Skip to main content Help Control Panel

Les étangs de Bages-Sigean


Parler d’un plan d’eau que l’on sillonne à longueur d’année n’est pas des plus facile.
Au travers de ces quelques lignes, j’espère vous inciter à consacrer un week-end à la découverte de cet espace lagunaire situé aux portes de Narbonne… Car il le vaut bien !


Navigation délicate

Pour quatre raisons, la navigation sur les étangs s’avère parfois délicate.

1 - La Tramontane règne sur les lieux. Elle balaye Carcassonne, s’étrangle au passage du goulet de Lézignan et déferle avec force sur Narbonne et ses étangs.
Il est fréquent que dans la même journée, tramontane et mistral s’affrontent pour finir par laisser la place au vent venu d’Espagne.


2 - Les folies d’Éole génèrent des vagues très serrées avec des creux avoisinant le mètre. Sur ces vagues, le bateau plante des pieux.


3 - Les capechades, ce sont des  filets de pêche en forme de Y, ouverts au centre et fermés sur les trois pointes. Ils sont repérables aux trois bambous de fixation qui émergent à la surface de l’eau.
S'accrocher dedans vous vaudra « l'amitié » immédiate du pêcheur professionnel à qui appartient le capechade.


4 - Pour en terminer avec les contraintes, les étangs sont peu profonds. Quillard avec tirant d’eau dépassant le mètre, s’abstenir.

Mise à l'eau

La mise à l’eau est possible à deux endroits et en fonction de vos attentes.

1 – A l’école de voile de la base nautique de Port Mahon.  Mise à l’eau aisée, parking pour voiture et remorque et aire de pique nique aménagée. Là, tout est gratuit mais rien n’est prévu pour le petit confort (WC, douches, prise d’eau, etc.). C’est un club sportif qui ferme hors saison et ses infrastructures minimalistes sont réservées aux membres du club.

2 – Port la Nautique.
Là, c’est plus simple. On dispose de quatre rampes de mise à l’eau et même d’une grue (sur rendez vous et pour 35 Euros).
Pour une nuitée, comptez 8 euros et vous profiterez d’un ponton avec eau et électricité ainsi que de l’accès au bloc sanitaire (très propre) équipé de 2 lavabos, 2 douches, 2 WC, et 2 bacs à linge.
Pour les multicoques voir avec l’accueil pour une place à l’école de voile.



Suivez le guide !

Bages

Le village de Bages est visible depuis la Nautique, ce sera donc notre première escale. Le ponton en arc de cercle de son petit port, permet de débarquer.

Les multicoques auront tout intérêt à accoster sur la petite plage située au sud du port.



Ancien village de pêcheur, Bages a gardé le charme d’antan. Prenez le temps de flâner dans ses ruelles et de poussez la porte de sa galerie d’art. Cette dernière offre la particularité de louer les œuvres des artistes qu’elle expose.

Si votre coté épicurien à besoin d’un câlin, craquez pour la Table du Pêcheur. Sa marmite du pêcheur est un vrai régal ! Avec un peu de chance vous aurez même une table avec vue sur l’étang.


Aux alentours

Après ce bon repas, une promenade digestive s’impose. Prenez la route pour Peyriac-de-mer. Dans un décor digne de l’Irlande, la D105 chemine au travers de salines naturelles.



Emportez vos jumelles car l’étang est peuplé de nombreux oiseaux : des simples mouettes aux goélands, flamands roses, cigognes, cormorans, foulques et même des pélicans.


Peyriac-de-mer

Village de pêcheurs et de vignerons, Peyriac est resté vivant tout en gardant son caractère authentique.

On accède à sa base nautique en empruntant un chenal balisé par des pieux.
Le petit port est privé mais il est possible de s’amarrer en bout de ponton sans squatter la place d’un adhérent.

Les multicoques accosteront à l’est du port sur une zone sableuse en pente douce. Situés entre les deux cabanes, une table et des bancs sont à la disposition des randonneurs.


Et si nous marchions sur l’eau ?

 
Je vous propose une promenade originale. Laissez le bateau et, pédibus jambis, suivez la route goudronnée jusqu’à la digue.
Laissez là à main gauche et empruntez la route qui mène au Doule.
La crête franchie, au bas de l’autre versant, prenez à main gauche le chemin qui après quelques centaines de mètres devient un ponton.
Il traverse d’anciennes salines pour rejoindre l’esplanade de Peyriac.


Sur la place du village, le bistrot propose une cuisine maison, simple, copieuse et abordable.
Profitez en pour visiter la cave coopérative, le Grand Opéra est un corbières vaut le détour !

Pour retourner au bateau, empruntez la digue qui coupe les salines. Elle mène au petit port.

Port Mahon

Port Mahon, c’est juste la base nautique de l’école de voile et son bassin bien venté pour régater.

Le ponton est accueillant, souvent libre et j’y fais parfois escale pour déjeuner.

Au sud du bassin, un chenal incertain permet, après démâtage (il faut passer sous un pont), de rejoindre la mer via le canal de Port la Nouvelle. Je vous laisse la responsabilité de tenter l’aventure !



Partons pour les îles !

Planasse

C’est l'île plate, la plus proche de Port la Nouvelle.
Planasse est une zone de nidification, un paradis pour les ornithologues.

Il faut la déborder largement par l’Est pour éviter d’échouer sur un banc de sable qui s’avance loin sous l’eau.

Pour ceux qui souhaitent y accoster, le mieux est de contourner l’île et de l’aborder par sa pointe sud ouest. Le fond est sain et la baignade possible.

L’Aute

Située au sud, en face de Planasse, c’est l’île haute.
En réalité, c’est devenu une presqu’île puisqu’elle est reliée à la terre à l’Est par une langue de sable qui s’est formée au fil des ans.

Le meilleur endroit pour accoster est la pointe Est de l’île, juste avant sa jonction avec la langue de sable. Là, vous pourrez pique-niquer ou faire la sieste à l’ombre des pins.

Il existe quelques vestiges qui datent des Romains mais je vous laisse le soin de les découvrir.

Pour les accros de trek souhaitant y passer la nuit, prudence les jours de Tramontane et de Mistral, le mouillage n’offre aucune protection.



De Richard Saussaye, novembre 2009

PS : A Port la Nautique, la cale des Optimistes casse brutalement après un mètre. Anne et Albert vous en parleront mieux que moi…

Files

Manche ouest correction.jpg - 91,580 bytes, 320 downloads
edited by Eric17 on Oct. 15 2010 · details
DSCN0174.jpg - 1.82 Mbytes, 270 downloads
edited by Richard on Oct. 14 2010 · details
Carte de fonds.jpg - 729,557 bytes, 907 downloads
edited by Richard on Sep. 9 2010 · details

Comments

avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

1 on Nov. 15 2009


Chouette !

Merci Richard pour cette jolie balade qui donne vraiment envie de prendre le temps d'aller musarder sur "ton" plan d'eau !

J'en avais déjà eu un petit avant goût lors d'une (trop) courte navigation de Port la Nouvelle à Bages, par une belle journée d'hiver…

Ces images confirment le potentiel de ce plan d'eau pour la promenade bucolique (lorsque le vent le veut bien). Une escapade méditerranéenne capable de nous faire oublier la côte trop souvent bétonnée.
Maurice

2 on Nov. 16 2009


(de l'ile Maurice)

Tres interessant, en effet, cet article. Encore une belle region de votre beau pays (bien illustré par de belles photos) et ou il y a tant a voir.Bonne navigation, donc.
avatar
Philippe ROUARD
175 posts

3 inspired from maurice on Nov. 16 2009


Que de souvenirs.....

....d'un super week-end en ta compagnie et celle d'Anne et Albert me reviennent en mémoire à la lecture de ton article.

Si je le pouvais, je me précipiterais sur mes propres photos pour y en ajouter (modestement...) quelques unes!

Traverser l'étang nord-sud de Bages à Port la Nouvelle, j'ai bien essayé ce fameux dimanche matin... J'avais le soleil en pleine poire, impossible de voir le fond même avec des lunettes polarisantes, j'avançais au portant, tram'dans le dos et ça filait bien...Et d'un seul coup...VVRROOUUTTCH! :Coup de frein énorme...je me suis lamentablement "vaché", fond de coque centrale de Winnie ( tirant d'eau 30cm dérive relevée) posé sur le fond, juste après Port-Mahon. Il est vrai que c'était un jour de forte Tramontane, ce qui a pour effet de vider les étangs lagunaires communiquant vers la mer. J'ai réussi à le sortir de là en descendant dans l'eau, agrippant le balcon , les poutres, et tentant de tirer, pousser, faire tourner le bateau dans tous les sens pour le dégager de là...ça a été chaud!

Je n'ai pas cherché à appeler l'ami Richard, car je savais qu'il était en plein apéro avec ses potes, prélude à "moultes ripailles" au banquet organisé ce jour-là par le club nautique.

Du coup, cela m'a découragé d'essayer de poursuivre plus au sud, j'ai fait demi-tour et me suis réfugié sous le vent de l'île de la Planasse pour me réchauffer un succulent petit sauté de LAPIN aux carottes!

Si je tente de nouveau la traversée, ce sera par vent marin ( étang nettement plus haut...ce sont nos marées à nous les sudistes!). Par contre, dans ces conditions ( quasi bretonnes quoi...), le ciel est souvent gris, la température plus fraîche...On ne peut pas tout avoir...

PHIL
Richard

4 inspired from PHIL - Winnie (Skipper Nautical Trek) on Nov. 16 2009


C'est quand tu veux !

J'aurais plaisir à vous revoir tous les trois et peut-être même que Jean-Marc se laisserait séduire par un WE Narbonnais ?

Bon vous me contactez et j'organise ça. Comme je rêve de réunir les possésseurs de Hamac je propose qu'ils nous rejoignent. Si l'idée en séduit quelques uns qu'ils m'envoient leurs coordonnées à josiane.saussaye@orange.fr

Amts
avatar
Babar74
90 posts

5 inspired from Richard on Nov. 16 2009


Jolie reportage

C'est vrai que sur certaines images, on à le sentiment qu'on pourrait bien croiser quelques Korrigans et autres Poulpiquets. Ceci expliquant surement ces changements brusques de niveau d'eau: irritables et facétieux ce petit peuple :shocked:
avatar
Philippe ROUARD
175 posts

7 inspired from Richard on Nov. 16 2009


Trop fort Papounet?

Oh oui, oh oui! Allez-y, tous les proprios de Hamac et autres biquilles!

Si tu arrives à faire échouer plusieurs Hamac en même temps sur un banc de vase, sûr que Françoise (responsable de Port La Nautique) sera encore plus pliée en quatre que la dernière fois, lorsque tu l'appeleras au secours par la vhf !!! king king

Sacré Richard!
Didier

9 inspired from PHIL - Winnie (Skipper Nautical Trek) on Nov. 17 2009


Tendresse

Oh en voila un qui semble bien adorer les biquilles!!!!
Richard

11 inspired from Didier on Nov. 18 2009


Même sans quille il a mouillé son froc pour se sortir d'un haut fond ! Alors on se moque pas de Papou hein !
avatar
Philippe ROUARD
175 posts

12 inspired from Richard on Nov. 19 2009


Allons Papou...!

...Tu ne sais plus compter perplexed ? :shocked:

Mon froc, je n'ai pas risqué de le mouiller!

Echoué dans trente cm d'eau, j'avais de l'eau aux mollets :confused: :rolleyes:

Mais les nombreux larguages intempestifs des coinceurs débrayables de retenue de la dérive et du safran de Winnie ( un peu trop répétitifs à la longue...) lors de cette virée d'un week-end ne m'ont pas dégouté de l'envie de revenir naviguer sur TON étang, et de profiter de ton hospitalité à bord de ton Hamac transformé en boudoir Louis XV (Ahhh... le charme du bois verni...) ;) large smile

PHIL
Eric34
37 posts

13 inspired from PHIL - Winnie (Skipper Nautical Trek) on Nov. 19 2009


Son froc...

On peut le mouiller dans 30 cm d'eau...

çà dépend de combien on mesure :razz: :razz: :razz:
avatar
Eric17
5300 posts

6 inspired from babar74 (Skipper Nautical Trek) on Nov. 16 2009


Non, pas ce genre de bêtes

Comme petites bêtes, par là, il y a surtout des moustiques ! Sauf quand il y a trop de vent, c'est au choix king king king
Gilbert

8 on Nov. 17 2009


Superbe...

Endroit et superbe compte rendu je navigue habituellement en mer car mon sangria avec ses 1m25 de T.E ne me permet pas d'entrer sur l'étang, mais que ce soit en planche à voile en randonnéeil y a quelques années ou en kayak gonflable il y a peu ...ou à pied en tant que voisin le pratique régulièrement: il y a un endroit à voir aussi mais pouvez vous en approcher c'est l'île de la nadière - une île proche de St Lucie et de Port la Nouvelle...endroit magique, un de plus dans ce cadre merveilleux, on va souvent chercher bien loin ce que l'on a sous son nez. :) Richard je t'avais écris il y a quelques temps mais la vie ... à fait que je n'ai pu donner suite à notre esquissse de navigation en commun sangria et ton bateau, mais pourquoi pas ;)
Richard

10 inspired from gilbert on Nov. 17 2009


Ce sera avec grand plaisir. Me contacter sur josiane.saussaye@orange.fr :)
maxime

14 on Sep. 9 2010


Naviguer avec un quillard sur l'étang

Bonjour !

 

Je reviens d'une petite balade pédestre autour de l'étang et je tombe sur vos commentaires forts sympathiques. J'ai un petit voilier qui va séjourner pour au moins un an à Gruissan. C'est un quillard d'1m05 de tirant d'eau: est-il possible de naviguer avec sur le plan d'eau ou est-ce que je risque de toucher le fond tous les 10 m ? Deuxième question: est-il possible, depuis la zone technique du port de  Gruissan, de rejoindre l'étang de Bages sans démâter ? 

Pour info: mon bateau est un Jouet 600, quillard donc, de 6m10 de long. 

 

Merci pour votre réponse, à bientôt

 

Maxime

avatar
Richard Saussaye
43 posts

15 on Sep. 9 2010


Naviguer avec un quillard sur l'étang

maxime :

Bonjour Maxime

Je vais commencer par répondre à la seconde question. Les étangs communiquent avec la mer par un chenal qui débouche à Port la Nouvelle. Ce chenal passe sous la voie ferrée et t'oblige à démâter.

Pour le tirant d'eau d' 1m,05 c'est navigable sous conditions :

Le petit bassin, celui de la Nautique pose peu de problèmes si l'on évite de virer les bords quand les mouettes ont pieds.

Pour passer dans le second bassin celui de Bages, il est conseillé de rester dans sa partie centrale, une balise existe.

Pour le second bassin il faut rester le plus possible dans l'alignement entre Bages - et L'usine à béton de Port la Nouvelle et bien déborder la partie Est de Planasse.

Ci-joint la carte avec les fonds

J'espère avoir répondu à tes questions.


Carte-de-fonds.jpg

Yves Capelle
2 posts

16 on Oct. 11 2010


Mais où est donc ce chenal d'entrée ?

Bonjour,

je voudrais rentrer mon Muscadet DL (tirant d'eau 0,7m-1,1m) dans l'étang de Bages depuis Port La Nouvelle jusque La Nautique.

Pourriez vous m'indiquer où se trouve le chenal depuis Port La Nouvelle , et comment il est matérialisé?

je ne le visualise pas sur la carte des fonds .

merci

Yves Capelle

avatar
Philippe ROUARD
175 posts

17 inspired from Yves Capelle on Oct. 12 2010


Mais où est donc ce chenal d'entrée ?

Bon courage, Yves !!!

Plus sérieusement... Tu as tout intérêt à "tenter l'expérience" un jour de fort vent marin ( qui s'accompagne, je ne t'apprends rien si tu es du coin, bien souvent de pluie !!!). Le marin remplit les étangs lagunaires, via les communications entre étangs et mer... A contrario, la tramontane les vide en poussant la flotte au large. Cette différence de hauteur d 'eau est sensible et mesurable en bord de mer ( c'est notre marée à nous les sudistes !), elle l'est encore plus dans les étangs où la différence de hauteur d'eau entre tramontane et vent marin peut atteindre un bon mètre...

PHIL

PS: le jour où je m'y suis vautré avec Winnie, il y avait de la tram' force 4 à 5...
avatar
Eric17
5300 posts

18 inspired from Philippe ROUARD on Oct. 12 2010


Mais où est donc ce chenal d'entrée ?

@Philippe ROUARD :

Non Phil, c'est en plus de la marée ! parce qu'il y en a bien une, voir  http://www.shom.fr/ann_marees/...mp;port=0  puis choisir Marseilles ou Banyuls, et cliquer sur "la marée du jour" (le p'tit pêchou rouge à droite... bon, OK, j'ai pas dit que vous étiez neuneu dans le coin, mais le premier lien que j'ai mis ne marchait pas : alors je verifie le chemin tout en écrivant ce message !).

Marée semi-diurne comme sur l'atlantique, mais avec un gros décalage (~+3 h par rapport à Brest), mêmes phases de vives et mortes eaux, et 30 cm d'amplitude en moyenne (une grôsse et une petite marée tous les jours). Rigolez pas, c'est souvent suffisant pour se 'déplanter' quand on a mal évalué les hauts-fonds, dans l'avant port de Gruissan par ex ... ou près de Port Mahon wink

Et, euh... y'a à peu près la même chose en Croatie, et j'ai été très content d'en profiter cet été, quand j'ai réussi à m'emmancher dans le seul mouillage de tout le pays où il y a moins de 20m de fond (côté est de Trogir). Fond de vase dure et bien collante d'après la sonde, donc pas de bobo, mais il a fallu attendre la PM de 5h du mat pour en sortir (~ -3h / Brest).

Par contre le vent provoque des variations bien plus spectaculaires, comme ce +1,52 m mesuré (toujours à Gruissan) en 82, pendant un gros coup de mer.... ça avait fait des dégats ! Et facilement -50 cm sur une grosse raïsse de Nord

(De mon temps, le niveau moyen était à +27cm NGF, ça a du monter un peu depuis)

Ah oui, toujours en Méditerranée : dans le golfe de Sfax en Tunisie, l'amplitude peut atteindre 1,5 m, alors quand je lis que les phéniciens ont été surpris en découvrant la marée sur l'atlantique, c'est moi qui me marre  large smile

92.136.90.232

20 inspired from Philippe ROUARD on Oct. 14 2010


Mais où est donc ce chenal d'entrée ?

Philippe ROUARD :

Merci Phil, vois stp le retour donné à Eric.

Ce WE, NW de force 5 en moyenne, ça risque dêtre dur alors.... smile

As-tu une idée de la profondeur du chenal?

A+

Yves

92.136.90.232

19 on Oct. 14 2010


Mais où est donc ce chenal d'entrée ?

Eric17 :

Merci pour tes retours. J'ai regardé sur Google Earth, et on voit un chenal qui sinue depuis le pont de chemin de fer (couleur se rapprochant de celle des plus grands fonds de l'étang).

Par ailleurs, ce tracé se superpose avec le tracé de "La Berre" , que j'ai vu sur la carto  topo de mon GPS . C'est quoi cette Berre, une ancienne rivière ?

Mais tout ça ne me donne pas la profondeur de ce chenal....l'as tu déjà emprunté, est-ce le bon tracé ? je joins les copies d'écran de Google earth et de la carto.

A+

Yves

avatar
Richard Saussaye
43 posts

21 on Oct. 14 2010


Mais où est donc ce chenal d'entrée ?

92.136.90.232 :

Bonjour Yves
 
J'avais aussi fait cette démarche de photos satellite + point GPS.
 
Le risque c'est que les images ne sont pas souvent actualisées et que les courants peuvent faire évoluer le lit du chenal.
Pour ma part j'ai renoncé à ce passage après trois échouages (maintenant j'ai la technique pour m'en sortir. Il faut se mettre à l'eau avec une ancre et une ligne de mouillage de 50m  chercher une zone où tu as de l'eau jusqu'au cou, planter l'ancre et tirer le bateau en pleine eau en te servant du davier comme poulie) .
 
Pour la petite histoire, Charles un copain de Nauticaltrek a essayé avec un Drashcomber. Il avouait 6 échouages et les gendarmes venus l'aider se sont plantés 2 fois.
Je confirme que plusieurs jours de vent marin ou de trame changent le niveau des étangs mais les marées ? elles sont déja peu sensible en pleine eau alors après passage dans le goulet de Port la Nouvelle !!!!
 
Le plus simple c'est la remorque et une mise à l'eau au port de la Nautique. En plus pour quelques euros tu disposes d'une place visiteur avec le confort.
avatar
Jmarc S.
Associate, 1938 posts

23 inspired from Richard on Oct. 14 2010


Marée et lagune

je ne sais pas comment fonctionne les marées dans l'étang de Bages mais étrangement, dans la lagune de Venise, au fin fond de la mer Adriatique, le marnage est bien plus important que sur la côté d'azur qui est en accès direct à "la pleine mer". 80 cm au lieu de 25 cm !?

avatar
Eric17
5300 posts

24 inspired from Jmarc S. on Oct. 14 2010


Marée et lagune

@Jmarc S. :

normal pour Venise, c'est tout au fond, donc avec l'élan, la flotte monte (même chose que pour le Mt St Michel ... en plus raisonnable)

avatar
Richard Saussaye
43 posts

27 inspired from Jmarc S. on Oct. 14 2010


Marée et lagune

Jmarc S. :

On peut comparer l'étang à une bouteille.

Qu'il se vide ou se remplisse la masse d'eau doit passer par le canal de Port la Nouvelle qui comme le goulot d'une bouteille temporise le débit.

Il faut donc plusieurs jours d'un régime de vent d'orientation constante pour que la masse d'eau qui s'étale sur 11kms offre un changement de niveau perceptible.

Pour la première fois j'ai vu cet hiver l'eau recouvrir de quelques cm les quais en béton de la Nautique soit 50 cm de plus que le niveau habituel.




DSCN0174.jpg
avatar
Eric17
5300 posts

29 inspired from Richard on Oct. 14 2010


Marée et lagune

@Richard :

pour les "sèches", le basculement de l'eau du côté à l'autre d'un plan d'eau, ça se met en place très vite avec un gros coup de vent. J'ai vu ça une fois le long de la voie ferrée (c'est là qu'ont été mesurés les 75 cm dont je parlais, dans les années 70. Entre les vagues, l'écume et les mattes d'herbes, ça n'a pas du être facile).

Martial pourrait te le dire, y'en a aussi sur son lac. Même si les gros coups de vent sont plutôt dans le sens de la longueur du lac, relief oblige. Et y'a même une marée (2-3 cm !).

Mais c'est vrai qu'à La Nouvelle, j'ai vu un jour l'eau jaillir comme un torrent par une porte qui n'avait pas été fermée (les pêchous préfèraient garder leur flotte, donc fermeture par coup de Nord).

avatar
Patrickm
77 posts

26 inspired from eric17 on Oct. 14 2010


Marée et lagune

Pffuiiiii! Quelle explication! c'est la vitesse de la marée qui fait qu'elle monte plus haut? Alors j'ai jamais mis les pieds dans le fond de la lagune de Venise, mais la baie - les baies - du Cotentin et de Bretagne Nord, je connais un peu, enfin, je croyais connaître mais faut que j'y retourne! Moi qui pensait benoîtement que c'était l'attraction du soleil et de la Lune, combiné avec la pression athmosphérique....
avatar
Eric17
5300 posts

28 inspired from patrickm on Oct. 14 2010


Marée et lagune

@Patrickm :

ben toute cette masse d'eau attirée par le soleil et la lune, elle forme une onde de marée, qui a une inertie. Alors quand ça arrive dans certaines baies exceptionnelles (du Mt St Michel, de Fundy), dans le fond de ces entonnoirs, ça monte à des hauteurs également exceptionnelles. Avec souvent des profils bizarres, comme à Venise http://www.shom.fr/ann_marees/...UE&fuseau=1 , justement.

J'ai peu fréquenté Le Mont, par contre j'ai aussi bossé 3 ans à Bréhat (avant la Charente... la route de l'huître, en fait), et 13m c'est déja que'qu'chose !!

Va donc voir le site du SHOM, c'est passionnant. Et étonnant : va voir Galveston, dans le golfe du Mexique, tiens ... ou la Havane ...

avatar
Patrickm
77 posts

30 inspired from eric17 on Oct. 15 2010


Marée et lagune

Eric17 :

Je sais ce que c'est qu'une hauteur d'eau de 13m, mais 13m au fond d'une baie, et 12 à l'entrée, j'veux voir et je sors mon surf à chaque marée!
avatar
Eric17
5300 posts

31 inspired from patrickm on Oct. 15 2010


Marée et lagune

@Patrickm :

ça n'a rien d'un mascaret, et avec 1 ou même 2 m de différence en 100 km, va falloir que tu sortes les palmes pour avancer avec ta planche large smile

Je n'ai pas sous la main le détail des amplitudes port par port pour la Bretagne nord et le Cotentin (et la flemme de demander à google), mais l'augmentation est sensible quand on va vers le fond de la baie ... mais aujourd'hui avec coeff 35 ça ne doit pas être spectaculaire.

j'ai bien des cartes (des ondes de marée et des amplitudes) dans un de mes vieux cours, mais la recherche risque de tourner à l'archéologie ...

je viens d'en trouver sur internet une qui ressemble à ce que j'avais (finalement je n'ai pas eu la flemme de googler -> "précautions / niveaux extrêmes / rosa 2000" sur http://master.cetmef.developpe...precaution.html ), mais ça semble demander des explications complémentaires (zones hachurées = calculs +/- foireux, mais à part ça ?) et donc un peu de temps ... Les valeurs en cm semblent - sous toutes réserves - correspondre à la demi-amplitude max (par ex 6.50 x 2 = 13 m max pour l'entrée du Trieux, ça colle), je regarderai ça de plus près ce soir.

En tout cas, les effets de la lune et du soleil sont les mêmes à Paimpol et à Avranches, et cette énorme masse d'eau en mouvement a bel et bien une sacrée inertie (OK, le mot "élan" n'était pas très scientifique :-  mais si tu m'cherches là dessus on n'est pas rendus smile ).

PS : à chaque fois que j'ouvre cette page, je revois avec nostalgie la superbe photo de Bages et les Pyrénées eneigées derrière, c'est un des plus beaux paysages que j'ai vu de ma vie (avec l'entrée du Trieux depuis les hauts de Kermouster). Comme 'usine' ou 'bureau', c'était pas mal, non ?

Et, bon : la Charente maritime, quand je passe sur le pont de l'île d'Oléron, c'est pas mal, mais c'est plat, je trouve.


manche-ouest-correction.jpg

avatar
Philippe ROUARD
175 posts

22 on Oct. 14 2010


Un chenal...

Un chenal.....J'ai l'impression que c'est vite dit...

Comme l'a mentionné  "Eric Le Charentais", plus au sud que Port Mahon ( Merci pour l'allusion...c'est là où je me suis vautré, quoi...), souvent  il n'y a plus d'eau !

 

La remorque et la mise à l'eau paraissent préférables...

avatar
Eric17
5300 posts

25 inspired from Philippe ROUARD on Oct. 14 2010


Un chenal...

@Philippe ROUARD :

Charentais, OK, mais d'adoption smile

Dans l'temps, j'ai bossé 1 an à Port La Nouvelle et 9 ans à Gruissan, je connais(sais) un peu aussi.

Alors Port Mahon où tu nous racontes ton échouage, j'ai quelques souvenirs zaussi, même si ça nous rajeunit pas :-\

ça fait un bail que je n'y suis pas retourné, mais de mon temps il y avait de grosses portes en fer entre l'étang et le port, avec un bétou on passait, mais avec un voilier perplexed En fait mes seules nav à la voile sur l'étang de Bages, ça a été à La Nautique, avec les dériveurs ou les planches de l'armée de l'air ....

Mais c'est vrai que les chenaux changent pas mal. Sur un bon coup de Nord, il peut y avoir une différence de niveau de 75 cm entre les 2 côtés de l'étang, avec des courants de fond (retour) qui transportent des tonnes d'herbes et de sédiments : résultat pas facile à prévoir ...

C'est la même chose en mer : après en bon coup de SE, les dunes sous marines ("barettes de plage") sont déplacées jusque dans les fonds de 10 - 12 m, avec des profondeurs de 3 m à 500 m du bord. J'ai une fois talonné (le 7/01/77, dans une tempête de neige de SSE, à 1h du mat !) devant Narbonne plage, à largement 1/2 M du bord (avec un Endurance 35, ça cale pas énorme pourtant).

Yves Capelle
2 posts

32 on Oct. 29 2010


C'est fait

Ca y est, mon Muscadet est à La Nautique, j'ai passé le chenal le WE dernier avec l'aide d'un pêcheur de La Nouvelle. On s'est quand même envasé une fois...., et j'ai été faire trempette pour passer les filets à la fin du chenal....

Bref, j'ai la trace GPS pour que je joindrai à un prochain commenatire quand j'aurai 5mn.

A+ à La Nautique.

Yves

STEVENS

33 inspired from Yves Capelle on Sep. 22 2011


Fichier GPS

@ Yves Capelle :

bonjour

serait il possible d'avoir le fichier gpx de la traversée de l'étang?
Je pars de port de La Nouvelle et je suis le spécialiste de l'enlisement!!!

paul.c.stevens@free.fr

merci d'avance

Paul

Tools
* Post a comment
Monitor
Recent pages
Recent files
Recent comments