Skip to main content Help Control Panel

Nautical Trek «   Feu de camp «   Divers «  

deben luggerEbauche de manuel à l'usage d'un NUL (Nauticaltrekeur Ultra Léger)Jester challenge

Ebauche de manuel à l'usage d'un NUL (Nauticaltrekeur Ultra Léger)

Petite étude faite à l'occasion du réarmement de mon Astus 20.1 qui avait été complètement vidé pendant son année d'hivernage.

Le bateau nu (coque, flotteurs, dérive, panneau de rouf, trampolines, safran et barre, chaise moteur et échelle de remontée) a été pesé selon la méthode bien rodée de déplacement sur la remorque; le résultat est de 398 kg avec je pense une marge d'erreur de quelques kilos au plus.

Le mât et ses haubans, la bôme, l'étai et son stockeur, la grand-voile et son palan 6 brins, le foc et les écoutes mouflées rajoutent 31 kg. Le sac de GV reste à la maison, il "vaut" à lui seul presque 1 kg.

Les équipements fixes ou semi fixes : le couvercle de puit de dérive, la fermeture arrière du cockpit, les plaquettes de couchette, le tube support de table, les étagères de cabine en CP et les deux matelas (3,7kg) accumulent 12,1 kg

Le gennacker en toile légère, dans son sac léger, avec son emmagasineur alu, ses poulies winch et ses écoutes :  3,7 kg  .. bien

Pour le mouillage, j'ai une FOB light qui, avec son bout plombé et 30 m de câblot ajoute 4,7 kg dans la baille avant. Le mouillage de réserve, sa chaîne et le bout : 8,8 kg, total 13,5 kg

Les aussières ,les pare-battage (3 ronds et lourds + 2 plats légers) ajoutent 4,4 kg; la gaffe qui ne me sert jamais est réformée.

Le matériel réglementaire de sécurité 6 milles ajoute encore 12,7 kg; les poids lourds sont la bouée et son feu (1,6), l'extincteur (1,5), puis le seau, les feux et les gilets gonflables pour 1 kg chacun.

La sonde et son plomb restent à la maison, le triangle et la boule (presque 1 kg) montent à bord pour l'instant.

Pour ajouter ce que je souhaite laisser dans le bateau entre les sorties, il faut encore compter :

Le taud de soleil, les coussins de cockpit, les tentes de trampoline (3,8 kg les deux !), les jerrycans et la douchette (vides bien sûr), soit 9,5 kg.

Et le matériel de cuisine dans son box plastique; l'expérience du MUL (Marcheur Ultra Léger) parle, la casserole, la bouilloire, le réchaud et ses cartouches, les containers à aliments et tout le nécessaire pour 4 personnes (assiettes, verres, tasses et couverts) ne dépassent pas 7,5 kg

Pour la navigation, le nécessaire et le superflu (bloc côtier, VHF, GPS, compas Iris, jumelles, appareil photo et la mallette étanche des documents), allez hop, 5 kg.

Une demie-tonne !!! c'est le poids sur la remorque, même en laissant dans le coffre tout le reste, moteur, batteries, habillement, nourriture et tout ce que j'ai oublié, le NUL va devoir compter sur une RUL (Remorque Ultra Légère ) pour ne pas avoir de problèmes de CUL (Contrôle Ultra Législatif).

De Jean-Claude (Tipota), juin 2011

Comments

Dominique

1 on June 6 2011


Et aussi ...

et puis ...la "petite boite à outils" indispensable , l'accastillage et les bouts de secours "au cas où", la nourrice d'essence du moteur ou la batterie de rechange du moteur electrique, le grey tape, la VHF, les piles,  les papiers du bateau et de son barreur à montrer à la "Marée" chaussée, le GPS,...   voire les WC secs longuement évoqués içi par certains, cela fait combien ?...dans les 20 kg ...  

 

avatar
Jean-claude L
162 posts

3 inspired from Dominique on June 7 2011


Et aussi ...

@ Dominique :

C'est justement là que la démarche NUL entre en jeu : ma trousse à outils se résume à un leatherman (pub gratuite) de 250g, quelques bouts de dyneema résistants à tout et aptes à tout remplacer (la balance ne bouge même pas)  et tout le reste (issu de 40 ans de bateau, il doit bien avoir 30 manilles au moins) reste sur la quai !!!

Quand j'ai commencé le parapente au siècle dernier (1993), mon sac pesait à peu près 20 kg, quand j'ai arrété, en 2007, je n'avais plus que 10 - 12 kg sur le dos, pour un niveau de plaisir et surtout de sécurité meilleur. Ils en sont maintenant à 5 kg.

Il y a donc du grain à moudre chez les marins, même si on garde à l'esprit que "trop fort n'a jamais manqué"

Jean-Claude

PS : oui, j'ai oublié les WC chimiques que j'avais à bord, là aussi - comme sur l'élargissement de l'Astus évoqué par ailleurs - je fais marche arrière ou amende honorable, je n'embarque plus mon Porta-Potti et ses 15 kg et le remplace par la solution WC secs. Solution agrée par l'équipage.

avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

14 inspired from tipotastus on June 8 2011


Un autre NUL convaincu

Le poids de mon WC sec pour un week-end d'utilisation à 5 personnes : seulement 825 grammes,  et avec 70% d'encombrement en moins qu'un WC chimique équivalent smile


Autre exemple de changement d'habitude qui permet de gagner drastiquement du poids : j'ai testé ce week-end le couchage dans un trimaran dépouillé (Sardine Run). La traditionnelle planche recouverte d'un matelas avait été remplacée par une sorte de hamac/transat en toile qui ne devait pas dépasser les 400 g (et une poignée d'euros à construire). Et contrairement à ce que j'aurais pu craindre, j'ai passé 3 bonnes nuits sur ce couchage minimaliste. 
 
Lorsque je présentais mon projet trek+ultra à d'autres passionnés ce week-end, on m'a fait la remarque : "pourquoi chercher à grapiller des kilos sur la construction du bateau alors que tu embarques des tonnes d'équipières et des vivres pour tenir un siège ?"
 
La question du poids est pourtant cruciale et liée à plein de choses. Surtout pour ce type de bateau autours des 450 kilos car on se retrouve à la limite entre remorque freinée ou pas. 
 
Dans l'exemple de Jean-Claude, si le bateau s'avère un peu plus lourd (ou plus chargé) de 50 kg, on dépasse le PTAC de 650 kg de la remorque non freinée (qui pèse 200 kg il me semble). On peut se rabattre sur la même remorque homologuée à 750 kg de PTAC... sauf que ce nouveau PTAC impose un véhicule tracteur 200 kg plus lourd. Si ce n'est pas le cas de votre véhicule, il faut opter pour la remorque freinée or le système de freinage pèse 60 kilos. C'est autant de moins sur la charge utile de la remorque qui tombe alors à 490 kg. C'est seulement 40 kg de mieux que la remorque non freinée de 650 kg de PTAC (et 450 kg de charge utile) sheepish et cela reste insuffisant pour les 500 kg à transporter. Il faut donc passer au modèle de remorque plus grand (900 kg de PTAC) qui pèse 70 kg de plus. La charge utile est alors de 570 kg. Au final, au lieu de transporter 50 kg de plus, on se traine maintenant 180 kg de plus ! 
 
Listons maintenant ce que ces 180 kg impactent : 
  • 48% (800 euros) de plus à l'achat de la remorque (qui devient également plus prisée par les voleurs) 
  • consommation d'essence en hausse
  • manque de reprise dans les cotes et au démarrage 
  • Déplacement à la main de la remorque (vide ou chargée) plus laborieux voir impossible selon le terrain 
Dans cet exemple, on voit combien la chasse au kilo peut être judicieuse...
Dtelle

25 inspired from Jmarc on June 9 2011


Un autre NUL convaincu

@ Jmarc :

OK pour reduire la caisse a outils (le bout pouvant resoudre un tas de pb sur un voilier!)

Par contre le minimum syndical pour intervenir sur son moteur (demontage carbu, allumage,pompe a essence et lanceur) est a mon gout indispensable. Dans mon cas suivant les conditions il est impossible de prendre le chenal de retour au port sous voile. PAr 2 fois (suite a un filtre a essence defectueux) je me suis retrouve a devoir nettoyer la cuve du carbu avant de rentrer (il ya un coin abrite ou je peux mouiller avant la rentree)

Bref le moteur etant aussi un element de securite, si on connait son moteur on peut se limiter aux cles qui vont bien.

François-m
23 posts

2 on June 7 2011


Celà me confirme dans l'idée que la plupart des utilisateurs d'astus roulent sans assurance, puisque le PTAC de leur remorque est dépassé. Quand j'ai voulu en acheter un, j'ai pesé et je n'ai jamais trouvé un ensemble au poids réglementaire de la remorque. Celui que j'ai acheté était équipé d'une 650 kg freinée. Je ne l'ai même pas pesé et j'ai négocié avec le pro le remplacement de cette remorque par une remorque de 1300 kg de PTAC pour un supplément de 1000 euros. Là, j'ai de la marge. Mais je n'avais aucune envie de me retrouver toute ma vie à payer un défaut d'assurance en cas d'accident, sachant que celà peut aller beaucoup plus loin selon le cas (défaut de permis si le PTAC de la remorque > Poids à vide de la voiture / 2.
avatar
Jean-claude L
162 posts

5 inspired from françois-m on June 7 2011


Freinée ou non freinée, that is the question

@ François-m :

Quand j'ai acheté l'Astus, ma philosophie était "small is beautifull" et je conserve cette option : "petit bateau, petits problèmes".

J'ai donc essayé de voir ce qui pesait, et comment diminuer le poids total. Dès que je connaitrais le poids réel de ma remorque (il était prévu de la peser le week-end dernier, mais la pluie battante en a décidée autrement), je me servirai de ce devis de poids pour être en règle sur la route ... avec ma remorque de 650 kg non freinée, car l'important et je suis 100% d'accord est d'être en règle avec la maréchaussée; l'enjeu juridique est bien trop important.

Ta démarche est différente et je la respecte, il est vrai qu'il est beaucoup plus pratique de tout mettre dans le bateau et de le mettre à l'eau prêt à partir en choisissant dès le départ une remorque adaptée au poids REEL à tracter.

François-m

18 inspired from tipotastus on June 9 2011


Freinée ou non freinée, that is the question

2 points : lors de ma recherche d'astus, je me suis aperçu que le poids réél des remorques n'avait pas toujours grand chose avoir avec le poids déclaré ! J'ai téléphoné chez Nautilus Pam où les réponses que j'ai eues m'ont semblé relevé pour le moins de l'amateurisme. Et tu as donc bien raison de vouloir peser la tienne. Tous les calculs ne remplaceront jamais une vraie pesée. Ceci dit, avec une 750 kg non freinée, je pense que c'est jouable. Encore faut il avoir un véhicule de plus de 1500 kg à vide, ce qui est déja assez gros. De fait, je suis à peu près convaincu que nombre de bateaux qui sont sortis du chantier astus (je parle des 20.1) sur leurs remorques étaient dés le jour de leur vente hors limite. J'ai téléphoné à ce chantier pour avoir des précisions, et ça n'a pas été mieux que chez Nautilus. Quant on vend des bateaux transportables, on s'achéte au moins une bascule. Parait que la police utilise des modèles simples. A noter qu'ils m'ont dit conseiller désormais plutôt des 900 kg de PTAC.
avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

13 inspired from françois-m on June 8 2011


Ni trop, ni trop peu

@ François-m : Comparé au calcul ci-dessus de Jean-Claude, l'utilisation d'une remorque freinée ajoute encore 80 kg au devis de poids. Tu as donc bien fait de négocier le changement de ta remorque d'Astus 20.

Par contre, transporter un bateau sur une remorque prévue pour un bateau pesant nettement plus lourd n'est pas forcément une bonne idée... On se retrouve avec des amortisseurs "durcis" ce qui ne doit pas être terrible, à la longue, pour le bateau qui prend plus de chocs en roulant sheepish
Jean-Claude P. avait construit lui même sa remorque pour, justement, soigner l'amortissement afin de préserver son bateau (voir : Et si je construisais ma remorque ...).

La contrainte du PTAC de la remorque qui doit être inférieur à la moitié du poids à vide de la voiture, c'est uniquement lorsque la remorque est non freinée (sinon, avec ta remorque, il te faudrait un camion de 2,6 tonnes à vide pour tracter ton Astus 20 de 450 kg !)

Je suis étonné de voir les constructeurs de bateau et de remorque  si peu préoccupés par ces problèmes de surpoids. En cas d'accident lié à ce surpoids, je pense que leur responsabilité doit légitimement être engagée. Ce sont quand même eux qui délivrent à leur client des certificats d'homologation, signés et tamponnés,  avec des indications de poids erronées. Je ne pense pas que l'on puisse reprocher à un propriétaire de ne pas avoir été en mesure de controler le poids de son bateau.
Une bonne habitude consisterait à indiquer le poids maximum dans le bon de commande et que le constructeur indique et s'engage sur le poids réellement pesé du produit qu'il livre (avec possibilité, du coup, de refuser le produit s'il dépasse le maximum convenu). Cette pratique permettrait de responsabiliser chacun et mettrait fin aux valeurs farfelues que l'on rencontre fréquemment.

PHIL-WINNIE

4 on June 7 2011


Idem pour moi...

La remorque 650kg de Winnie a fini en vente sur le coin-coin.

La nouvelle est une Mecanorem 1500kg achetée neuve  "détarrée" à 1300kg. ( poids maxi tractable sans permis Eb par mon C4 picasso chassis court...)

avatar
Jean-claude L
162 posts

6 inspired from PHIL-WINNIE on June 7 2011


Idem pour moi...

@ PHIL-WINNIE :

Ton commentaire a croisé le mien et illustre bien ce que je disais, tout est affaire de choix au départ et toi, tu ne fais pas dans la dentelle ... pas de nouvelle carte-grise à 750 kg, direct à 1300 kg.

Pense quand même à peser "the New Winnie" à la fin des travaux pour voir combien de bouteilles de champagne tu vas pouvoir transporter pour le baptême; moi je veux bien transporter la marraine éventuelle et volontaire.

PHIL_WINNIE

7 on June 7 2011


La sécurité d'abord !

Pourquoi ai-je acheté ( forcément plus cher!) une remorque 1500kg détarrée à 1300 plutôt qu'une 1300 kg ?

Pour la sécurité: chassis plus rigide.

Pour une meilleure tenue de route: roues 185R14 au lieu de 165....

Une remorque qui freine, au lieu d'une remorque qui pousse la voiture, en cas de ralentissement, que celui-ci soit progressif ou plus musclé, c'est quand même autre chose ......et procure un sacré sentiment de sécurité qui ne se limite pas à un simple sentiment! Cela se traduit par des distances de freinage sans commune mesure !

Mon van pour chevaux ( 1 place et demie... PTAC 2000kg détarré à 1300kg...) est doté de deux essieux freinés.

Lors d'un freinage d'urgence à un carrefour ( l'a pas aimé, le biquet de ces dames dans la chariotte!!!), c'est le van qui a freiné et arrêté la voiture! Impressionant d'efficacité... J'ai juste eu peur que la voiture nous suivant derrière ne nous rentre dans le cul !

avatar
Yves - Pushfrom Andorre
89 posts

8 on June 7 2011


Merci pour cette analyse. Cela me conforte dans l'idée de mettre mouillage, roue de secours et moteur dans le coffre pour cette année et de transférer les choses légères dans le bateau !

avatar
Yves - Pushfrom Andorre
89 posts

9 inspired from lachepalebout on June 8 2011


Petite information concernant le contrôle du poids sur la remorque. Mon Astus est stocké sur sa remorque à l'extérieur. Au retour de Corse j'avais pris soin de vider les flotteurs et je n'y avais trouvé que peu d'eau. La semaine dernière j'ai regardé dedans par hazard et j'ai retiré 2 seaux d'eau des 2 flotteurs ! L'eau de pluie arrive donc à passer à l'intérieur (mes trappes étaient bien fermées). Donc regarder dedans avant de partir cela fera toujours quelques kilos en moins !

patard

10 on June 8 2011


Un bon endroit

Pour peser sa remorque , ou l'ensemble remorque plus véhicule tracteur , les bascules des silos des coopératives agricoles sont assez pratiques

avatar
Patrick Cante
Subscriber, 9 posts

11 on June 8 2011


Condensation

pour l'eau dans les flotteurs:

ne cherches pas que du côté de la voie d'eau, la condensation fait des merveilles en production d'eau douce.

avatar
Yves - Pushfrom Andorre
89 posts

12 inspired from patrick castres on June 8 2011


Condensation

J'y ai pensé mais 2 seaux ! De plus l'eau contenue dans l'air, condense ou se vaporise en fonction de la température et vu le peu d'échange possible avec l'extérieur (trou à l'arrière, fuite trappe) cela tourne un peu en circuit fermé. Aussi je ne m’explique pas toute cette quantité de liquide.

Mais ce phénomène existe c'est certain. Quoi qu'il en soit, penser à vérifier vos flotteurs avant de partir sur la route ou sur l'eau.

Didier

15 on June 8 2011


Peser les bateaux

Je suis un peu constructeur et j 'ai pesé régulierement les bateaux des clients afin justement d'éviter ces soucis de remorques ,et  bien sur les bateaux sont en général plus lourds que le devis de l 'arcitecte, et quand je vois certains prospectus ou pub, je tremble ( j 'ai eu un client qui m 'a demandé de peser son bateau avant de me donner le chèque de solde,ce qui ne me dérangeait ps , étant sur de moi, il venait de se faire avoir avec un bateau qui dépassait d'environ 400 kgs le poids annoncé!!  Bien évidemment je pense avoir perdu des commandes en affichant le poids réel des bateaux, mais on ne se refait pas!

avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

17 inspired from Didier on June 8 2011


Peser les bateaux

@ Didier : bravo

avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

16 on June 8 2011


Remorque en alu ?...

il y a quelque mois, j'ai fait une recherche sur les remorque en alu mais le peu de modèles que j'ai trouvé concernaient des canot de 250 kg maxi. J'ai cru que c'était une limitation du matériau mais j'ai appris depuis que les trimarans Corsair qui dépassent les 700 kg disposaient de remorque en alu.
Ces dernières, outre le fait qu'elles ne rouillent pas, doivent permettre de diminuer sensiblement le poids tracté.
Quelqu'un aurait-il des infos sur des remorques alu (existence, fabricants, prix, poids, solidité, longévité,...) ?

François-m

19 inspired from Jmarc on June 9 2011


Remorque en alu ?...

J'ai cherché aussi et je n'ai pas trouvé. Mais les allemands doivent en faire : il y a plus de 20 ans, j'avais été en Croatie en tractant un cata demontable de 8,70 m. Beaucoup de bateaux allemands avaient déjà des remorques en alu ! Peut être qu'une solution un peu loufoque serait de voir du coté des bateaux qui faisait remorque en même temps ( ca a vraiment existé, n'oubliez pas que les Morgan avaient un chassis bois..) !).
avatar
Eric17
5606 posts

20 inspired from Jmarc on June 9 2011


Remorque en alu ?...

@ Jmarc :Swallowboats avait prévu une remorque en alu pour le BayCruiser 20, et pas chère, en plus, mais elle manquait de solidité, les supports des rouleaux avaient tendance à se tordre ou à casser, d'après Julian Swindell, propriétaire du BC20 N°1... Mais ça fait longtemps que je ne suis pas allé à la pêche aux infos de ce côté là wink

Dtelle

23 inspired from Jmarc on June 9 2011


Remorque en alu ?...

@ Jmarc :

 

REgarde parmis les constrcuteurs Allemands. Dans le coin on en voit pas mal:

1/ Il ya des clients pres a payer pour de l'Alu !!!

2/ etant dans le nord (nrd Mer du Nord Baltique) c'Est vrai qu'il ya une grosse tradition de chantiers Navales qui se sont pafois diversifier

3/ Les normes allemandes etant, Calcul Statique ET Dynamique sont obligaoires pour l'homologation

-> meme en Alu leur remorque sont aussi rigide et stable qu'en acier

Mais en general vu le cout c'est reserve aux grosses remorques(PTAC jusque 3t5) pour compenser le poids des grosses unites (Moteur principalement)

Il faut preciser qu'en allemagne il n'y a pas le pb du Permis E, les anciens permis B permettent mettent de conduire des attelages roulant au dela de 3T5 (jusque 7T je crois) Bref la seule limitation aux grosses unites sur la route ce sont le PTR remorque + Voiture ou le poids maxi remorquable du vehicule tracteur

-> on peut emmener sur la route des unites demandant un permis PL dans d'autres pays, a conditions de rester sous le poids maxi remorquable (ex: un mercedes GL pouvant tracter 3t5). L'annee derniere j'ai rencontre en Croatie un Allemand avec un Moteur habitable de 2T8. Bref pour rester sous 3T5 avec la remorque, il faut une structure Alu

Dtelle

26 inspired from Jmarc on June 9 2011


Remorque en alu ?...

@ Jmarc :un des constructeurs assez connu et repute en Allemagne

 

http://www.kochanhaengerwerke....en-garantie.htm

NB: pour la longevite, celui la garantit 10 ans ses remorques Alu !!

PHIL_WINNIE

21 on June 9 2011


Résistances comparées entre alu et acier...

On en revient toujours au même propos dès qu'il s'agit de comparer ces deux matériaux pour fabriquer une structure ... La résistance d'un matériau aux sollicitations telles que cisaillement, flexion, torsion, flambage, agissant individuellement ou de façon combinée sur une structure peut calculée en utilisant un paramètre spécifique à chaque profilé que l'on appelle le moment d'inertie (en fait, celui-ci s'exprime dans les trois directions. Aussi , on prend le moment d'inertie longitudinal et les deux transversaux...)

L'aluminium a une masse volumique plus faible que l'acier, mais également des moments d'inertie plus faibles que ceux de l'acier, pour un profilé de mêmes forme, dimensions et épaisseurs.

Pour une résistance identique à une sollicitation donnée, on devra par conséquent utiliser des profilés de dimensions et/ou épaisseurs plus importantes en construisant en aluminium au lieu de l'acier...

Au final, on obtient une structure alu "un peu plus" légère... Mais pas tant que ça !!!

L'acier a de plus des propriétés sympathiques que ne présente pas l'aluminium. La limite à la rupture est bien plus élevée que la limite élastique pour l'acier, elles sont beaucoup plus rapprochées pour l'alu.

Pour vulgariser un peu ce propos, disons que: Un morceau de structure en acier qui s'est tordu ( on a dépassé sa limite élastique...il s'est alors déformé de façon permanente, mais continue à conserver ses propriétés élastiques, avec une nouvelle forme...) peut être redressé, à froid ou à chaud, et retrouver un usage identique à son état avant l'incident qui l'a tordu. Un morceau de structure en alu qui s'est tordu, cassera la plupart du temps si on essaie de le redresser à froid. Le redresser à chaud en lui préservant ses propriétés mécaniques reste une affaire de spécialistes...ce qui conduit bien souvent à devoir remplacer purement et simplement l'élément tordu par un neuf... Ce matériau reste interessant pour fabriquer des structures en "caissons" (carosseries automobiles, carlingues et ailes d'avions avec des reprises d'efforts réalisés par des composants internes tri-dimensionnels) ...pour un chassis tubulaire tel que celui d'une remorque, le gain de poids n'est pas énorme, et on doit impérativement avoir un chassis entièrement soudé et non constitué de profilés standards assemblés par brides et boulonnages, sous peine de tracter une "guimauve" qui se tortille comme une saucisse au moindre cassis dans la chaussée.

Sans parler de l'argument qui met tout le monde d'accord: le prix...
avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

22 inspired from PHIL_WINNIE on June 9 2011


Résistances comparées entre alu et acier...

@ PHIL_WINNIE : merci pour cette mise au point instructive qui explique probablement pourquoi l'on ne trouve pas de  fabricants de remorque alu...

D'autres pistes pour alléger une remorque d'Astus 20.1 :

  • raccourcir la longue tige du support de mat à l'avant qui rentre dans un autre tube.
  • raccourcir les longueurs inutiles des supports de flotteur qui coulissent
  • fixer la plaque d'immatriculation sur le tableau arrière du bateau pour éviter les longs supports de plaque
  • garder la roue de secours dans le coffre de la voiture (on évite ainsi de se la faire voler et qu'elle rouille sous la pluie)
  • ... comme Jean-Claude, adopter le moteur électrique Torqeedo si léger et propre à manipuler qu'on le met dans le coffre pendant le transport
Dtelle

27 inspired from Jmarc on June 9 2011


Résistances comparées entre alu et acier...

@ Jmarc :

Plaqued'immat sur le cul du bateau : Attention pas autorise dans tous les pays (ex en Allemagne) du moins pour les remorques immatriculees (avec carte grise ou equivalent suivant le pays):

La raison: La plaque est delivree par l'administration avec une plaquette faisant foi d'authenticite. Cette plaque doit etre fixee (non demontable, mais ca veut pas dire grand chose car meme un rivet cela se "demonte") sur le "vehicule" (en l'occurence la remorque) Bref pas attache au chargement.

Dans le cas ou la plaque d'origine est mal visible a cause du chargement, on doit attacher une copie de la plaque sur le chargement (regardez un jour les touristes allemands avec leur porte velo sur crochet d'Attelage, il ya une plaque identique a la voiture, mais il manque les 2 plaquettes au milieu (TUV et equivalent de notre ancienne vignette)

Par contre je sais pas comment la maree chausse locale applique cela sur une vehicule immatricule en France par exemple?

Dtelle

24 inspired from PHIL_WINNIE on June 9 2011


Résistances comparées entre alu et acier...

@ PHIL_WINNIE :o

 

D'accord avec Phil pour les proprietes alu.

Pour le probleme de l'elasticite (voir mon post precedent a JM): Calcul RDM obligatoire pour l'homologation (repercute sur le prix bien sur!)

Sinon les remorques Alu qui "traine" sur le parking de la marina ici, ne sont pas en simple tube rond ou profiles classique (carre, rectangulaire, I, H) mais il s'agit parfois de profiles specifique, et pour limiter le recours a la soudure (la encore chere et demandant une mise en oeuvre specifique pour verifier sa qualite), il ya parfois recours a des pieces d'assemblages usines (re-clac sur le prix!!!)

-> au final un produit Hightech, au minimum 2 fois plus cher qu'en acier

-> pas de marche pour les petites unites (en general si on a un 6-7m, c'est aussi parceque qu'on surveille son budget)

 

Ah dernier point, pour une tenue ideal dans le temps c'est peinture alu obligatoire (et re-re clac sur le prix) car les alus soudables ou usinables ont une mauvaise tenue a la corrosion (ou pour certains ne peuvent etre anodises)

avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

28 inspired from dtelle on June 9 2011


Remorque alu allemande

@ Dtelle : merci pour toutes tes infos !

Sur le site du fabricant allemand que tu cites, j'ai trouvé cette remorque de 650 kg de PTAC (http://www.autovertriebssystem...2ba6b53a8bcbd65)

Très peu équipé de rouleaux, elle est donnée pour 140 kg à vide (et seulement 980 €).


Si je compare avec une Nautilus M501 en acier de 650 kg de PTAC, cette dernière pèse(rait) 150 kg et est équipée d'un peu plus de rouleaux (et coute plus de 1500 euro).

Je pense donc que cette remorque allemande n'est pas en alu mais également en acier galvanisé (les profils ont l'air aussi fin que le modèle nautilus en acier)...

 

 

avatar
Eric17
5606 posts

29 inspired from Jmarc on June 9 2011


Remorque alu en fer

@ Jmarc : ça me rappelle mon grand père, qui utilisait du "fil de fer en cuivre" - prononcer ed'cuiff - pour palisser ses tomates (et une "barre de fer en bronze" pour démonter sa charrue), ton histoire large smile

mais je me demandais : une remorque en composite, ça serait possible ? avec des longerons en sandwich, par ex... Le composite résiste bien mieux que l'alu à la fatigue, et on pourrait faire du 'sur mesure'.

OK, si la remorque flotte, ça va être folklo pour la mise à l'eau, et encore plus pour la récup du canote large smilelarge smile

et ça risque d'être moins facile encore avec les Mines... ça marche comment, ça, au fait ?

avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

32 inspired from eric17 on June 10 2011


Remorque en composite

@ Eric17 : Bonne idée ! Si je gagne au loto, je me fait construire une remorque en carbone. Avec un tri en carbone dessus, je devrais pouvoir descendre en dessous des 500 kg de PTAC et pouvoir tracter le tout avec un quad   large smile

Une autre idée encore plus radicale avancée par François : se passer purement et simplement de remorque !!! ... en ajoutant les roues ad-hoc sous la coque.
Le passage à la Drire/mines promet d'être coton wink

François-m

33 inspired from Jmarc on June 10 2011


Remorque en composite

Le coup de la remorque incorporée au bateau, je l'ai vu sur une photo sur une revue française, il y a une dizaine d'années. Bateau anglais dans les 7 mètres. Assez simple à concevoir, car un bateau c'est un vrai chassis coque, reste à rajouter un essieu (encore qu'il avait l'air d'être incorporé aussi). Mais avec les problèmes d'homologation, je vois la tête de la DRIRE : c'est une remorque, non, c'est un bateau remorque...
avatar
Eric17
5606 posts

35 inspired from françois-m on June 10 2011


Remorque en composite ou bateau amphibie ?

@ François-m : je me souviens aussi de bateaux/remorques conçu pour la conchyliculture (ou même l'agriculture pour un engin qui transportait à travers Paimpol des choux-fleurs de l'île de Saint Rion, je crois) : parmi les gags avec les Mines, il y avait la question des feux de navigation, incompatibles avec la réglementation routière (et vice versa) !

Un de ces engins avait été conçu par Philippe Harlé, à la suite d'un repas mémorable à Mèze, où on avait même parlé des trains escamotables des hydravions amphibies. Sauf que ces trucs là seraient peut être OK pour un engin de débarquement, mais bien trop lourds et encombrants pour de petits trimarans.

A oublier, je crains, de même que le "Trolley Routier Démontable" : je craindrais vraiment les déformations du sandwich aux points de contact. Restent donc les remorques en composite, ou même en bois : j'ai vu - sur le net - un exemplaire exposé lors d'un salon US Woodenboats, il y a quelques mois.

Ou en titane pour JMarc, quand il aura gagné au loto large smile


ou alors on va jusqu'au bout de ce principe : on supprime la voiture, et on fait un microship motorisé ! (ça n'a pas l'air trop lourd, ses roulettes, mais ça doit pas pouvoir aller bien vite)

la drire va pas rire du tout, là sad

Louis33

30 on June 10 2011


J'y avais pensé

D'en faire une en composite...

mais pas eu le temps, ni l'envie d'aller me confronter aux Mines pour l'homologation.

PAr contre que d'avantages! on peut la faire exactement aux bonnes dimensions pour le bateau, et elle serait hyper légére.

On trouve facilement un essieu de voiture à la casse, voire chez un fabricant de remorque.

Côté prix, le sandwich coute cher, au total on doit bien approcher les mêmes prix que du "manufacturé", mais quelle "classe"...

 

Pour revenir au devis de poids du bateau. J'ai les mêmes remarques que vous sur l'ensemble.

je ne connais pas le poids exact de mon scarab. il faudra un jour que je le pése, et que je note coque vide, avec voiles, mats, moteur, sécu.... au moins pour savoir decombien je dépasse les 750 kg max autorisés de ma remorque!

Certes on peut faire léger, mais pour une randonnée, il faut un minimn de confort. donc du matériel. donc du poids.

POur faire une régate, oui il faut alléger.. mais pour le reste? est-ce bien utile? Si tu ne peux pas amener des bouteilles de vin en verre... si tu n'as que des assiettes en platiques jettable et des verres sans forme.. où est le plaisir?

et puis j'ai vu à Régnéville ce we, que j'avais emmené des habits qui ne m'ont pas servi.. mais qui auraient pu me servir s'il avait plu, ou si la météo eut été moins clémente. Une combi de dériveur, des pulls...

Eternel débat.

 

avatar
Jmarc S.
Associate, 1957 posts

31 inspired from Louis33 on June 10 2011


J'y avais pensé

@ Louis33 : La discussion concernait surtout l'allègement sur la remorque pour le transport. Cela n'empeche nullement d'emporter des affaires dans la voiture puis de les transvaser dans le bateau lorsqu'il est maté sur la mise à l'eau.

c'est vrai qu'il est commode de charger le bateau avant de partir mais ce n'est pas toujours aisé lorsque le mat encombre le cockpit et complique l'accès à la cabine... Ou que le bateau est stocké à un autre endroit, ce qui était notre cas avec notre Astus 22. Nous avons contourné le problème en utilisant 8 caisses plastique qui contenaient tout notre matériel, pret à être utilisé. Une fois le mat dressé sur le parking de la mise à l'eau, le chargement de ces caisses s'effectuait alors en quelques minutes car il suffisait de glisser chaque caisse à sa place. Par contre, cela nécessite d'avoir un grand coffre de voiture pour tout engouffrer...
Cette méthode est également bien adapté à la copriorité en permettant à chacun de choisir et gérer son équipement tout en laissant le bateau propre et net pour le suivant.

FMN

36 inspired from Louis33 on June 11 2011


J'y avais pensé

@ Louis33 : Pour rester en France voici ce que j'ai rencontré lors d'une croisière dans le Golfe du Morbihan. Un navire sur roues montées sur verrins. Mise à l'eau depuis la plage... ainsi même en cas de coup de vent plus besoin de chercher un abris avec peu de fond, la moindre plage fait l'affaire smile

Mais il est vrai que çà reste un bête navire à moteur.

Plus de photo sur mon site : http://voilier.tabasco.free.fr...p?ID_ARTICLE=56

Edited by Jmarc on June 11 2011

Dtelle

34 inspired from Jmarc on June 10 2011


J'y avais pensé

@ Jmarc :Taille du coffre et aussi quel type de voiture....pour ma part j'ai un peu de mal a entasser du materiel dans la voiture vu le prix qu j'ai ajoute pour l'interieur ( y a du cuir beige un peu partout ....)

En outre si je peux tracter 1t8, la charge utile de la voiture est 480 kg...bref si on est 3 dedans, le coffre bonde, eventuellement le coffre de toit plus le poids sur la boule d'Attelage (je sais plus trop mais je crois que le poids sur l'Attelage doit etre pris en compte dans le PTAC de la voiture?

avatar
Eric17
5606 posts

37 inspired from Jmarc on June 11 2011


J'y avais pensé

@ Jmarc : et on n'est pas les seuls  : http://fr.euronews.net/2010/11...n-en-plastique/

S'ils font des semi- en plastique, ça devrait pas tarder côté nautisme, et ça sera conçu pour aller sur route, contrairement aux Microship et autres Sealegs. Mais je doute qu'ils en fassent cadeau !

Après il ne restera plus qu'à faire des roulements en céramique et des freins en plastique (tout en plastique, pas que les disques carbone!).

avatar
Benoit
1 post

38 on Sep. 23 2011


Moullage/ancre

Bonjour,

Quel mouillage utilisez-vous sur les astus20, magnum 18/21 en randonnée (poids/taille de l'ancre, chaîne, bout ...) ?

Mon cata fait 17 pieds mais ça me donnera une base pour un compromis sécurité/poids.

Merci

avatar
Jean-claude L
162 posts

39 on Sep. 29 2011


Le poids, toujours le poids !

Quand on range sa bibliothèque, il arrive souvent de retomber sur un bouquin complètement oublié qui dort là depuis des années et on l'ouvre machinalement au hasard pour voir si on se souvient encore de ce qu'il y a dedans. Ce livre c'est "Voiliers et vedettes en métal" de l'architecte Sylvestre Langevin et je ne résiste pas à citer cette phrase lue page 17, pour illustrer l'éternel débat.

M. Langevin parle du poids des bateaux et du surdimensionnement de l'échantillonage " ....et, comme chacun sait, le seul moyen de transport, qu'il soit maritime, terrestre ou aérien, où le poids n'est pas l'ennemi numéro un est le rouleau compresseur ! "


PS : ce livre date de 1976 et doit être introuvable, je peux éventuellement le prêter (à voir en mail privé)

Tools
* Post a comment
Monitor
Recent pages
Recent files
Recent comments