Skip to main content Help Control Panel

Le projet Trek+ultra

Bienvenue…

Trek+Ultra est le nom de code d'un projet visant à concevoir le voilier ultime pour pratiquer le trekking nautique en famille ou en groupe.

Pour obtenir le nec plus ultra du voilier de rando collectif, le projet Trek+Ultra est basé avant tout sur l'expérience et les exigences des utilisateurs plaisanciers avant celle des chantiers et des architectes.

Si la conception d’un tel bateau vous intéresse, n'hésitez pas à y apporter votre grain de sel en participant au brassage d’idées, d’expériences et d’avis rassemblés sur les pages de ce site collaboratif.

Pour les plaisanciers "hors norme"

Après avoir traîné des années durant mes bottes sur de nombreux salons nautiques, discuté avec différents architectes et travaillé avec quelques chantiers,… Je n'ai jamais pu dénicher "mon bateau idéal". J'ai pu découvrir des dizaines de voiliers sympas, avoir de vrais coups de cœur… Mais toujours avec cette frustration de leur trouver des défauts plus ou moins gênants.

Faut-il en conclure que les chantiers créateurs de bateaux sont tous des incompétents notoires, incapables de produire des voiliers sans défaut ?

Je pense que le problème est ailleurs. Les chantiers et les plaisanciers ne poursuivent tout simplement pas le même objectif. Les premiers ambitionnent de produire une série de plusieurs centaines d'exemplaires tandis que les seconds veulent un bateau qui correspond à leur besoin à eux. Les uns s'évertuent à construire le même bateau pour un plaisancier cible "standard" alors qu'en face, on trouve des personnes qui n'ont rien de standardisé.

Série ou custom ?

Mais que faire lorsque l'on ne se reconnaît pas dans les profils de plaisanciers standards élaborés par l'industrie nautique ?

Une solution consiste à délaisser le prêt-à-porter pour se faire tailler un bateau sur-mesure. Mais de la construction amateur au "custom" livré barre en main, la démarche est complexe ou couteuse, voir les deux à la fois.

Pourtant, entre la grande production standardisée et le proto unique, n'y aurait-il pas de la place pour de la très petite série ?

C'est quoi une "très petite série" ?

C'est le même bateau construit en plusieurs exemplaires afin de réduire les coûts de conception, de construction et d'équipement. Mais cette production de série serait si réduite qu'elle pourrait être finement adaptée à un petit groupe de propriétaires partageant précisément les mêmes besoins.

Prêtons nous à un petit jeu de simulation financière…

Ne trouvant pas votre bonheur chez les constructeurs de voilier, vous décidez de vous faire construire un bateau unique qui soit exactement comme vous le souhaitez (ce que les architecte appellent un "one off"). Comparé à un bateau de série de taille et programme équivalent, vous allez probablement le payer 2 fois plus cher sad

Pour pouvoir le payer moins cher, une solution consiste à l'acheter à plusieurs, en co-propriété. Vous trouvez donc une autre personne qui partage vos gouts et vous vous offrez ensemble ce bateau "custom" pour le même prix (par co-propriétaire) qu'un bateau de série. Super !… Sauf que vous devez quand même le partager la moitié du temps avec l'autre. Et le jour où vous revendez le bateau, ne croyez pas que vous arriverez à le vendre le double des bateaux de série équivalents, plus connus sur le marché de l'occasion. Vous risquez alors de voir partir en fumée la moitié de votre investissement sheepish

Etudions maintenant un autre scénario. Vous n'avez pas déniché 1 mais 4 autres personnes qui rêvaient du même bateau que vous. Vous commandez ensemble à un chantier une série de 5 unités que vous allez payer 30% plus cher que le modèle de série "équivalent". Chacun profite de son bateau et le jour de le revente venu, vous aurez peut être la bonne surprise de récupérer vos 30%, voir plus. En effet, aussi petite soit elle, une nouvelle série de bateau bénéficie de l'intérêt de la presse nautique spécialisée qui ne manque pas de publier des articles et essais à son sujet (d'autant plus sur le bateau est original). Cette reconnaissance de la presse professionnelle permet de rassurer les futurs acquéreurs tandis que la rareté du produit dope sa cote sur le marché de l'occasion smile

Au final, le coût d'utilisation de ce bateau personnalisé sera équivalent à celui d'un bateau de série. Par contre, on profite d'un bateau adapté précisément à son programme et à ses goûts.

Jamais mieux servi que par soi même…

C'est donc un nouveau modèle de création de voiliers que je vous propose et dont l'initiative revient aux plaisanciers utilisateurs et pas aux professionnels : chantier et architectes. Car d'après vous, entre celui qui le dessine et le calcule, celui qui le construit et celui qui l'utilise, lequel est le mieux placé pour spécifier les grandes lignes et les détails du voilier attendu ?

Si vous avez répondu "le plaisancier", vous pensez comme moi. Mais combien de plaisanciers disposent du temps et des compétences pour concevoir en détail le bateau de leur rêve ?  Probablement pas beaucoup et certainement pas moi.

Cependant, nous avons tous navigué, expérimenté, fait des erreurs et appris des choses. La somme de nos expériences et connaissances dépassent probablement celles d'un bon spécialiste.

Le pari du projet Trek+Ultra est de parvenir à concevoir un tel nouveau voilier en s'appuyant avant tout sur la communauté des plaisanciers.

C'est quoi le Trek+Ultra ?

Le Trek+Ultra n'est pas le bateau idéal de tout le monde. C'est un projet typé répondant à un programme bien particulier. Même sans envisager d'acquérir un jour un tel bateau, ni même d'adopter un tel programme de navigation, chacun peut néanmoins participer au projet en proposant des idées, en partageant son expérience, en donnant son avis.

Il faut cependant garder en mémoire le programme visé par ce projet afin d'intervenir à juste titre dans les différents échanges.

Pour prendre connaissance du programme et comprendre le "pourquoi du comment", rendez-vous sur la page : Le programme du Trek+Ultra.

Comment est organisé le projet et ce site ?

Tout commence par la définition du programme du bateau (que l'on trouve dans la rubrique "Programme"). Il s'agit de l'énoncé initial du problème (et pas de la solution) qui liste les besoins et les contraintes à satisfaire. Par exemple : "ne pas dépasser tel poids".

L'exercice proposé ne consiste pas à chercher à modifier le programme présenté pour le faire correspondre au sien mais à aider le projet à trouver les bonnes solutions à son problème.

Il s'agit d'un principe d'entraide mutuelle : chacun est encouragé à participer au projet des autres... et pourra recevoir l'aide des autres sur son propre projet.
On notera qu'il ne s'agit aucunement d'un processus visant à faire adhérer tout le monde à un même projet unique (les curieux pourront se plonger dans la présentation du chantier virtuel).

Une fois le programme expliqué et compris, les échanges peuvent commencer : idées, informations, solutions, avis, suggestions, etc
Chaque point épineux nécessitant de faire un choix est abordé à travers une page créée dans la rubrique "Réflexion" (par exemple : "Quel type de coque choisir ?"). Chacune de ces pages permet de :

  • décrire la problématique
  • rechercher les solutions possibles
  • débattre du choix à retenir et en faire une synthèse
  • Indiquer la décision en précisant le pourquoi du choix retenu dans le cadre du projet

En parallèle de ces réflexions et décisions, chacun peut proposer un plan de bateau permettant de visualiser une solution possible. Ces plans sont regroupés dans la rubrique "Avant-projets" et peuvent faire l'objet de version différentes, notamment pour s'adapter aux décisions prises du côté des pages de réflexions.

Au final, si l'un des avant-projets est parvenu à satisfaire les contraintes du programme en prenant en compte toutes les décisions prises lors des réflexions, c'est gagné large smile !
Dans le cas contraire, il sera nécessaire de revoir les décisions prises ou la définition du programme initial pour débloquer la situation. Et si ce n'est pas possible, c'est que le projet n'est pas réalisable et qui doit être abandonné sad

Le programme du Trek+Ultra - Tous les détails du programme original et ambitieux du Trek+Ultra... (44 comments)
Réflexions (3 sections)

Avant-projets (14 sections, 1 comment)

Comments

Martial.B

1 on Aug. 28 2011


Changement de saison

C est deja l hiver perplexed ?  Bon de quoi nourrir des debats pour les longues soirées a la

lueure  bleutée de l ecran...........on se rejouit!! 

C est le mot ultime qui m as le plus accroché ....................

Apres il faut que ca repose murisse et fermente   smile

avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

3 inspired from Martial.B on Aug. 29 2011


Changement de saison

@ Martial.B : Si je veux pouvoir naviguer sur ce bateau l'été prochain... va pas falloir attendre l'hiver pour le murir !

avatar
Eric17
5522 posts

2 on Aug. 28 2011


Il est où ...

ton bateau à toi, Jmarc ? je pensais que tu nous allais nous présenter un nouveau Jmarcpeople, moi ...

Non pas que je méprise les bateaux pour équipage nombreux, j'ai appris aux Glénans, à 5 ou 6 sur un mousquif ou un côtre, et je crois que ce sont mes meilleurs souvenirs de navigation, surtout en escadre. Ce n'est pas que de la nostalgie de vieux kroumir : on était là pour "bouffer de la voile", ce qui n'est pas souvent le cas des équipages plus rassis avec qui j'ai navigué depuis. Pour vous dire, je regrette même les compas de relèvement et surtout l'estime, au moins, fallait s'appliquer, et on avait plaisir à réussir une belle nav : avec les trucs presse-bouton actuels, c'est même pas rigolo ! (sauf le jour où la sonde Pitot ou son équivalent naval tombe en rade, et là, je vous dis pas la zone)

Alors sur quel type de bateau voudrais tu nous faire cogiter : mono ou multi ?  Les deux options sont possibles, je pense (ça fait un moment que j'y pense, pas besoin de laisser mûrir !), mais avec un point commun pour moi : pas de plomb !!

Donc multicoque (plutôt tri pour moi) ou monocoque ballasté. Oui, je suis parti du principe que ce trekboat était facilement transportable (= sans 4x4 ni permis machin, voir débat ailleurs !) ne serais-ce que pour changer facilement de zone de nav, et pour remplacer un anneau au port par un coin de jardin (avec portail pas en biais ni rond point à la c..).

Dans cette deuxième catégorie, le BayCruiser 20 de chez Swallowboats me semble être un très bon point de départ, mais quand même très typé "style anglais" ou "look traditionel". D'autres pourraient préférer un genre plus moderne. L'énorme avantage de ce bateau sur toute la concurrence est son poids de 450 kg sur la remorque pour 6,17 m x 2,30 m ! (TE 1,2 - 0,25 m). D'autres bateaux comme le Rando de Montaubin, ou l'Ecomôme (http://chantiermer.wordpress.com/projets/l-econome/) sont très près de ces valeurs là aussi.


Mes derniers bidouillages d'après Montaubin donnent ça :


Point de vue look, le bateau que je préfère est le Gorfou de Patrick Balta (le Vilain correspond mieux en taille, mais est plus pépère), mais l'architecte ne veut pas entendre parler de ballasts, du moins dans ces tailles... En insistant un peu ? C'est qu'avec l'économie réalisée (= achat + usage, sur plusieurs années) sur le véhicule tracteur et la remorque, on doit pouvoir se payer un joli mât carbone (+3000€ ?) et un blindage kevlar des fonds (~1500€)...

Sinon, dans la série "les grands esprits ... + crowdsourcing", va donc voir ça, Jmarc : tu devrais lui écrire (au moins pour signaler que tu inities une démarche identique) ! Par contre Woodenboats n'a toujours pas publié ses résultats complets, ça aurait pu donner des idées (encore que le vainqueur ne soit pas très enthousiasmant, et avec une démarche excessivement commerciale, je trouve. En plus le site bugge pas mal...).

Est-ce qu'un concours de plan a déjà donné naissance à une série ?? je n'en vois pas d'exemple sad (et même les buzz... ici ou ailleurs : combien de Krill, de Souriceau, de Sjogin ont été réellement vendus ?). Bon, heu, je voudrais pas te casser la baraque dès le début ....

Une remarque (ou question) quand même : tu ne parles, Jean Marc, que de bateaux construits (de façon +/- modulaire) par un chantier. Tu n'envisages pas de construction amateur ? Je sais bien que c'est un tout autre marché ...

Et ça repose la question du matériau : en stratifié dans un moule, l'économie d'échelle marche à fond. Mais en CP époxy, plein de petits chantiers (genre l'Etabli Marin, tout près de chez moi, ou le Plancher des Vaches) peuvent faire des trucs "custom" d'une qualité parfaite, pour un prix ~"normal", ce qui remet en cause ton raisonnement.

Et qui nous ramène aux architectes : c'est eux qu'il faut draguer, et faire venir ici, je pense. Pas mal d'entre nous peuvent dessiner des trucs, faire une courbe de stabilité et même un plan d'échantillonnage (je fais ça en me référant aux - nombreux - plans que je possède), c'est un loisir comme un autre, mais pour vraiment calculer tout ça et faire un dossier d'approbation / construction en série, faut des pros...

je pense que plein de gens de talent : en plus de ceux cités plus haut, Defline, Henseval, Garry, Bisol, Rivière etc etc, et pas mal des mecs dont je t'ai envoyé les créations, Jmarc, pourraient être intéressés par ta démarche. Ou un gars comme Penduff, si quelqu'un le retrouve. Les grands archis (Vivier par ex), je ne sais pas, mais le seul avec qui j'ai pu longuement discuter, Ph Harlé, aurait été intéressé, j'en suis convaincu.

Donc les gars : à vos carnets d'adresses + "branchages" dans les salons wink

avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

4 on Sep. 1 2011


S'y retrouver dans le site Trek+Ultra

Je viens d'ajouter un chapitre à cette page intitulé "Comment est organisé le projet et ce site" pour tenter d'aider ceux qui ne s'y retrouvent pas.

J'espère que vous vous en tirerez avec ces explications complémentaire (courage !)

Didier

5 inspired from Jmarc on Sep. 16 2011


S'y retrouver dans le site Trek+Ultra

@ Jmarc :Il faut aussi mettre à la defense des chantiers que certains ont essayés de sortir des bateaux avec des solutions originales même  décalées , le succès n'était pas là, le plaisancier reste attaché à une image du bateau qui reste très conventionelle , il trouve les originalités très biens mais ne franchiront jamais le pas d 'acheter pour la raison précitée Alors oui pourquoi pas passer l 'hiver a cogiter sur un projet mais je pense que la base doit être un bateau existant ou un nouveau mais classique ( ce n 'est pas le bon terme ) , que les originalités soient des options.

avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

6 inspired from Didier on Sep. 16 2011


Trop original pour un chantier

@ Didier : On est d'accord. C'est pourquoi je pense que les bateaux originaux taillés pour des plaisanciers et des programmes originaux ont peu de chance d'être un jour proposés par un chantier et que l'on ne peut pas les blamer pour cela (ce n'est pas dans leur intéret en terme de perspectives commerciales). C'est ce qui m'amène à proposer cette démarche originale pour concevoir et construire ce genre de bateau sans chercher à convaincre un chantier au préalable de s'investir dans le truc.

Et si une coque existante peut faire l'affaire, tant mieux. C'est autant d'argent et de temps gagné sur la réalisation de l'outillage large smile

On trouve quand même quelques exemples de bateaux ayant osé tracer leur sillage en dehors des "classiques" et qui ont trouvé leur public. Je pense par exemple à l'Ikone ou au Magnum 21 qui ne ressemblaient pas à ce que l'on avait l'habitude de voir dans les pêche-promenade ou les dayboats.

Didier

7 inspired from Jmarc on Sep. 17 2011


Trop original pour un chantier

@ Jmarc :oui Jean Marc, mais ce n'est surement pas un modèle un peu décalé qui permet à un chantier d 'en vivre (je pense que les modèles dont tu parles restent  "sages" dirons nous ,j'en connais un que tu connais un peu et je sais combien de bateaux perdus a cause d 'un gréement qui déroute un peu . Autrement il faut faire attention aux bateaux transports en commun , les enfants grandissent c'est vrai mais ils ont surtout envie de faire autre chose que de continuer a supporter le rêve de Papa !! Je pense que cinq est un bon chiffre, une famille de cinq, qui peut encore tenir quand les enfants arrivent ados et ensuite cela fait un super bateau pour deux ou quatre Un autre point, il faut s'acoquiner avec un architecte , cela simplifie bien tous les soucis de normes et de conformité surtout en ce qui concerne la stabilité et la flotabilité , c'est leur métier et chacun son métier, cela n 'empêche nulement d 'établir le concept, les esquisses et le cahier des charges , rien que cela ça va pas mal tenir les pages de Nautical une partie de la nuit!  Il y a des points incontournables en particulier les poids en fonction de la taille, tout n 'est pas possible et tu le sais bien , après un bateau ce n 'est qu'un tas de compromis, c 'est comme une bagnole, il y a toujours le truc qui ne  va pas. Bon 5.30, 4 vrais couchettes  , une cinquième en optionun bloc cuisine extérieur , ou deux couchettes et un coin cuisine et toilette isolée, un cockpit de 2.2 x 1.5 de plancherpour une tente deux places , ou une tente qui couvre tout le cockpit et les flotteurs  , un poids de 500kgs , 1.30 de HSB , une ouverture de cabine ENORME fermée par une capote style 2CV , deux gréements en option . Le proto peut être fait très vite

avatar
Babar74
90 posts

8 on Sep. 17 2011


Grain de sel

Les micros sont issue du concours de la revue Bateaux, et ça à plutôt bien marché pour eux (first 18, microsail, corsair, et.) Je crois que le vrai point de départ c'est le cahier des charges en vue d'un programme de naviguation.

L'autre déterminant majeur, c'est le prix: l'achat d'un bateau en supermaché, à coté du sucre et des couches culottes, c'est un défit à relever de nouveau. Les chantiers qui comprennent ça, on des possibilités d'avenir (Plasmor avec sonskellig 2 pa exemple) L'exercice est rendue délicat par un marché de l'occasion particulièrement founit, mais la désentrailsation de la production relance les bouchons (les chantier Polonais !)

Virus et astus reprennent un concept vieux de 4ooo ans, la vraie nouveauté pour eux, c'était aussi le prix...

Eric17: je te rejoints sur ton programme, et visiblement nous regardons les mêmes coquilles de noix: pour Swalowboat, il y a une version Bayraider expedition (un coaster plus moderne et avec ballast) qui à l'air très prométeuse (je n'arrive pas à mettre l'image),mais  ça n'a pas due t'échapper...

 

 

 

avatar
Eric17
5522 posts

9 inspired from babar74 on Oct. 5 2011


BayRaider20 Expedition : premières photos !

@ Babar74 : 1ères images du bateau, exposé au salon de Southampton.

Images fournies par Saint Briac nautic (tous mes remerciements) avec le commentaire :

" ce bateau va être produit en polyester à un prix assez proche du BayRaider 20' standard (qui est actuellement à ~18 750€ ttc), nous aurons plus de détails d'ici deux mois. "


il faudrait faire une page sur ce bateau, qui va faire du bruit, je pense !

Par ailleurs, SwallowBoats USA vient de rafler quasiment tous les prix au Newport International Boat Show, avec le BayRaider 20' standard  : 'bateau le plus innovant' , 'meilleur nouveau voilier', 'meilleur bateau de moins de 30 pieds' !!..

avatar
Babar74
90 posts

10 on Oct. 5 2011


Craquant

Eric17: merci pour les photos, je vois que tu est très rapide sur les scoops, car celui là je l'ai cherché sans le trouver...

 

Oui, il faut lui créer une page spéciale, il le mérite et à plus d'un titre: Moi, je suis complétement embalé, il a tout ce que je recherche:

- les ballasts (léger sur la route et de la tenue sur l'eau)

- une mise  et sortie de l'eau extra, c'est à peine si les roues touchent l'eau

- une petite cabine qui ne demande qu'à devenir un petit nids

- une voilure divisée qui a fait ses preuves (ça bastonne souvent là d'ou il vient !)

- une gueule d'amour à l'anglaise

- une plage avant accessible (contrairement au coaster !)

Bon, moi je me sens heureux rien qu'à le regarder : un éléphant aux anges 

avatar
Eric17
5522 posts

11 inspired from babar74 on Oct. 5 2011


BR20E / Craquant

@ Babar74 : normal, les images ne sont pas encore publiées (du moins sur le web), pas plus que les images provisoires - celles photographiées à Beale Park dont tu as fais ton avatar - dont je gardais sous le coude la version informatique depuis le Grand Pavois, en attendant l'autorisation de publier : je préfère rester copain avec les auteurs, putôt que de gagner 2 jours sur un scoop et de fâcher tout le monde.

Pour le scoop, peut-être que je me vante : si tu as accès à la presse étrangère, il y aurait des dessins - et sans doute des articles - dans les revues Watercraft  et  Practical Boat Owner de ce mois-ci.

De mon côté, comme les oiseaux sont partis du nids depuis longtemps, et que je navigue plutôt en équipage réduit, je préfère toujours le BayCruiser. Quand j'aurais des petits enfants, peut-être ? (mais elles sont pas trop pressées).

Tiens, je n'ai pas eu la réponse, pour savoir si le Bay Cruiser était toujours disponible en kit... Le prix est prohibitif pour la version CP toute faite (~40 000€, "WE" sur le tarif, pour wood-epoxy, pas week end !), because main d'oeuvre, et ils poussent beaucoup pour la version polyester, plus lourde mais plus économique. Tiens y'a plus le prix du BC20 GRP sur le tarif... ils poussent aussi sur le 23', on dirait : 40 000€ en GRP, 59 000 en CP-epoxy, pour le grand frère !!  L'an dernier, le kit CP du BC20 était à ~10 000€, et si la différence est la même que sur le 23, ça ferait ~27000€ pour le BC20 polyester, à vérifier.

je vais redemander, mais je ne marche pas dans la combine du "mètre en plus" : au dessus de 20 pieds on passe dans la catégorie remorque freinée et gros véhicule tracteur, et ça fait tout de suite beaucoup plus cher. Pourtant il est beau, le 23'...

et pour la page, là j'ai pas trop le temps (perte d'une grande partie de mon disque dur, en particulier des trucs 'en cours' pas sauvegardés => plein de boulot à refaire, la barbe). Tu t'y colles ? Tu peux demander à St Briac Nautic pour plus d'infos, je suis déjà en contact avec eux mais tu leur dis que je suis coincé ...

avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

14 inspired from babar74 on Oct. 5 2011


Craquant

@ Babar74 : j'ajouterais un cockpit confortable et protégé grace à ses dossiers d'une bonne hauteur.

D'habitude, les bateaux sont toujours plus  beau sur les images de synthèse qu'en vrai mais là,  je le  trouve vraiment très chouette sur les photos.

Il faut effectivement lui consacrer une page dédiée. Pour l'instant, le catalogue n'est toujours pas opérationnel et l'on ne peut pas l'ajouter dedans. Par contre, tous les membres peuvent créer une nouvelle page dans la rubrique Voilier (monocoque ou multicoque) de Nautical Trek afin de présenter ou donner son avis sur un bateau de son choix (à condition qu'il s'agisse d'un voilier transportable, puisqu'il s'agit d'une page du site Nautical Trek ).

Je vous ai créé cette page en vous mettant comme éditeur donc vous pouvez le compléter à loisir ou simplement intervenir dessus via les commentaires.

Voir : Présentation du BayRaider 20 Expedition

 

avatar
Babar74
90 posts

12 on Oct. 5 2011


Pour l'image en question je l'ai prise dans le forum de discussion du site du constructeur, et comme elle était aussi sur le blog de "Moksha", j'ai pas eu le sentiment de voler ou de dévoiler quoi que ce soit.

Pour la création de la page, je suis vraiment lourd en informatique, et carrement perdu sur Nautical (entre les treck et les trust)

Effectivement la version baycruiser est mieux "pensé", mais le prix explose. Et puis le contreplaqué époxy, en plus de demander de la main d'oeuvre à la construction, ça en demande encore beaucoup à l'entretien.

Je crois aussi que le chantier pousse vers le 23, probablement la même recherche de cohérence et de rationnalisation de la production (sinon comment expliquer le peu d'énergie dans le développement du Cardigan bay lugger)

Pour ton disque dur, j'espère que ce n'est pas une version moderne de la bibliothèque d'Alexandrie !

avatar
Eric17
5522 posts

13 inspired from babar74 on Oct. 5 2011


CP-epoxy / polyester ou sandwich

@ Babar74 :  tiens, le forum swallowboats je connaissais, mais pas l'autre site. Et quand c'est sur un forum, c'est public, et hop, pas de scrupules ! Je te mets ici l'image originale mais provisoire dont je parlais (maintenant, c'est plus un scoop, et y'a juste le fantôme de la capote en toile à virer !)

Par contre pour l'entretien du CP epoxy ... Pour échouer sur un fond pas sympa, il faudrait un blindage des fonds en kevlar, qui ferait dans les 1000€ dans ces tailles. 10% du budget, c'est pas rien, mais quelle tranquilité d'esprit. Et pour les hauts, un tube de 'truc miracle' photopolymérisant pour réparer les planches à voile, et un petit crac peut attendre l'hiver - et une réparation définitive - sans aucun pb. Si tu fais un gros trou, c'est pas glop non plus avec du plastique, faut mettre à terre rapidement aussi...

L'epoxy a remis le CP au gout du jour, même si Phil et Thierry sont pas d'accord, et des gars pas totalement idiots, comme J. Welsford ou Montaubin entre autres,  lui font confiance, alors ... Pour un tri, je préfèrerais effectivement  faire les flotteurs en sandwich (c'est le conseil donné par Olivier Blanc, par ex), mais pour un monocoque, je ferais confiance au CP. Qui est quand même moins cher...

Et toc !

et en plus c'est vachement plus sympa à travailler que cette horreur de mousse PVC, et en cousu collé c'est pas beaucoup plus long.


je mets ici la vignette pour la nouvelle page, j'allais écrire : "lance toi", mais JMarc a été plus rapide  et mon DD, c'est carrément le passage d'Attila et de ses copains 

avatar
Bernadette Willefert
Subscriber, 1 post

15 on Jul. 20 2012


Tente de cockpit

Bonjour à tous !

merci de m'accueillir parmi vous . Je possède un bateau fourwinns vista 235 . Je voudrais trouver une tente de cockpit de couleur bleue si possible .Mon bateau mesure 7,40 m sur 2,51m . je cherche désespérément où l'acheter ou le faire sur mesure ., en France ou en Belgique . Quelqu'un pourrait-il me renseigner s'il vous plaît ?

Merci de votre contribution .
 

avatar
Eric17
5522 posts

16 inspired from Bernadette Willefert on Jul. 21 2012


Tente de cockpit

@ Bernadette  : regarde déjà cette page la : Tente de cockpit et de trampoline

il y a pas mal de réponses en Googlant (ou en Bingant, ça change un peu) boom tent ou cockpit tent, nettement plus qu'en français (et en cherchant sur google/images ce que pouvait être un fourwinns vista 235, j'ai trouvé plusieurs images de tentes).

Par contre pour trouver quelque chose dejà tout fait ... Les biminis améliorés (avec côtés amovibles par laçage, zip ou velcro, ou roulables) pourraient être une solution. 

As-tu une machine à coudre perplexed

Sinon voir auprès des marchands de tauds, de bâches pour camions ou autres, à défaut de maître-voilier dans ton coin...

jpitoo

17 on Oct. 19 2012


Pourquoi aucun commentaire sur astus 20.2 xl

depuis de long mois jean marc nous prepare le bateau du futur 

pourquoi aucun commentaires sur l'evolution de l'astus 20.2 (xl)

qui doit solutionner plusieurs des problemes evoqués précédemment