posts

20 inspired from BIGORNICK on Dec. 26 2011


La méthode parfaite ?

@ BIGORNICK :  c'est réalisable en tout CP : faudrait faire un moule mâle, avec des tasseaux bien costauds disposés comme les génératrices du cône (= en diagonale), et faire venir le CP gentillement (et surtout progressivement) en lui chauffant les fesses. On peut faire ça à sec ou en mouillant : en gros, quand c'est sec du côté opposé au décapeur thermique, c'est que tu as assez chauffé, ça gardera cette courbure en refroidissant. J'ai fait ça avec du 3 mm, du 5, et même du 8 (okoumé marine), avec des rayon plutôt courts (~20 cm), et "ça vient", en insistant un peu. Euh : beaucoup, avec le 8, il a fallu s'y reprendre à plusieurs fois.

Faudrait donc pas taper dans de trop grosses épaisseurs, ou alors faire ce bout là (= les bouts à rajouter à une feuille de CP pour faire la bonne longueur, de toutes façons y'aura des scarfs) en 2 épaisseurs contrecollées. Fond en 6 mm, 3x2 pour le brion, ça m'irait pas mal. Ou 8 et 4x2 ? Mais sans pompe à vide pour le collage des 2 plis : danger, ça fait des bulles entre les plis, 2 fois sur 3 au moins (c'est du vécu).

Je suis en train d'en monter une avec un compresseur de frigo (ça devient difficile à récupérer, ces bidules, avec les déchèteries et le recyclage officiel..), investissement qq €, pas bien puissant mais ça devrait le faire, côté vide, pour un petit chantier comme ça.

Seul problème : faut juste faire le foutu mannequin, le plus compliqué étant de faire la ligne du bouchain (en 3D, avec le bon équerrage)... en gros : on fait le mannequin complet du bateau ou on fait rien.

La principale conclusion de la construction du doris en stich & glue, sans aucun moule, ça a été : "heureusement qu'on fait pas des fusils", comme précision, c'est franchement naze !

Je serai donc quand même partisan de faire un moule, si sommaire soit-il : 4 gabarits en agglo, 1 latte / livet, une par bouchain, une de quille, avec 3 génératrices sur l'avant, du scotch marron pour pas que ça colle (par contre ça va être chiant pour passer les fils de cuivre, mon truc). Je pense que cette méthode conviendrait aussi bien au bricolo chronique, qui a plein de bouts de bois en stock (tronche de mon garage : je peux même plus y rentrer !!), qu'au gars qui n'a jamais construit, et qui serait à mon avis sécurisé par ce principe.

ça impose une construction à l'envers... Dans ces tailles là (et surtout ces poids) c'est pas un drame : j'ai passé mon temps à retourner ma coque (8 mm pour le fond et 5 pour les côtés, ce qui était un peu trop pour ce bateau là), pendant la construction. Avant la réalisation de l'intérieur (congés, strat, cloisons), ça pèse rien. On n'a pas besoin d'un bâti énorme (j'avais fixé 2 chevrons sur une table basse, dont on voit les pieds sur une des photos là plus haut, 2 tasseaux comme traverses et basta).

Ta méthode (la même que pour le Bigornick si j'ai bien compris) permet de faire la coque d'un coup, de peindre l'intérieur sans s'emmbêter (comment as-tu fait les congés entre les cloisons et la coque, tiens ?), puis une fois que c'est fini tu rajoutes (comme j'ai fait moi) un faux brion et de la mousse ? Là faut avoir l'oeil, sinon ça peut avoir une drôle de tronche à la fin : shaper, c'est un métier aussi... Le plus dur est de faire ça symétrique !! (J'arrive à faire des formes que je trouve super, mais c'est rarement la même des 2 côtés ... C'est pour ça que sur le doris, j'ai mis des nervures en CP de 5 mm, dont j'avais vérifié la symétrie, pour guider la mise en forme). Pour avoir une bonne résistance, il faudrait habiller le styrofoam avec une couche de mousse PVC, et tout stratifier : là aussi, pas facile à faire sans pompe à vide...

Les 2 méthodes sont possibles, avec leurs + et leurs - 

Moi j'aimerais bien tenter la première tout CP (pour le plaisir de m'emmbêter, en grande partie, c'est vrai). ça ne change pas beaucoup le dessin des formes exter, par contre question découpe des CP c'est le jour et la nuit.

Autre inconvénient du bloc de mousse : OK ça ajoute une réserve de flottabilité, mais c'est dans les fonds, et ça serait la bonne place pour une partie du water ballast (juste derrière le pied de mât)...

Ben yaka laisser le choix au gens !

 

Tu as commencé des ébauches de plans ? Il faudrait que le brion soit un peu plus profond que sur les plans actuels, pour garder quand même un peu de volume. Cad ligne de quille presque horizontale entre la dérive et l'étrave (presque).

Faut que je me mette en condition pour envoyer un commentaire sur le fil de C. Waite, même les étrangers parlent super bien angliche sur ce site, autant éviter de passer pour un plouc analphabète : va falloir que je m'applique !!!

avatar
Yann QUENET
190 posts

22 inspired from eric17 on Dec. 27 2011


La méthode parfaite ?

@ Eric17 :  Oula ça commence à devenir complexe surtout pour calculer les génératrices de la portion conique, la tortion du cp me parait achement balaise, mais la preuve que ça marche, en plus cette coque est vraiment trop mimi, quoique à mon avis plus difficile a construire qu'une coque à 4 bouchains style Montaubin, là ou ce projet reste séduisant c'est qu'il faut plus faire appel à son experience et ou coup de main du constructeur qu'au logiciel de tracé, ce sera toujours le cp qui te donnera la forme finale si tu lui parle gentiment (mais fermement voir sournoisement) je ne vois pas vraiment comment dessiner précisement les courbures non dévelopables en respectant la tolérance du cp, donc la méthode du Polly Wee est vraiment cohèrente, faire la coque en premier en laissant le cp prendre sa forme ensuite tracer les cloisons et la structure en fonction, si tu veut faire les plans précis de la structure avant la coque, tu t'arraches les cheveux tu pete un cable et tu tombes dans la bibine!,je n'ai pas eu le temps de digérer le site sur polly wee et revoir les méthodes moins triturantes sur énigma, paradox new version... pour voir ce qu'il est possible de faire mais il va me falloir un peu de temps, j'ai un métier aussi ...en tout cas merci pour l'info sur le brion du muscadet ça me conforte dans le fait que le logiciel ne fait pas tout, pour ce qui est de ce projet, je pense qu'il faudra même improviser autant dans l'atelier que sur le papier que sur le micro...un vrai défi! 

avatar
Eric17
5573 posts

23 inspired from BIGORNICK on Dec. 28 2011


Le CP moins torturé ?

@ BIGORNICK : il y a peut être bien une méthode plus simple.

Le résultats est un peu moins bien : voir sur le blog Sailing Adventures of SOS, la construction de leur bateau précédent, un Core Sound 20, en particulier la page du 28 octobre 2007, sur les premières phases de construction. C'est le même principe que sur Polly Wee, mais en moins torturé.

à noter qu'il y a aussi un Core Sound 15, un Core Sound 17 et autres tailles intermédiaires. Bon, OK, ils n'ont pas le fond plat qui était un des premiers critères choisi pour le PBR, mais avec un peu plus de franc-bord et une petite cabine, ça ne serait pas loin quand même. Mais c'est surtout la page sur la construction des kits qui m'intéressait ici : pas mal, la méthode de jonction, non ?

Le CS20 "Dawn Patrol" de SOS & Co a été fait sans kit, donc sans les "créneaux" de jonction.

En tortillant un tout petit peu plus le CP, on doit pouvoir arriver à notre fond plat... Et la construction se fait pratiquement sans moule, en laissant le CP prendre sa courbure :


Mais avec le fond plat et l'étrave verticale, on va arriver à nouveau à un rayon de courbure plutôt raide du brion (et crac..). Même avec une petite marotte bigornesque, puisqu'elle commencerait +/- au niveau du joint entre fond et bordé..

avatar
Eric17
5573 posts

21 inspired from BIGORNICK on Dec. 27 2011


La construction la moins ... difficile ?

@ BIGORNICK : confirmation, c'est pas de la tarte à construire !

C. Waite recommence à zero sa "Polly Wee - Premise12" , avec du CP de 6 (ou 5.5 ?) de meilleure qualité, mais regrette le jour où il s'est décidé pour cette foutue forme de brion ...

La découpe est faite, on attend la suite avec impatience !

 ... perseverare diabolicum ? devil

avatar
Yann QUENET
190 posts

24 inspired from eric17 on Dec. 28 2011


La construction la moins ... difficile ?

@ Eric17 :j'avais étudié il y'a quelques années une alternative, j'étais encore plus timide et je n'osais pas trop torturer le cp il se serait mis a chialer et j'aime pas trop entendre des cris de douleur, il s'agit du créer un troisième bouchain juste sur la partie avant,  l'arrière reste avec le même fond plat, ont peut éventuellement créer un redan (cas a gauche)sans trop de travail sup, mais il faut quand même lui imposer de la contrainte au ptit père troisieme bouchain, on peut  éventuellement contraindre une double courbure à la sole en jouant progressivement de la sangle à cliquet... clic clic crraaaaac.

avatar
Eric17
5573 posts

25 inspired from BIGORNICK on Dec. 28 2011


La construction en marches d'escalier...

@ BIGORNICK : ça va faire des ruptures d'angle, et générer des remous, pas bon, à mon avis... Et ça me rappelle vraiment trop un (mauvais) chaland ostréicole que j'ai eu un moment !!

le profil est joli, pourtant...     pas Michalak du tout  ... lol


Je mettrais le brion un peu moins rond ...

hein ? qu'est-ce que tu dis ?  ..."Crraac" perplexed

(ok, les micro bigorneaux "framboise écrasée", c'est rare, mais jaune ça me plaisait pas)

et je me suis trompé d'échelle, celui là est trop gros !!

avatar
Yann QUENET
190 posts

26 on Dec. 28 2011


 

Bon t'a finis de faire ta chochote! Ça me turlupine et ça m'empèche de bosser.

Je pense que qu'on a trouvé une forme pas loin de la perfection surtout avec ton dernier brion, mais je suis septique sur la méthode de ployage viril, en plus il faudrais un super CP en bouleau synthetique pour l'aérospatial kitecoutelapeauduc pour un resultat aléatoire qui pourrait virer à la cata (clik clik krrraaakkkk merdeueueueu) l'alternative pourrait être une méthode comme FrançoisVivier ou certains bouchains inter de Montaubin:

Là tu peut utiliser un cp de moindre qualité et le tracage est un peu moins délicat, deux couches de cp en 6mm, de l'epoxy, une 'tite strat et le tour est joué et t'a pas à recommencer deux fois le boulot.

je vais me mettre à dessiner un plan plus chiadé, ça va demander un peu de temps ou les deux méthodes pourront être utilisées.

Faudrait ptet qu'on arrète non?, ça vire limite à la discution privé notre affaire, Jmarc va nous foutre à la porte et les tri (marrants) vont finir par nous balancer des cailoux...?! 

avatar
Eric17
5573 posts

27 inspired from BIGORNICK on Dec. 28 2011


Fond d'écran

@ BIGORNICK :  effectivement, je pense que là on est pas mal .... et pour l'intifada, qu'y essayent, tiens !!!

avant de faire le plan détaillé, faudrait regarder un peu l'intérieur, non ?

Je ne me fais pas trop de souças pour ci, c'est un GRÔÔOOos bateau, finalement, comme je viens de le voir en faisant mon nouveau fond d'écran (spécial "paix des ménages" pour pas fâcher les amateurs de tris, dont je suis aussi, et on les empêche pas de pondre d'autres projets de leur côté, hé !)

Le gréement de Littorine (c'est le nom du mien, Yann pour le sien il gère) est franchement approximatif, mais c'est le volume qui m'a le plus surpris : il y aurait même la HSB assis à l'intérieur !

Après il ne restera plus qu'à s'occuper des water ballasts.

PS : j'ai viré les skegs, comme tu as mis des gouvernails compensés, ça me semblait pas top.. Si on mettait un peu de quête au tableau arrière ? ça ferait moins mastoc, je trouve..

avatar
Yann QUENET
190 posts

28 inspired from eric17 on Dec. 28 2011


Fond d'écran

@ Eric17 :  

SUPERBEU! LE MOST BIOUTIFOUL CANOT OF ZE WORLD! j'suis d'accord il faut juste mettre une petite inclinaison au tableau

Y'a encore pas mal de taff, il faut vérifier si le bateau flotte dans ses lignes, modifier en fonction!, calculer combien il ya de ballast faire une courbe de stabilité et remodifier!, vérifier la position de la dérive et des mâts reremodifier! voir si on peut rentrer dans la cabine rereremodifier! et faire un plan de struture avec une méthode de constrution, acheter du CP, construire et zou partir à la marée du soir! 

Edited by eric17 on Jan. 17 2012

avatar
Eric17
5573 posts

29 inspired from BIGORNICK on Dec. 28 2011


Heure

@ BIGORNICK :  c'est à quelle heure, la marée ?

avatar
Babar74
90 posts

30 on Dec. 28 2011


La trêve de noël touche à sa fin

Et en remplaçant le bouleau par du peuplier, vous avez réinventé le cageot: à votre décharge, le tonneau est une invention des Celtes, non !

avatar
Eric17
5573 posts

31 inspired from babar74 on Dec. 28 2011


En remplaçant le boulot par ...?

@ Babar74 : 

1/ trouve moi un grand garage, je commence à en avoir marre des petits dessins ...

enfin : un peu ...   mais j'aime vraiment "faire de la poussière", aussi !

2/ et c'est une barrique, mais pointue d'un côté, quand même, hé !! T'as pas vu le "Puddle Duck "? C'est bien la peine qu'on s'embête à lui faire une jolie étrave ....pfff


3/ dans ma trousse de survie (cf page/ballasts), j'ai mis un produit de l'île de Skye, ça effectivement on peut s'en envoyer (avec modération ?). Allez, une citation d'un bouquin de Jack Vance (Lurulu, son dernier) : 

 

 


(à la relecture, pour celui qui n'a pas vu l'autre page, ça doit pas être bien clair, tout ça)

j'espère que la suite finira mieux

Christophe Journoud
55 posts

32 on Jan. 11 2013


Comme une fleur !

Bonjour à tous,

J'arrive un peu comme une fleur sur ce fil que j'ai déja vu depuis un moment, pour une remarque/question (je pose ma pensée, sans cependant être catégorique sur ce que j'avance) :

- Je ne pense pas qu'avec un brion courbe et l'extrémité du bordé inférieur courbe le bateau tape moins, notamment au près ou il sera forcément gité. JP Villenave l'explique en intoduction de son bouquin sur la construction en CP. C'est pour ça qu'à partir d'une certaine taille (et un certain déplacement je suppose), il conçoit ses carènes à 2 bouchains avec fond "plat", les 2 bouchains permettant un fond plat étroit sans pénaliser le volume (mais implique un certain tirant d'eau d'où la remarque sur le déplacement).

- Aux allures de portant où le bateau est plus à plat, je pense que si le bateau tape, c'est plus en arrière sur la coque, là où les courbures avant n'apportent pas grand chose.

- A propos du Bigornick, je voulais savoir si le double safran apporte beaucoup par rapport à un simple central ? Et du point de vue du travail à fournir, c'est le double, même si du coup c'est da la semi-série !

- Selon mon opinion, la quille sabre relevable avec lest torpille est la meilleure solution comme le pense certainement E. Henseval avec le Souriceau et l'Aviateur (et notamment la solution adoptée pour l'Aviateur). Plus tu descends profondemenent, moins tu mets de lest. C'est bien sûr une question de compromis. C'est moins pratique si tu t'échoues souvent mais c'est efficace.

- Et que pensez-vous du lest liquide comme prévu dans le projet et d'une dérive pivotante étroite et profonde, mais dans l'axe ? Ce doit être plus compliqué de concevoir le mode de relevage tout en restant simple, économique et fiable.

Merci pour vos éventuelles réponses.

Christophe

avatar
Eric17
5573 posts

33 inspired from Achimogata on Jan. 11 2013


Ah ben quand même !!

@ Christophe : enfin quelqu'un qui pose une question intéressante !!

(un qui soit pas du club ....  ou pas encore +1 (one more in agreement))

la (les) question(s) sont posée(s) autant à Yann et à Chris Waite pour son "Premise" qu'à moi ....

En ce qui me concerne, cette histoire ne vient même pas des sharpies, sur lesquels je n'ai aucune expérience (à la voile), mais d'observations réalisées il y a bien longtemps, quand je naviguais sur Mousquetaires et Muscadets : les entrées d'eau courbes de Harlé tapent beaucoup moins que le brion plat du dessous de Herbulot, que ce soit à la gîte ou bateau à plat. J'ai ensuite constaté - sur un plan Langevin / Mauric - que des entrées en U passaient sans taper ni freiner dans une mer formée (un jour avec mistral force 7 entre Marseille et Toulon, que je ne suis pas près d'oublier). Tout ça me travaille depuis des années.

Donc quand ce projet de sharpie Little Bigornick a vu le jour ici, j'ai tout de suite pensé à arrondir ce brion, et je suis juste au même moment tombé sur la page de Chris (que je surveillais depuis longtemps, l'avant de son Octavia repose sur le même principe).

Ce que Polly Wee donne dans le clapot, je ne sais pas trop : c'est un tout petit bateau, surtout conçu pour les eaux intérieures. L'étroitesse du fond (due à l'écart entre 2 poteaux, dans la rue entre chez Chris et le port) compromet pas mal sa stabilité, je ne suis pas sur qu'il s'amuse à tenter une sortie par grand vent, surtout tant que l'eau ne sera pas plus chaude .... Je vais quand même lui demander

Mais depuis ce moment, nous nous sommes lancé, Yann et moi (surtout lui), dans une tout autre histoire, celle des scows (voir le Skrowl, sur le site Bigornick de Yann, /onglet plans), ce qui nous a emmené à voir les choses autrement.

Et effectivement, je pense qu'à la gîte, les flancs très droits et très plats des bateaux modernes (à bout pointu) se prennent aussi de sacrées claques. Les images et vidéos du Vent des Globes confirment cette impression, comme celles de la Volvo Race avant, et tous les skippers disent que les avants volumineux entraînent moins de plantages, ou moins violents.

Au contraire, les formes rondes comme celles du Rêvolution semblent mieux amortir les baffes, à la surprise générale : voir les essais du Rêvolution, en particulier lors de l'élection du "bateau de l'année", dans un fort clapot à La Rochelle : ce bateau tapait plutôt moins que les autres, disaient les essayeurs !

D'autres bateaux à avant large, du genre prame norvégienne, Passage Maker, Arcebus ou autres, ont montré un excellent passage dans le clapot, sans mouiller ni ralentir. Dans ce cas, le long élancement avant, arrondi et en pente douce, semble être la condition d'un bon passage. La même constatation s'applique à d'autres scow plus carrés, comme les Triloboats ou le schooner Nina : ça passe bien, ça mouille peu, étonnant !!

Bon, avec des vagues pyramidales du genre de celles qu'on peut rencontrer dans le Ferlas, quand il y a vent contre courrant, ça doit pas être la joie quand même : c'est le seul endroit où j'ai navigué avec un sharpie (une grande lasse de Marennes avec un 50 cv derrière et 500 kg de moules dedans) j'en prenais régulièrement plein dans la tronche...

Donc Sharpie à brion au ras de l'eau, à brion profond, à joues arroundies, avant à facettes, entrées d'eau en U ou gros pif  "à la Raison", je pense que le bateau qui ne tapera jamais n'existe pas, mais qu'on peut s'amuser pas mal à chercher !

...mais je crois que c'est quand même sur le 1/4 avant qu'on prend les baffes les plus retentissantes, le reste est quand même pas mal immergé.

 

Pour le reste, bi-safran, je ne sais pas trop : ça me plait assez comme ça, ce qui n'est pas vraiment une réponse. Par contre, ça n'est pas facile à régler quand les 2 sont à l'eau en même temps, Yann l'a constaté, Yrvind aussi (les bateaux larges comme les minis ou les IMOCA n'en ont le plus souvent qu'un seul dans l'eau).

Le saumon sous le bateau, à mon avis c'est  une chiotte, encore plus pour la mise à l'eau que pour l'échouage : marre de changer les roulements, vive les fonds plats. Regarde les vidéos de mise à l'eau des Swallowboats : quel pied de pas mouiller les pneus !! Je pense que Phil Delamare confirmera ça aussi, vu ses choix pour le Cartoon. Bien sur ça limite la stabilité et puissance du bateau... c'est un choix. Ou alors mettre 2 dérives lestées, comme Yann sur le Skrowl (où il n'a pas fini de s'em...der pour avoir la bonne stabilité)

Le puits de dérive au milieu du carré, ça je sais : ça prend trop de place, cette armoire normande, là au milieu. Décaler latéralement  la dérive dans un caisson, comme sur le Scamp de Welsford, n'altère pas les performances de façon mesurable, il (Welsford) l'a vérifié.

Les ballasts liquides : je n'ai pas encore fini d'étudier ça... ça marche sur les Baycruisers, sur certains Montaubins, mais ce n'est pas suffisant sur d'autres Montaubins ou sur les plans Welsford (Pilgrim) : il faut que les formes du bateau aient été conçues pour ça, sinon il n'y a pas la place pour rentrer assez de flotte.. Mais j'y crois quand même : là aussi quel confort, de ne pas transporter de plomb sur la route, quelle économie (véhicule tracteur), quelle facilité de mise à l'eau !!

Donc finalement, c'est ton programme qui va guider la décision, comme d'habitude, le fait que le bateau soit amarré dans un parking port ou stocké dans ton jardin, la pente de la cale de mise à l'eau habituelle, la puissance de ta bagnole..

Je transmets ta question à Yann et à Chris, et je reviendrai sans doute compléter cette réponse, après réflexion (me faut parfois du temps pour imprimer, on se fait vieux, mon pauv'), mais ça fait plaisir de relancer le débat, sur ce truc qui m'intéresse !!

Surtout s'il y a d'autres avis & commentaires ... smile

Denis S

36 inspired from eric17 on Jan. 12 2013


Ber roulant

bonjour,

Je reviens sur le sujet du lest et la solution d'E. henseval sur l'aviateur.

Avoir un bateau transportable ne peut se justifier que si la mise à l'eau est facile, d'où un déplacement faible, là on est tous d'accord. Si l'on veut faire beaucoup de route pour découvrir des nouveaux sites de navigation, ne pas mettre les roues dans l'eau est primordial. C'est là que le système de l'aviateur ne colle pas. Avec sa torpille et ses 2 safrans il est necéssaire de mettre, suivant la pente, presque totalement la remorque à l'eau.

Et si le bateau reposait sur un ber roulant en inox avec des roues pleines en plastique, le tout sur un plateau?

On pourrait facilement contrôler la descente tout en etant au sec.

Le déplacement de l'aviateur (annoncé) etant modéré le transport serait facile. Je n'ai pas encore vu d'aviateur, reste à savoir si le petit puit dans la cabine n'est pas trop contraignant pour les déplacements.

Coté stabilité de route avec 2 safrans,  j'ai vu dernièrement une vidéo de l'aviateur au portant, je crois, qui montrait sa très bonne stabilité de route, barres lachées.

Plus je lis vos commentaires, plus j'hesite sur le choix de mon futur bateau transportable  smile

A+

Denis

avatar
Eric17
5573 posts

37 inspired from Denis S on Jan. 12 2013


Ber roulant

@ Denis : tout à fait d'accord avec toi, d'après le schéma de Henseval, c'est carrément le cul de la voiture qu'il faudrait mettre dans l'eau

il y a, quelque part ici sur le site, une video (ou un lien) montrant exactement ce que tu dis, pour la mise à l'eau d'un Corsaire. Je regarde si je la retrouve... Mais je me souviens que ça faisait vachement haut, sur la remorque ....

.. pas trouvé, par contre il y a des sujets là dessus sur hisse heo & bateau bois (voir par ex. la video http://www.dailymotion.com/video/x7kx72 ... t-18_sport  dans : http://tanyu.o2switch.net/fora...387&p=13552 : sans ber, mais avec une excellente musique ! Par contre, je n'ai pas trouvé la suite, j'aurais bien aimé voir ça ..).

je reviens dès que je trouve aut'chose  smile

Christophe Journoud
55 posts

34 on Jan. 11 2013


Salut,

Tes remarques sont bien intéressantes et argumentées.

Si le muscadet tape moins que le corsaire, c'est peut-être qu'il est beaucoup plus lourd et qu'il a plus de creux. Les bateaux de JJ Herbulot sont assez plats du fond, non ?

Un bateau qui marche bien c'est le guépard, avec fonds en V, et pas mal de toile. En bois massif, il est assez lourd également. Construit plus léger en CP avec du lest il doit bien marcher.

Je ne navique que sur des bateaux en polyester appartenant aux Glénans (à part une semaine sur la Sereine) et je n'ai donc pas de référence sur un petit bateau de type sharpie ou plate en V.

Je pense quand même, pour naviguer plus, à construire un bateau transportable que je pourrais mettre facilement à l'eau (plutôt autour de Toulon d'où est originaire mon épose). J'ai une formation de charpentier bois qui ne me sert plus tellement actuellement et qui ne demande qu'à s'exprimer à nouveau. Je dessine sur Freeship+ après avoir potassé également le bouquin de Cyril Grandpierre depuis longtemps. En exagérant un peu, je n'aime que les bateaux en bois et j'ai suivi les aventures de Bigornick sur le site de Yann.

Je vais donc commencer à trouver plutôt qu'à chercher ca c'est plus efficace d'un point de vue pratique !

Cordialement

Christophe

avatar
Eric17
5573 posts

35 inspired from Achimogata on Jan. 11 2013


Plans

@ Achimogata :

Mousquetaire, pas Corsaire : 6.5 m 1200 kg (Muscadet 6.50 m & 1250 kg)

Les fonds du Harlé sont un tout petit peu plus en V, le cul plus étroit, mais pour moi c'est le brion d'étrave arrondi qui a fait toute la différence et qui a rendu ce bateau légendaire.  Et pourtant je préfère le look du Mousquif, sans doute because apprentissage aux Glénans moi aussi, mais il y a plusieurs siècles.

J'avais fait il y a très longtemps un plan de "Moustache", avec une étrave Harlé sur un genre de Mousquif, tiens faudrait que je le ressorte

... et que je me mette moi aussi le nez dans un de ces logiciels magiques : j'ai téléchargé tout ce qui traîne sur le ouaibe (Sketchup, Delftship, Draftsight - ce qu'utilise Yann - , CadStd, Hullform et même une version d'essais de Rhino), mais pour le moment ça ne me sert qu'à ouvrir les fichiers des autres, de Yann en particulier.

ça irait plus vite que "crayon -gomme -règles -et plombs"... mais Chris, autre vieux Kroumir, en est lui aussi resté au logiciel "dessins à la main -maquettes".

Pour le bois, fais gaffe, ici : je me suis fait contaminer par les amateurs de Sandwich PVC et de carbone, même si je continue à croire que le CP-époxy est un matériau solide, durable, léger et économique (mais écris sur ce site "flotteur de trimaran en CP", et tu vas entendre des sirènes d’alarme dans tous les coins… enfin, s’il a du monde, ce qui n’est pas le cas tous les jours…).

Yann reste aussi un amateur de CP, éventuellement de CTBX, et à l’ancienne sur serres en bois : mon unique expérience de bouts de fil de cuivre et de joints congé ne m’a pas entièrement convaincu non plus, pour la précision de construction, c’est loin du compte (heureusement que c’est pas un fusil, mon doris !!), et ça ne va pas beaucoup plus vite que de tortiller et d’équerrer quelques bouts de bois pour tenir les bouchains.

Tu es le bienvenu ici pour nous présenter le résultat de tes élucubrations (où sur l’adresse de Yann si tu fais le timide … ce que je fais moi-même depuis 6 mois : ~ 400 emails échangés, ça fait un joli "forum privé", on avait peur de gaver les gens avec nos âneries... mais on s'est bien amusés !!! Résultat, Yann attaque la construction du Skrowl dès qu'il a fini de construire sa 6ème - ou 7ème ? - maison ...).

 

Et puis allez, j'arrête de faire ma chochote, je mets, en ton honneur, ma carte de voeux du club :

Celui du milieu est le Skrowl de Yann, le bleu derrière est le Norwegian Wood de Djo, et le gros devant, mon Skrôme, un scow aussi, mais plutôt un 6m raccourci qu'autre chose (donc plus du tout un PBR), avec un gréement EDVB Raptor 17.5.

Cliquez dessus, ça sera plus joli ...

Christophe Journoud
55 posts

38 on Jan. 12 2013


Salut, je suis très honoré par ton accueil.

Voici le logiciel que j'utilise. http://www.hydronship.net/index.php?lang=en il est basé sur freeship 2.6 auquel a succédé Delftship. Il tourne parfaitement sous linux avec wine.

A+

avatar
Yann QUENET
190 posts

39 on Jan. 12 2013


Comparaisons

Je trouve que c’est une erreur de comparer le little bigornick au Souriceau et autres petites micro-merveilles comme le cartoon, ça n’a en fait rien à voir :

On devrait plus porter la comparaison vers un Skellig ou a un petit voilier côtier, fait pour la ballade, la pêche à la marée du soir et les rassemblements de vieilles planches.

Avec ses 4.20m, une voile au tiers rikiki, pas de tirant d’eau et 3noeuds de vitesse de pointe annoncée, avant de faire taper la barrique il doit falloir se lever de bonne heure (étrave a brion arrondie ou taillée a la hache, ça devrait presque rien changer juste un look plus sympa (Oulla! je vois d’ici Eric sortir de ses gonds !)

J’aime bien, des fois, faire des comparaisons entre les bateaux et les voitures pour situer les catégories, little bigornick devrait plutôt s’apparenter a un deudueuche première génération et le Souriceau a la Citroën de Sébastien Loeb ! La comparaison est vite faite : c’est plus fun un Souriceau ! Mais un coût de construction qui va de 1 a 6 (j’en profite pour passer une annonce : si quelqu’un a un Souriceau (ou un cartoon 400) dans le 22 je suis partant pour faire un tour, j’emmène le pâté, le pinard, le pain et ma collec de blagues bien pourries…)

Le lest torpille c’est bien si on veut pouvoir conserver le maximum de la toile le plus longtemps possible et avoir des sensations fortes, pour la ballade ça se justifie moyennement, surtout que c’est compliqué à fabriquer si on veut un truc fiable a 100% et ça prend beaucoup de place.

Pour la mise a l’eau, le ber roulant me parait bien compliqué sur un tout petit bateau comme ça, mais il faut la majeure partie du temps mettre les roues a la limite des freins, si on a un peu de moyens, ou du temps pour la fabriquer un remorque cassante bien étudiée pour le bateau, devrait le faire sans problème, même pour un Souriceau.

 Un bon compromis entre ces deux bateaux, le Pabouk Love?

avatar
Eric17
5573 posts

40 inspired from BIGORNICK on Jan. 12 2013


?

@ BIGORNICK : j'ai dit quèqu'chose, lô?

en fait, si, j'ai un truc à ajouter : même avec une remorque cassante, pour l'Aviateur, ça va pas être facile, à cause des safrans : ça doit pas être très sain de les planter dans le béton de la cale...

Et je n'ai pas répondu à Christophe, pour les dérive doubles : avec une dérive unique et symétrique (centrée ou décalée), c'est tout le bateau qui se déplace en crabe, au près, avec toutes les turbulences que ça doit engendrer (surtout avec un avant en lame de couteau). Avec des dérives asymétriques, le bateau avance dans son axe, seule la dérive a une incidence.

Je pense - mais c'est à prouver - que la traînée économisée sur la coque compense largement celle induite par l'incidence de la dérive. En plus, avec un profil asymétrique et un angle d'incidence, cette dérive est bien plus efficace, et peut donc être plus petite ... donc générer moins de traînée !

Sylvain du Slightner (si tu passes par là... ça va, le titre de noblesse, là ? c'est qu'il y a un autre Sylvain..), est-ce que tu confirmes mes impressions ?? Tes calculs restent la base de mes réflexions.

Par contre, pour un scow bien-rond-bien-plat, ça doit pas trop gêner de se déplacer en crabe. Mais si le bateau gîte un tant soit peu, sa grande largeur va faire sortir une partie de la dérive de l'eau. Donc il en faut une de chaque côté. Alors autant les mettre asymétriques, du moins si elles sont faciles à remonter, cad non lestées.

Pour le Skrôme, j'ai mis 2 quilles type First 18, bien lourdes & costaudes pour pouvoir échouer dessus, et à priori symétriques. Mais contrairement au Skrowl de Yann, je n'ai pas mégoté sur la surface de voile.

j'accrocherai des seaux derrière pour faire la course avec Yann ...

Christophe Journoud
55 posts

41 inspired from BIGORNICK on Jan. 12 2013


Comparaisons

@ BIGORNICK : salut,

Vu autrement, 500 kg de déplacement pour un 4.20 m et vu le programme dont tu parles, c'est pas un  peu lourd ?

avatar
Eric17
5573 posts

42 inspired from Achimogata on Jan. 12 2013


Comparaisons

@ Achimogata : il a prévu 90 jours de vivres (je sais pas s'il a compté le pinard, mais je pense que oui : sur la coupe, au départ, c'était pas des sacs poubelle, mais des dames-jeannes). Et les bouquins...

avatar
Yann QUENET
190 posts

45 inspired from Achimogata on Jan. 13 2013


Comparaisons

@ Achimogata :  

580kg en ordre de marche ? on est tout a fait dans les clous si on déduit le lest liquide : 120kg, l’armement dans les : 80/100kg, +un moteur, la nourice, et un bonhomme, ça nous fait une coque vide dans les 280/300kg pour un petit canot ponté n’utilisant pas de matériaux de pointe, c’est tout a fait acceptable, il faut aussi souvent se méfier des déplacements annoncés par les archis, quant aux constructions amateurs et même pro a l’unité ça varie souvent de 10 a 20% de poids de coque d’un bateau a l’autre.

L’avantage du sharpie (il en faut bien qqf !) c’est la capacité de charge (100kg de charge en plus= 1cm d’enfoncement, les multis n’ont plus qu’a allé se rhabiller!) si l’on veut faire des virées loin des avitaillements ou partir camper pour plusieurs semaines loin de la civilisation (je connais plein d’endroits comme ça en Bretagne nord mais je les garde pour moi !na !)

A titre de comparaison idiote: une 2cv pèse 889kg a vide

Christophe Journoud
55 posts

43 inspired from eric17 on Jan. 12 2013


Comparaisons

@ Eric17 : et en 90 jours, si la pêche est bonne, faut du coffre !

avatar
Eric17
5573 posts

44 inspired from Achimogata on Jan. 12 2013


Fanny

@ Christophe : y'a plus que des bouts de plastique pleins de mazout, et des containers (10 000* perdus par an) 

* d'après wikipedia. Ailleurs ils disent 700.. 10000 abimés, OK, mais seulement 700 passés à la flotte : qui croire ?

PS : et c'est passé à 4.34 m (= + 10% de volume), ça devient un groôOs bateau...  Faudra lui offrir un Kindle, pour gagner du poids.

avatar
Yann QUENET
190 posts

46 inspired from eric17 on Jan. 13 2013


Fanny

@ Eric17 :  

Hin hin hin elle est drôle celle là, avec un peu de chance je peux même tomber sur un container de muesli/sardines/kindle!

avatar
Eric17
5573 posts

47 inspired from BIGORNICK on Jan. 13 2013


"boites"

@ BIGORNICK :  pour 75% ils viennent de Chine, alors du muesli aux nids d'hirondelles et des ailerons de requin en boite ? ou des Kindles marinés ?

Chaque fois que je passe sur une page Alibaba, je suis scié de voir tout ce qui vient de là bas : à part le pinard (qu'ils commencent à copier, mais d'après ce que j'ai gouté y'a encore du taf) et le claquos, on fait plus grand chose, nouzautres ...

Mais je t'imagine bien en train de faire les poubelles au milieu de rien, tiens! lol

(Je fais aussi partie de ceux qui regrettent le temps d'avant les déchetteries)

avatar
Francis De Becker
Subscriber, 2 posts

48 on Apr. 3


Little Bigornick 2/3

Bonjour a vous,cela fait pas pas de temps que je vous lis sur le site.J'ai donc fini par m'inscrire . Je suis avec intérêt l'évolution de Littorine en 4.20 m et je serais asser interessé par cette construction , j'ai  déjà constuit un voile aviron Skkery de cher Arwen Marine. Au plaisir de vous lire

 

Francis De Becker

Namur

 

avatar
Eric17
5573 posts

49 inspired from Francis on Apr. 3


Little Bigornick 2/3

@ Francis : je suis allé voir Ilyva sur les pages d'Emmanuel : ta façon de "suivre" un plan me plait assez !

Pour le projet Little Bigornick / Littorine, depuis le temps ça a évolué vers d'autres choses, en particulier à cause de la difficulté à cintrer le CP. Va voir, sur ton profil (en cliquant sur ton pseudo nom, dans la marge de ton message ci-dessus), "littorine é évolutions" (oui bon j'ai mis "é" à la place de "&", c'est juste à côté, aussi, alors avec mes gros doigts...).

Tools
* Post a comment
Monitor
Recent pages
Recent files
Recent comments