Skip to main content Help Control Panel

Trek+Ultra trimaran version 5

* Cette version du Trek+Ultra se base sur le Trokril 21 pour développer un concept original de cockpit transformable en carré à 2 niveaux…

Il s'agit de poursuivre sur les idées développées dans la version 4 mais en les adaptant sur un bateau existant afin de minimiser le coût de l'outillage (moules déjà existants) et le délai de réalisation.

Je lorgne sur le Trokrill 21 depuis que je l'ai découvert il y a quelques années (voir Avis sur Trokril 21). Dès les toutes premières esquisse du Trek+Ultra il y a plus de 3 ans, je m'inspirais déjà ce trimaran novateur qui n'en était encore qu'au stade du prototype (voir Présentation du Trek+Ultra (Trimaran version 1)).

Pourquoi le Trokril ?... Sa carène plate et exagérément large pour un multicoque lui confère 3 qualités appréciables en rando nautique familiale :

  • volume de stockage
  • capacité de charge
  • tirant d'eau minimum

Mais pour un tel programme, l'absence de dossiers dans la cockpit (pour le confort) et l'ergonomie discutable de la petite cabine (utilisable pour dormir ou stocker , c'est tout) sont pénalisants.

C'est seulement au début de cette année 2011 que le modèle de série du Trokril 21 a enfin été présenté au public (voir Présentation du Trokril 21).

J'ai pu constater de visu qu'il continuait d'être un candidat très intéressant pour le projet de Trek+Ultra :

  • forte capacité de charge
  • esthétique réussie
  • volume utile de la coque
  • faible tirant d'eau
  • étrave arrondie et porteuse

Cependant, l'objectif de ce projet n'est pas d'adapter tant bien que mal un bateau existant au programme de rando nautique "collectif" mais bien d'obtenir une embarcation parfaitement optimisée pour ce programme. Je n'ai donc pas hésité à imaginer les modifications, parfois importantes, qu'il conviendrait d'apporter à ce séduisant candidat.

Coque centrale

La première modification envisagée sur la coque centrale vise à supprimer les redans importants servant de banquette, en haut de la coque centrale.

Les objectifs de cette ablation sont :

  • moins de matière (poids et coût)
  • plus de largeur pour le couchage sur les trampolines
  • moins de largeur sur route

Une fois les bancs retirés, il faut utiliser les trampolines comme assise, comme proposée dans la version 4. Il est alors nécessaire d'étudier un système de protection contre les embruns... pour ne pas se retrouver les fesses constamment aspergées.

Visuellement, avec une coque centrale affinée, on obtient des proportions plus équilibrées entre coque centrale et largeur totale :


Il est peut être possible de sortir cette coque centrale à partir du moule existant en y ajoutant des pièces (plugs) tel que dessinés ci-contre en bleu.

Position des poutres

La modification suivante concerne la position des poutres :

La poutre avant est légèrement avancée (jusqu'à ce que les étraves des flotteurs s'alignent avec l'étrave de la coque centrale) tandis que la poutre arrière est légèrement reculée.

Le but est d'agrandir l'espace disponible entre les 2 poutres afin d'y installer 2 trampolines de la taille d'une couchette double.

On constate que l'on conserve malgré tout une jupe spacieuse de 80 cm de profondeur.

Par rapport au Trokril 21 d'origine, le rouf est un peu plus haut afin de s'asseoir plus confortablement dans la cabine.

Cockpit "simple peau"


Comme pour l'Astus 18.2 (voir Découverte de l'Astus 18.2), la moitié arrière du pont (en bleu ci-dessous) se résume à un simple plancher au fond du cockpit, le bordé de la coque étant uniquement constitué par la coque.

Cela permet un gain significatif de matière (poids et coût) et l'exploitation de la largeur maximale pour le plancher du cockpit.

Une solution de vaigrage sur le bordé intérieur (de forme développable) reste à étudier.

Le concept du cockpit convertible


Un grand capot étanche (en vert) trône au milieu du cockpit.


Pour faciliter son étanchéité, le capot est surélevé de 5 cm. Il sert ainsi de cale pied en navigation.


Il permet d'accéder au volume de rangement disponible sous le plancher du cockpit. L'ouverture est suffisamment grande et le volume de stockage important pour pouvoir y stocker le moteur hors-bord ou une annexe à moitié dégonflée.

A l'escale, le capot est dégondé pour pouvoir être retiré. On obtient alors un carré de plein pied avec la cabine. Le bordé devient dossier et le plancher du cockpit sert maintenant d'assise.


A l'heure du repas, le capot est utilisé comme table pour 6 à 8 personnes.

Tente bimini de cockpit

A l'escale, un double bimini, installé transversalement, couvre le cockpit et le protège du soleil ou de la pluie. Il peut également être déployé en navigation pour se protéger des ardeurs du soleil car sa hauteur limitée lui permet de tenir sous la bome.

A l'escale, une toile additionnelle (en pointillé vert) permet de le fermer complètement en englobant les trampolines et la descente de la cabine. On obtient alors une grande tente étanche complétée par la cabine.

Lorsque le capot étanche du cockpit est retiré, on dispose de la hauteur sous barrot debout.

Par beau temps, on peut envisager de naviguer sans le capot afin de profiter d'assises plus confortables et d'une bonne hauteur sous barrot sous le bimini.


Une fois replié, le double bimini disparaît dans le cockpit.

Doubles dérives

Comme sur l'Astus 22, on dispose de 2 dérives latérales (en rouge) qui offrent les avantages suivants :

  • pas d'encombrement dans la cabine, ni dans le carré/cockpit
  • support structurel pour le plancher du cockpit
  • dérives courtes limitant le tirant d'eau et que l'on peut intervertir avec la pelle du safran, en cas de casse.


Noter la position des poutres qui libère la cabine et le cockpit.

Troisième poutre

La présence d'une 3ème poutre est nécessaire pour pouvoir fixer 4 trampolines bien tendus qui pourront servir de couchage.


Peu structurelle, elle évite au flotteur de se vriller en navigation. Fonctionnant comme un compas, elles permettent de déployer les flotteurs et mettre en tension les trampolines.

Système de repliage

On utilise des poutres coulissantes dissymétriques, comme sur l'Access 6 (voir Découverte de l'Access 6).

Dimensions en fonction de la largeur repliée choisie :

Replié

Déplié

Recouvrement

Couchage

250

430

40

132

255

445

40

140

On peut aussi opter pour des doubles poutres afin de réduire la largeur repliée tout en augmentant la largeur dépliée et la longueur de recouvrement (solidité) :

Replié

Déplié

Recouvrement

Couchage

240

475

55

145

Bout-dehors / Chèvre de mâtage

Pourquoi ne pas utiliser le bout dehors comme chèvre de mâtage ?...


Un bilan mitigé…

Ce plan est optimal sur 2 aspects : le poids du bateau (difficile d'imaginer plus dépouillé et donc plus léger) et sur le fardage de la tente à l'escale (qui se retrouve 50 cm plus basse que sur les autres plans).

Mais malgré toute son ingéniosité, il reste un point qui me chagrine avec ce plan, c'est la circulation. Tout semble fonctionner correctement sauf lorsque la table est installée (ce qui sera fréquent dès que l'on prépare à manger ou que quelqu'un veut écrire, dessiner, jouer au cartes,...).

D'une part, il ne sera pas évident de s'asseoir. Pour s'en convaincre, il suffit de faire l'exercice chez soi. Placez une chaise devant une table puis montez debout sur la chaise. Là, vous avez les pieds sur le plancher du cockpit. Essayez maintenant de vous attabler en vous asseyant sur la chaise. Vous comprendrez vite où ça coince sad

Ceux qui ont des grandes jambes devront s'asseoir au niveau du trampoline puis se glisser un cran plus bas en allongeant les jambes sous la table. Faisable mais pas top ergonomique.

D'autre part, une fois la table en place, il devient malaisé de passer de la cabine ou des trampolines à la jupe à l'arrière.

Pour contourner cette problématique, j'ai pensé installer la table (en dehors du repas) à un niveau au dessus sur le plancher du cockpit sur tribord (on s'y installe alors en s'essayant sur le trampoline tribord).


De cette manière, le "trou" au fond du plancher du cockpit, reste libre pour accéder à la cabine. Mais cela oblige à la descendre avec son chargement une fois le repas prêt et la vie sur plusieurs niveaux risque de s'avérer, à la longue, fatigante : je monte sur la jupe, j'enjambe la poutre arrière, je descends dans le "couloir-trou". De là, j'enjambe le passage vers la cabine ou je grimpe d'un niveau pour m'attabler sheepish

Ceux qui ont les genoux fragiles vont le sentir en fin de week-end. Et je ne vous parle pas de celui qui prépare le repas et doit aller récupérer une cuillère stockée sous le plancher de cockpit !

Une autre option consisterait à élargir le "trou" central pour pouvoir y caser une table peu large et conserver un petit passage. On évite ainsi de répartir la zone de vie sur plusieurs niveaux. Mais dans ce cas, la profondeur des assises se retrouve réduite (moins confortable et moins de place de stockage en dessous). Et lorsque tout le monde doit s'attabler, il faut remplacer la table étroite par la table large après avoir transférer toutes les affaires posées dessus sheepish

En conclusion, si ce plan est très bien optimisé en terme de poids du bateau et de fardage de la tente abri, le problème de circulation identifié le rend insuffisamment ergonomique pour une utilisation avec un équipage nombreux sur plusieurs jours.

Comments

Jmvitto1

1 on Sep. 2 2011


Ultra trek

Ooouuuaaaahhhhhh, quel boulot !!!!! Dès que je peux je lirai tout en detail !!!! Trop fort. Bravo.
PHIL_WINNIE

2 inspired from jmvitto1 on Sep. 2 2011


Ultra trek

Là, je m'interroge "grave"....

Jean-Marc..., je te connais quand-même depuis "un paquet d'années"... Si ça n'a pas changé, tu ne bois  toujours pas et ne fume pas davantage...

L'orientation de ton projet, tendant à vouloir faire naviguer et vivre (normalement? si tant est que cela puisse signifier quelque chose?) 6 à 8 personnes , pendant une rando nautique, sur un muticoques de 6 à 7 mètres de longueur, prend des proportions que je ne saurais qualifier...

Les seuls commentaires qui me viennent à l'esprit sont:

Ouffff ! Quel boulot! (déjà dit...)

Au moins, on est rassuré sur la bonne conservation de tes capacités intellectuelles!

Je sais maintenant pourquoi je suis en train d'optimiser le plan de pont de "WINNIE 2" pour naviguer en solo !!!!!

avatar
Eric17
5522 posts

6 inspired from PHIL_WINNIE on Sep. 3 2011


Ultra trek

@ PHIL_WINNIE : tu pourrais nous montrer des schémas de ton nouveau plan de pont (avant / après, même, ça serait encore mieux), steup' ?

ça ne me parait pas idiot même dans le cadre du "T+U", dans la mesure où il risque d'y avoir pas mal de lests mobiles parmi les 8 "équipiers" (j'ai aussi navigué avec des ados) ....

Philipperouard

7 inspired from eric17 on Sep. 3 2011


Plan de pont pour nav solo

@ Eric17 : Point n'est besoin de schémas ni de photos ( de toute façon, je ne sais pas faire...) pour expliquer les grandes lignes de la disposition des "manoeuvres" sur Winnie2. Ma navigation solo, l'année dernière, entre Cannes et St Tropez et retour, lorsque j'ai accompagné "de loin" mes copains qui participaient à la MultiMed, m'a beaucoup appris. J'ai pris pleinement conscience ce week-end-là que:
  • les flotteurs d'origine du Magnum n'étaient plus du tout aptes à tenir le tri dès que le vent monte (et du vent, il y en a eu ce week-end-là !), suite à mon changement de mât (plus long) et la confection de nouvelles voiles...
  • le spi du magnum (au vu des photos prises par Yves) était devenu un mouchoir de poche...dans la brise, cela tombait bien.... Mais l'envoyer et le récupérer sans pilote à la barre était assez "rock'n roll"!


Ce que je garde de mes combines d'alors:
  • La barre avancée dans le cockpit, articulée sur la poutre arrière, grâce à un système de bielles entre la tête de safran et cette barre avancée. Aucun jeu mécanique ni souplesse dans les articulations: c'est un régal! - - Le coffre réalisé sur mesure et disposé sous la poutre arrière permet de rajouter de la masse vers l'arrière de la carène et contribue à ramener Winnie dans ses lignes ( l'étrave inclinée du magnum engendre un certain manque de volume et un manque de portance de l'avant de la carène...). Ce coffre comporte également une encoche dans laquelle je peux immobiliser , dans l'axe du bateau, la partie arrière de ma barre déportée et relevable... Cela me permet de tenir le cap du bateau quand j'ai besoin de mes deux mains. Très efficace quand je dois m'avancer au pied de mât pour prendre un ris ou en larguer un! Je positionne Winnie au bon plein, je shocke mon palan de GV et je règle mon foc jusqu'à ce que Winnie avance "sur un rail" barre maintenue dans l'axe par l'encoche du coffre. J'ai tout le temps de prendre mon ris, de ferler ma GV sur la bôme. Winnie taillait sa route tout seul ainsi même dans du F4...


Ce qui va changer: Mon foc d'origine de 5,5m2 (et pas 6...comme annoncé par Virus...) est remplacé par un génois Delta voiles en pentex de 10m2 amuré tout au bout de l'étrave du rouf. Ce génois est enroulé sur un emmagasineur à bout continu, dont je reparlerai plus bas... Je vais rajouter sur mon mât en carbone une "cadène textile" en dessous de ma cadène d'étai afin de pouvoir envoyer mon foc d'origine comme foc de brise , pour équilibrer la GV réduite à 2 ris ( j'espère que cela ne m'arrivera pas souvent !)

-Plus question de faire le singe à envoyer et ramener en solo un spi asymétrique... DeltaVoiles m'a taillé dans du tissu de spi lourd un "Code Zéro" de (seulement...) 17 m2, qui devrait me permettre de bien tailler contre le vent jusqu'au bon plein dans les petits airs et me fera une voile de portant costaude ( elle sera par contre taillée assez plate pour cette allure...). Ce code zéro est également amuré à l'extrémité d'un nouveau bout-dehors amovible en composite-carbone ( tronçon inférieur d'un mât de planche à voile Décatlhon...) à l'aide d'un emmagasineur à bout continu. -conséquences sympas sur mon plan de pont: les drosses continues de mes deux emmagasineurs de voiles d'avant sont confectionnées suffisamment longues pour être maintenues en tension à l'aide de poulies ouvrantes fixées sur sandows au niveau de la poutre arrière.
  • l'achat de deux winches self-tailing ( le tout nouveau Harken ST20), qui seront disposés tout à l'arrière sur les hiloires de mes bancs latéraux. Je ne devrais pas avoir trop de soucis pour tenir mon code zéro dans ces conditions...


Le but ultime de tout ce dispositif est évident: pouvoir quasiment tout gérer depuis ma "baignoire" à l'avant de la poutre arrière. Je pense même à une astuce pour jeter la pioche et sa ligne de mouillage depuis le trampoline sans avoir à me déplacer à l'étrave!

En terme de rapport surface de toile/masse, compte tenu que mon mât-aile a une surface latérale égale à pas loin de 2m2:
  • 27 m2 au près (pour une masse-lège estimée autour de 700kg).
  • 34 m2 au portant...
Pour de la balade, ça devrait le faire..... Voili-voilou... Vous savez (presque...) tout
avatar
Eric17
5522 posts

8 inspired from philipperouard on Sep. 3 2011


Plan de pont pour nav solo

@ Philipperouard : mouiii...

je suis pas sur d'avoir tout bien compris, et je continue à penser qu'un bon schéma vaut mieux qu'un long discours.

... et qu'en plus c'est pas obligatoire d'avoir fait Polytechnique pour enregistrer 3 photos sous "mon profil", puis de les coller dans un commentaire depuis l'image box.

Philipperouard

9 inspired from eric17 on Sep. 3 2011


Plan de pont pour nav solo

@ Eric17 : Sauf que... J'ai pas de profil qui marche sur nauticalmachin, depuis la refonte du site! Plus exactement... Le site en reconnaît deux de profils, mais le mot de passe est jamais bon ( j'ai le même sur tous les forums auxquels je participe depuis pas loin de dix ans, mais bon...) mais me demande néanmoins de taper un code pour prouver que je suis pô un robot gnagnagna, et une fois sur deux, il me boule tout ce que j'ai mis dix minutes à taper, et je bats en retraite de guerre lasse...

Ce qui fait que je n'interviens quasiment plus sur NT à cause de cela... Actuellement, quand je parviens à poster un commentaire, c'est en tant qu'invité, en retapant mon nom à chaque fois ( de ce fait, mon nom n'est pas toujours le même...), et à condition de penser à taper le code anti-robot à la fin, après que je sois certain de ne rien avoir à rajouter en dernière intention dans mon commentaire.. Sinon, je clique sur le bouton "Envoyer" et.... Je paume tout ce que j'ai tapé ! Cool, hein ?

Quand je pense que je suis un des membres les plus anciens inscrits sur le site. Comme de toute façon, il ne m'est pas possible, aux dernières nouvelles, de mettre à jour moi-même la fiche de Winnie dans le catalogue des voiliers, je laisse tout tomber et puis basta!

"c'était le coup de gu..... De Papy PHILOU"

Tchao! Bonne fin de week-end à tous!

( excuse-moi Eric......Je perdrais moins mon temps à retourner travailler sur le bateau qu'à essayer de répondre à ce genre de post...)
avatar
Eric17
5522 posts

12 inspired from philipperouard on Sep. 3 2011


Beuh ...

@ Philipperouard : c'est pour çaaaa qu'il n'y avait plus ton logo Winnie !!

j'ai le même pb en ce moment sur "bateaux bois" et sur la page du DC3 (et encore un autre - je sais même plus lequel - et l'ai eu temporairement sur mon mail pro, ce qui est assez embêtant) .. mais ça me gênerait bien plus ici, effectivement !

Et le Maître, il peut rien faire ?? c'est vrai qu'avec les mots de passe, mouai..

Il te reste plus qu'à te refaire un nouveau compte \"Gros Marcel" 

PHIL _ Winnie_

16 inspired from philipperouard on Sep. 3 2011


Tes comptes fonctionnent...

@ Phil : j'ai trouvé 2 comptes à ton nom ("PHIL _ Winnie_" et "PHIL _WINNIE_"). J'arrive à me connecter avec tes 2 comptes en utilisant ton mot de passe habituel que tu m'as communiqué.

J'écris ce commentaire avec l'un de tes comptes. On va bien voir si tout se passe bien jusqu'au bout...

Jmarc

Edited by Jmarc on Sep. 3 2011

avatar
Philippe ROUARD
175 posts

17 inspired from PHIL _ Winnie_ on Sep. 3 2011


Pour phil

visiblement, tout fonctionne bien du côté de tes comptes. Peut être qu'entre les majuscules, minuscules et le caractère Espace, tu n'utilisais pas le bon nom de compte sheepish

Pour t'éviter de t'emmeler les pinceaux, j'ai supprimé ton deuxième compte et j'ai changé le pseudo de ton premier compte en mettant : phil_winnie (tous les caractères en minuscule et sans caractère espace).

Si tu utilises ce pseudo de connexion et ton mot de passe habituel (en minuscule), tu pourras normalement te connecter.

Jmarc

 

Philipperouard

13 inspired from eric17 on Sep. 3 2011


Beuh ...

@ Eric17 :

Non, non, et non!

J'en ai plus que marre! Moi, si je viens sur un site de loisirs, c'est pas pour me battre avec des c............d'informaticien! J'ai déjà assez à faire avec la prise en main d'une foultitude de nouveaux logiciels que nous imposent les réformes de tous les baccalauréats scientifiques et technologiques lors de cette rentree qui commence. Je suis même persuadé que ce sont mes élèves qui vont me montrer en quelques clics de souris comment ces machins fonctionnent. Heureusement, je ne crains pas le ridicule!

Allez bye....

Ah oui... C'est vrai... Pas oublier de taper les 5 caractères avant d'envoyer... Sinon j'aurai encore tapé tout ça pour des nèfles !
avatar
Eric17
5522 posts

14 inspired from philipperouard on Sep. 3 2011


Beuh ...

@ Philipperouard : j'y pensais même plus, à Libellule, tiens... re-beuhh  sad

Jmvitto1

3 on Sep. 2 2011


Winnie2 / ultra trek...

Oui je dois dire moi aussi, comme je l'ai laissé entendre dans un précédent message, qu'essayer de caser 6 à 8 équipiers sur un tri de +- 6 métres, pour des randos de plusieurs jours pouvait sembler á priori un peu fantasque.

Mais...mais une telle réflexion ne peut manquer de générer des idées pourquoi pas géniales.

Concernant le cockpit simple peau par exemple, c'est excellent. J'en avais proposé le concept lors d'un projet et le cockpit de l'Astus 18 (que j'ai eu l'occasion d'essayer) qui est réalisé de la sorte est une pure merveille.

Concernant le problème de la table JM pourrait regarder ce qui se fait sur le fourgon aménagé en camping car J'en ai un superbe : le Bel Horizon de chez FontVendome. Bon, eh bien lorsqu'on s'assoit á la table ... on n'en sort pas aussi facilement qu'a la maison. Faut penser avant a se laver les mains après avoir éventuellement fait pipi. Mais surtout tu peux imaginer que ta table coulisse d'avant en arrière par exemple pour s'y installer ou en sortir. Il faut de toutes les facons la prévoir a 3 rabats pour passer d'un petit plateau pour 2 equipiers a un plateau pour ...4 voir 6 maxi.

Mais ces considérations sont du pipi de chat par rapport á celle de JMarc pour donner naissance à ce projet.
Jmvitto1

4 on Sep. 2 2011


Phil winnie 2

Phil_winnie tu as sans doute compris que j'etais a la recherche d'un tri de rando, facilement transportable, Cat C pour 4 et D'pour 6.

Comme j'ai pas pu suivre la vie de ce site j'ai du rater beaucoup de chose et certainement le faire part de naissance de winnie.

Alors peux tu me dire quoi que c'est Winnie et Winnie2 ?

Merci.
PHIL_WINNIE

5 on Sep. 2 2011


Tu vas dans catalogue des voiliers ( hébergé maintenant sur nauticaltrust), trimarans, > à 6,50m...et tu trouveras la fiche de mon Winnie ( ainsi que la saga de sa transformation, jusqu'à il y a quelques années...) Pour faire court... J'ai acheté en 2004 un magnum 21 de 2002, que j'ai rendu rapidement repliable gràce à un système custom de repliage en parallèlogramme style Dragonfly, puis habitable par l'adjonction d'un roof et de deux bancs hiloires latéraux. Puis l'acquisition d'un mât en carbone ( plus long) et la commande de nouvelles voiles ont mis en évidence un flagrant manque de volume des flotteurs d'origine. J'ai acheté début 2011 deux flotteurs de Dart 20 (6m de longueur). Je suis en train de confectionner un nouveau systeme de repliage à tubes alu télescopiques," façon Tricat Access6", pour porter ces nouveaux flotteurs et permettre de replier à flot. Les flotteurs de Dart étant fins et assez hauts,les poutres sont réhaussées de 20cm sur la coque centrale. je taille donc la coque centrale afin de confectionner de nouveaux redans aptes à escamoter ces nouveaux flotteurs de manière à obtenir une largeur repliée de 2,40m. Donc beaucoup de nouvelles pièces en polyester à confectionner et à poser, ce qui explique, en partie, que ce chantier traîne un peu en longueur... Mais j'en vois le bout!

Le résultat final de la version finale de WINNIE2 collera d'assez près ( selon moi et à quelques détails près...) au cahier des charges du Trek+Ultra... Est-ce un hazard ?
P_h-b
Subscriber, 2 posts

10 on Sep. 3 2011


Petite contribution

bonjour, en conservant la double peau dans le cockpit les poutres fixes peuvent être coupées sur la parti central qui est vide lors du déploiement. cela créera inévitablement un couple dans la coque, qui sera dur à gérer avec une simple peau. cela permet en revanche de libérer la place dans le cockpit qui deviens "open" et dans la cabine avec un piège à eau. les systèmes de pliage plus complexe (swing wing, farrier) géré forcement ce couple

avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

18 inspired from P_h-b on Sep. 3 2011


Petite contribution

@ P_h-b : En fait, dans ce plan, il y a 2 poutres structurelles (la poutre avant et la poutre arrière), qui vont d'un bordé à un autre. Les poutrelles au milieu du bateau ne sont pas structurelles. Elles sont surtout pour reprendre la tension des trampolines afin d'avoir 2 trampolines bien tendus de chaque côté.

L'Astus 18 est construit de cette manière. Avec un cockpit simple peau sur lequel est fixé la poutre arrière (non coupée).

avatar
Richard Saussaye
43 posts

11 on Sep. 3 2011


Rangement ou fosse à pieds ?

Attention, si le volume de rangement sous le plancher est bien occupé, vous ne pourrez plus y mettre vos jambes pour vous installer à table.

avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

19 inspired from Richard on Sep. 3 2011


Rangement ou fosse à pieds ?

@ Richard : les affaires rangées sous le plancher du cockpit doivent être stockée sous la partie servant de banc (donc pas génante pour s'asseoir).

Par contre, si l'on utilise la partie centrale sous le plancher du cockpit pour y stocker le moteur, ce n'est pas génant car on le retire lorsqu'on n'utilise pas le bateau.

par contre, si l'on décide d'y glisser l'annexe à moitié dégonflée alors effectivement, une fois arrivé à l'escale, cela oblige à sortir cette annexe et à al stocker sur l'eau (si on la regonfle) ou sur un trampoline

Jmvitto1

15 on Sep. 3 2011


Winnie2

Dis, Phil_winnie, c'est genail ton truc. C'est peut etre ce qu'il mze faudrait. Le 21 e a une bonne coque centrale. Les flotteurs m ont toujours parus trop justes. Tu pourrais me faire passer des photos sur mon mail perso ? Compte tenu du prix du magnum...versus Astus 22 et consort, y a de la marge pour bricoler. L'idee me plait bien.
avatar
Philippe ROUARD
175 posts

20 inspired from jmvitto1 on Sep. 3 2011


Winnie2

@ Jmvitto1 : Faudrait juste que tu le communiques, ton mail perso.....

Je ne sais pas si tu pratiques assidûment la construction en composites... Mais vaudrait mieux! Adapter des flotteurs plus volumineux et surtout plus hauts que les flotteurs d'origine sur une coque centrale de Magnum 21, c'est un sacré boulot ! Le centre de gravité des flotteurs de Dart 20, pour prendre cet exemple, est situé 20cm en arrière des poutres avant, alors que les flotteurs de M21, beaucoup plus courts sur l'avant, ont un centre de gravité beaucoup plus reculé. L'assiette longitudinale de l'ensemble va donc probablement être modifiée ( risque qu'il pique un peu du nez sur l'eau?) ceci dit, les poutres arrière étant reculées d'une vingtaine de centimètres avec les flotteurs de 20 pieds, il se peut que cela compense un peu... Pour info... J'ai fabriqué des modules de réhausse des poutres fixes qui remontent de 20cm la poutre fixe avant, et de 16cm la poutre fixe arrière...

Je me sers de la masse du roof additionnel, des bancs latéraux, du coffre de rangement sous la poutre arrière pour ajuster la répartition longitudinale des masses et donc l'assiette sur l'eau de la carène...

Si tu te contentes d'une coque centrale de M21 d'origine sur laquelle tu grefferas des flotteurs de 17-18 ou 20 pieds, je ne peux te prédire à l'avance quel résultat tu pourras obtenir.... Je me pose la même question à propos de ma propre transformation ... C'est la première mise à l'eau qui annoncera le verdict.....